DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

A Une Passante

Mémoire : A Une Passante. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

r et le plaisir montre le coté positif mais ensuite il perçoit le danger qui fascine et qui tue.

* Entre fasciner et tuer il ya une gradation.

* Dans la description de l’œil, il y avait déjà le danger par le ciel livide (bleu ciel) mais le danger est l’ouragan dans son œil.

* « éclair » est une métaphore qui montre la rapidité de la rencontre.

* Il ya une antithèse entre éclair et nuit qui montre la lumière du renouveau, de l’amour alors qu’il retombe dans la nuit.

* Le terme beauté est une allégorie qui fait que la femme représente l’idéal de beauté de Baudelaire.

* Le verbe « renaitre » donne l’impression que Baudelaire était mort. D’où la déception qu’il a lorsque la rencontre se termine.

* Elle est improbable géographiquement avec l’antithèse « ailleurs » et « ici ». et improbable dans le temps avec la gradation « peut-être » et « jamais ».

* La détresse est aussi apparu dans le dernier vers avec « O toi que j’eusse aimée ». (subj. +que-parfait).

* Avec « O toi qui le savais » il montre qu’elle savait qu’il l’aimait mais qu’elle n’en avait rien à faire d’où le verbe « fuir » v13

* Il y a un parallélisme de construction vers 13 avec « où tu fuis » et « où je vais »

* Il ya un chiasme avec « je », « tu », « tu », « je ».

* Sur les deux derniers vers, il ya un rythme binaire qui montre que chacun va de son coté.

Alors que dans le vers 12, il ya un rythme multiple qui montre sa détresse.

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (51.5 Kb)   docx (6.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com