DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Anthologie Poetique De La Mort

Commentaires Composés : Anthologie Poetique De La Mort. Rechercher de 37 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  8 Avril 2012  •  2 595 Mots (11 Pages)  •  352 Vues

Page 1 sur 11

...

Cancer : Poème qui me rappelle la mort de ma grand-tante qui souffrit de cancer de seins, détecté trop tard. Je ne pus même pas lui dire adieu parce qu’elle se trouvait en Colombie.

En ce qui concerne les illustrations, ceux sont les mêmes arguments puisqu’elles m’évoquent les mêmes sentiments et les mêmes mémoires.

Pour l’ordre, j’ai choisi de les classés chronologiquement parce que ce cette manière, le lecteur pourra voir comment a évolué la manière d’écrire des poèmes (en respectant les règles ou non, vers libre, rythmes, rimes, etc.).

2

La cigarette

Oui, ce monde est bien plat ; quant à l’autre, sornettes.

Moi, je vais résigné, sans espoir, à mon sort,

Et pour tuer le temps, en attendant la mort,

Je fume au nez des dieux de fines cigarettes.

Allez, vivants, luttez, pauvres futurs squelettes.

Moi, le méandre bleu qui vers le ciel se tord

Me plonge en une extase infinie et m’endort

Comme aux parfums mourants de mille cassolettes.

Et j’entre au paradis, fleuri de rêves clairs

Ou l’on voit se mêler en valses fantastiques

Des éléphants en rut à des choeurs de moustiques.

Et puis, quand je m’éveille en songeant à mes vers,

Je contemple, le coeur plein d’une douce joie,

Mon cher pouce rôti comme une cuisse d’oie.

Jules Laforgue

Biographie de l’auteur:

Né en 1860 à Montevideo et mort en 1887 à Paris, Laforgue fut un innovateur poète du Symbolisme: Il publia d’œuvres reconnues comme Les Complaintes (1885) et L'Imitation de Notre Dame de la Lune (1886). Il échoua son baccalauréat trois fois. Il mourut de la tuberculose.

Crâne avec la cigarette brûlante

Van Gogh

1890

5

Tombeau

Le noir roc courroucé que la bise le roule

Ne s’arrêtera ni sous de pieuses mains

Tâtant sa ressemblance avec les maux humains

Comme pour en bénir quelque funeste moule.

Ici presque toujours si le ramier roucoule

Cet immatériel deuil opprime de maints

Nubiles plis l’astre mûri des lendemains

Dont un scintillement argentera la foule.

Qui cherche, parcourant le solitaire bond

Tantôt extérieur de notre vagabond -

Verlaine ? Il est caché parmi l’herbe, Verlaine

À ne surprendre que naïvement d’accord

La lèvre sans y boire ou tarir son haleine

Un peu profond ruisseau calomnié la mort.

Stéphane Mallarmé

Biographie de l’auteur:

Né en 1842 et mort en 1898, Mallarmé fut un critique et poète symboliste français très reconnu. Son travail donna vie et inspira aux écoles artistiques le Dadaïsme, le Surréalisme et le Futurisme. Il fut membre du groupe des intellectuels Les Mardistes qui discutaient sur l’art, la philosophie et sur la poésie.

Atala au tombeau

Anne-Louis Girodet de Roucy

1808

Atala au tombeau

Anne-Louis Girodet de Roucy

1808

6

La Fin

Pourquoi on aime tellement regarder le soleil qui se couche ?

Sur un lac doré, derrière une montagne rose

Ou sur une plage déserte un soir d’été

Cette boule de feu plongeant doucement dans la mer lointaine

Le soleil qui se lève, c’est l’expectation, le début

Mais les débuts sont vides, nous les comprenons

Les débuts sont là pour donner du sens aux fins

Nous sommes toujours fascinés par les fins

Même si ce ne sont que des fausses fins

Comme la fin d’un voyage ou d’un film

On sait bien qu’à la fin d’un film, l’histoire continue après

Il faut juste l’écrire

Le soleil qui se couche doucement un soir d’été

Nous ramène chaque fois vers cette fascination de la fin

La fin de la journée ou la fin sans fin ?

Regarder le soleil qui se couche nous aide à mieux comprendre

Que nous ne comprenons rien de la fin, car la fin c’est la fin

Et à la fin, il n’y a rien

Jules Delavigne, Conclusions, 2008

Biographie de l’auteur:

Né en 1962 en Angleterre de parents français. Il quitta l’école à l’âge de dix-sept ans pour voyager en Europe. Il retourna en France à l’âge de 25 ans pour poursuivre des études littéraires, qu’il réussit excellemment pour devenir un écrivain el poète.

Jeune femme sur son lit de mort

Anonyme

1621

Jeune femme sur son lit de mort

Anonyme

1621

10

Souvenir

En vain le jour succède au jour,

Ils glissent sans laisser de trace ;

Dans mon âme rien ne t’efface,

Ô dernier songe de l’amour !

Je vois mes rapides années

S’accumuler derrière moi,

Comme le chêne autour de soi


Voit tomber ses feuilles fanées.

Mon front est blanchi par le temps ;


Mon sang refroidi coule à peine,


Semblable à cette onde qu’enchaîne


Le souffle glacé des autans.

Mais ta jeune et brillante image,

Que le regret vient embellir,


Dans mon sein ne saurait vieillir


Comme l’âme, elle n’a point d’âge.

Non, tu n’as pas quitté mes yeux;

Et quand mon regard solitaire

Cessa de te voir sur la terre,

Soudain je te vis dans les cieux.

Là, tu m’apparais telle encore


Que tu fus à ce dernier jour,

Quand vers ton céleste séjour


Tu t’envolas avec l’aurore.

Ta pure et touchante beauté


Dans les cieux même t’a suivie ;


Tes yeux, où s’éteignait la vie,

Rayonnent d’immortalité !

...

Télécharger au format  txt (14.8 Kb)   pdf (198.3 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 10 pages de plus »