DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

ADAM SMITH : la division du travail.

Fiche : ADAM SMITH : la division du travail.. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  1 Novembre 2016  •  Fiche  •  1 375 Mots (6 Pages)  •  682 Vues

Page 1 sur 6

ADAM SMITH ET LA DIVISION DU TRAVAIL

Smith (1723-1790) est un philosophe et économiste britannique des Lumière

En 1759, il publia la Théorie des sentiments moraux et en 1776 Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations.

Par rapport à l'HPE : Adam Smith va rompre avec les conceptions protectionnistes des Mercantilistes en montrant que les échanges sont à somme positive, et en montrant l'importance de l'industrie dans le développement économique, il rompt avec les Physiocrates.

Par rapport à la DT : il situe celle-ci comme génératrice d'un processus de croissance basé sur la hausse de la productivité et le développement des échanges.

A. Le travail comme source de richesse

Smith définit la richesse comme étant constituée de toutes les choses nécessaires et commodes à la vie, ainsi pour lui, la richesse est réelle et palpable.

Autrement dit, la richesse est produit, de ce fait Smith s'oppose aux mercantilistes pour qui la richesse est monétaire et aux physiocrates ainsi qu'à Quesnay pour lesquels la richesse était foncière

→ D'où provient la production des biens de consommation ?

→ D'où vient la production des biens que consomment les individus dans une nation donnée ?

Pour Smith, la production ne vient ni de la terre, ni de la monnaie mais véritablement du travail : doctrine de la valeur travail. Effectivement, c'est le travail annuel d'une nation qui fournit à sa consommation annuelle de cette nation et cette richesse est toujours :

  • soit le produit immédiat de ce travail
  • soit celle-ci est acheté à d'autres nations avec le produit de ce travail (importations)

=> La richesse est le travail annuel d'une nation qui lui permet d'acheter sa consommation soit directement, soit indirectement en important.

Ainsi Smith s'interrogera quant aux moyens d'augmenter la richesse d'une nation, de ce fait il s’intéressera sur les causes qui ont perfectionné la capacité productive du travail, donc augmenter la productivité du travail.

B. La division du travail

Division du travail : répartition du processus de production, chaque travailleur peut devenir spécialiste, accroissant donc sa productivité.

Smith donnera un apport fondamental en terme de méthode puisque 100 ans plus tard la division du travail sera formalisé par le taylorisme : le travail devenant plus productif à mesure qu'il est divisé.

→ Dans son ouvrage Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, Smith écrit : « Les plus grandes améliorations dans la puissance productive du travail, et la plus grande partie de l'habileté, de l'adresse et de l'intelligence avec laquelle il est dirigé ou appliqué, sont dues, à ce qu'il semble à la division du travail. »

=> La division du travail permet donc – de manière scientifique –  d'augmenter la quantité de biens que peut produire un nombre donné de travailleurs

→ Qu'est-ce qui fait que les sociétés ont mis en place cette division du travail ?

→ Selon quel principe découle cette division du travail ?

Selon Smith, la réponse est l'échange, remontant loin en arrière, Smith montre qu'au fur et à mesure que le temps passe, l'Homme va se spécialiser :

→ Dans son ouvrage, Smith écrit que « Cette division du travail, de laquelle découlent tant d'avantages, ne doit pas être regardée dans son origine comme l'effet d'une sagesse humaine qui ait prévu et qui ait eu pour but cette opulence qui en est le résultat... La division du travail est le produit d'un penchant naturel à tous les hommes qui les porte à trafiquer, à faire des trocs et des échanges d'une chose pour une autre. »

→ Ce penchant naturel est propre à l'Homme de par la nécessité et le développement des marchés. La notion de marché est transposé à l'économie en général même si à l'origine c'est un lieu d'échange de produits.

=> Si la division du travail existe c'est parce que l'échange tisse entre les hommes des relations dans lesquels chacun trouve un intérêt étant le profit.

Autrement dit, en recherchant son intérêt personnel, cad en divisant le travail pour obtenir davantage de biens et services par l’échange, l’ouvrier spécialisé concoure, sans le vouloir vraiment, à l’intérêt général. En effet, si chacun a ce comportement égoïste et utilitariste, tous vont se spécialiser dans une tâche, et permettre le développement des échanges et le bien être de tous.

Notion de la « main invisible » : en agissant de façon égoïste, en recherchant leur intérêt personnel, les individus concourent inintentionnellement à l’intérêt général (« opulence générale »)

Adam Smith dresse le lien entre l'augmentation de la production d'une nation et l'augmentation de la capacité de consommer (satisfaire des besoins). Or l'augmentation de cette production ne peut venir que d'une plus grande productivité du travail donc de la DT[pic 1]

Et comme la DT = augmentation de la productivité, cela résultera donc sur des gains de compétitivité pouvant être à l'origine de l'augmentation des salaires, la diminution des prix, investissement ou remis aux actionnaires mais Smith ne s'intéressera qu'aux 2 premiers.

Si Smith parle d'une division du travail comme une spécialisation de chacun dans une activité, cette même division du travail peut être plus poussée car ce serait pour la réalisation de plusieurs tâches au sein même d'une activité.

Exemple : la manufacture d'épingles

« Un ouvrier tire le fil à la bobine, un autre le dresse, un troisième coupe la dressée, un quatrième empointe, un cinquième est employé à émoudre le bout qui doit recevoir la tête », la tête doit ensuite être frappé puis l'épingle blanchit etc. Au total 18 opérations sont divisées par le travail de 10 ouvriers produisant 48000 épingles/jour  alors que si chacun produisait une épingle indépendamment des autres il n'en ferait qu'une vingtaine par journée

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (115.6 Kb)   docx (573.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com