DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Définir les conventions publicitaires d’une catégorie

TD : Définir les conventions publicitaires d’une catégorie. Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  24 Janvier 2023  •  TD  •  441 Mots (2 Pages)  •  21 Vues

Page 1 sur 2

SURET - - BOUAZZA Elyas                                                COM 1 Initiaux

Évaluation :

Définir les conventions publicitaires d’une catégorie

Identifier un axe stratégique et créatif

Percevoir les évolutions des conventions de catégorie

Première partie Charal :

        C’est une publicité pour Charal, entreprise de l’industrie agroalimentaire, spécialisée dans la confection de produits carnées.

Charal est une filiale du groupe Bigard qui est la 1ère entreprise spécialisée dans l’abatage de bétails en France.

Les conventions habituelles de la catégorie sont : - la naturalité avec la mise en avant des pâturages dans lesquelles sont élevées les bœufs et la qualité de leurs alimentation - le goût de la viande - les conditions de travails et de rémunérations des agriculteurs, - la qualité nutritionnels. Ces conventions sont le reflet des interrogations des consommateurs, qui font échos aux scandales qui ont touchés ce secteur, avec notamment la crise de la vache folle dans les années 90 qui a fortement marqué les esprits.

Ainsi, Charal met en avant « avec vivons fort » et l’utilisation de la marque de la fourchette un aspect plus bestial de la viande, presque cynégétique c’est donc l’aspect gustatif qui est mis en avant, qu’il faut entendre par un goût « fort », enfin l’aspect bestial fait aussi référence à une qualité nutritionnel ou plutôt à une croyance qui serait de dire « on devient ce que l’on mange » en mangeant de la viande « forte » on devient fort.

On donc dire que cette publicité de Charal, n’utilise qu’une seule des conventions classiques avec la mise en avant du goût et est disruptive par l’aspect bestial.

Seconde partie Danone :

C’est une publicité pour un yaourt gourmand Danone, les conventions publicitaires de cette catégorie sont : -mise en avant du lait, de la crème, de ses composants : naturalité, -mise en avant de la fabrication : traditionnelle, artisanale, - mise en avant du goût

Ainsi, cette publicité n’utilise qu’une seule des conventions classiques : celle du goût, en effet, avec « le gout du fruit défendu » ou encore avec la cuillère qui s’enroule autour du yaourt, référence directe au serpent de la genèse « Nahash » dit autrement on ne peut qui succomber.

Aujourd’hui cette publicité ne correspond plus aux attentes des consommateurs, on peut dire que les catégories auxquelles fait référence et sa façon de procéder ne correspondent plus aux éléments d’arbitrage du consommateur.

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (28.9 Kb)   docx (7.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com