DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La France De l'Ancien Régime

Commentaires Composés : La France De l'Ancien Régime. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 13

s, tels le cardinal de Richelieu, Jules Mazarin ou Jean-Baptiste Colbert, les rois mettent en place un système de monarchie absolue qui repose en particulier sur l’augmentation de l’impôt.

La puissance royale qui atteint son apogée sous Louis XIV : les campagnes sont pacifiées et les nobles domestiqués à Versailles. Mais les guerres incessantes, les mauvaises récoltes et la famine ruinent le pays et vident les caisses de l’État. Des voix se font entendre pour réformer le système.

• La France des lumières

Après la mort de Louis XIV et la Régence de Philippe d’Orléans, durant la minorité de Louis XV, le manque d’argent de la monarchie devient chronique la monarchie est obligée de multiplier la vente des offices.

- Un nouveau courant de pensée se développe : la philosophie des Lumières, qui conteste la religion ainsi que l’ordre politique au nom de la raison. En effet la monarchie étant de nature divine, le roi se fait le défenseur de l’Église attaquée. De plus en plus de philosophes et d’intellectuels qui, jusqu’alors, ne menaient le combat que contre l’Église, s’opposent au pouvoir monarchique. La diffusion de leurs écrits, notamment de l’Encyclopédie de Diderot de d’Alembert, contribue à former une opinion publique dont la monarchie doit désormais tenir compte.

- Louis XV puis Louis XVI essaient de renouer avec l’absolutisme mais ils doivent finalement reculer face à l’opposition des parlementaires. Les difficultés financières contraignent Louis XVI à convoquer les états généraux pour trouver une solution. Cependant, les députés du tiers état n’entendent pas simplement négocier la levée de nouveaux impôts, mais également une véritable Constitution qui limiterait le pouvoir royal. C’est le début de la Révolution.

- Finalement, en abolissant tous les privilèges dans la nuit du 4 août 1789 ainsi que les droits féodaux, puis en adoptant la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen le 26 août, faisant de tous les Français des citoyens égaux et non plus des sujets, la Révolution française provoque la chute de l’Ancien Régime, ce qui entraîne également la chute de la royauté en 1792. Cependant, bien des traits de l’Ancien Régime subsistent après cette période.

Depuis la fin du Moyen Âge, les rois de France ne cessent d’affirmer leur autorité. Le fonctionnement du régime qu’ils mettent en place, l’Ancien Régime, repose sur :

→ l’Église ;

→ le gouvernement par le roi ;

→ la division de la société en trois ordres (le clergé, la noblesse et le tiers état) ;

→ l’octroi de privilèges à certains sujets.

• Les derniers Valois

→ LA DYNASTIE

Fondée au Moyen Âge par Philippe de Valois, la dynastie des Valois a régné sur la France sous trois branches successives : les Valois directs, les Valois-Orléans et les Valois-Angoulême. Ses principaux membres au cours de la période moderne sont Charles VIII (1483-1498), Louis XII (1498-1515), François Ier (1515-1547) et Henri III (1574-1589).

→ LES ÉVÉNEMENTS

Entre 1494 et 1559, les Valois se lancent à la conquête de l’Italie (les guerres d’Italie). Bien qu’ils échouent militairement, ils s’enrichissent de leur découverte des arts de la Renaissance italienne ; ils invitent alors des artistes en France (comme Léonard de Vinci) et font ériger les châteaux de la vallée de la Loire.

La religion protestante, fondée par l’Allemand Martin Luther au début du XVIe siècle, se répand en France grâce aux enseignements du théologien Jean Calvin. Les protestants de France sont appelés les huguenots.

Entre 1562 et 1598, huit guerres de Religion opposent les catholiques et les protestants, et déchirent le royaume de France. Elles sont ponctuées par de véritables massacres, comme le massacre de la Saint-Barthélemy qui cause la mort de 3 000 protestants à Paris, en 1572. Les guerres de Religion prennent fin avec l’édit de Nantes, promulgué en 1598.

• Les Bourbons

→ LA DYNASTIE

Cinquième dynastie des rois de France, la dynastie des Bourbons est fondée par Henri IV de Navarre ; elle a régné de 1589 à 1792 (puis de nouveau au XIXe siècle). Durant l’Ancien Régime, ses membres sont Henri IV (1589-1610), Louis XIII (1610-1643), Louis XIV (1643-1715), Louis XV (1715-1774) et Louis XVI (1774-1792).

→ LES ÉVÉNEMENTS

Henri IV met fin aux guerres de Religion et ramène la paix dans le royaume de France en promulguant l’édit de Nantes en 1598.

Durant l’enfance de Louis XIV, une grande révolte des princes secoue le royaume (la Fronde). Le souverain, surnommé le Roi-Soleil, décide de mettre en place un régime de toute puissance à partir de 1661 : l’absolutisme. Il fait agrandir le château de Versailles, où il s’installe et accueille son immense cour (ce qui lui permet de surveiller les grands princes).

Au XVIIIe siècle, appelé le « siècle des Lumières », les philosophes développent les idées de liberté et d’égalité. Ils réfléchissent à de nouveaux systèmes de gouvernement qui remettent progressivement en cause la monarchie absolue. L’œuvre principale des philosophes des Lumières est l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

L’organisation de la société monarchique

Roi

Clergé

Noblesse

Tiers-état

Dans l’ancien régime, système politique issu de la féodalité, la société monarchique se divise en trois ordres, à la tête desquels se trouve le roi.

 Le roi= Unique lien entre les trois ordres de la société monarchique, le roi, choisi par Dieu, est le premier des guerriers et le père de tous les sujets du royaume.

 Le clergé= Dans la société monarchique, les membres du clergé sont « ceux qui prient ».

Le clergé se divise en clergé séculier (ceux qui encadrent les fidèles) et en clergé régulier (les ordres monastiques). Le quotidien d’un ecclésiastique est différent selon qu’il appartient au haut-clergé ou au bas-clergé, c’est-à-dire originaire de la noblesse ou du tiers état.

 La noblesse=Dans la société monarchique, les membres de la noblesse sont « ceux qui protègent ».

Les nobles vivent dans leur château et possèdent une seigneurie ; on les appelle la noblesse d’épée.

Comme la noblesse bénéficie de nombreux privilèges, de riches roturiers (appartenant au tiers état) recherchent l’anoblissement, possible par lettre du roi ou par l’achat d’un office anoblissant. Ce deuxième type de noblesse s’appelle la noblesse de robe.

 Le tiers état= Dans la société monarchique, les membres du tiers état (ou tiers ordre) sont « ceux qui travaillent».

Le tiers état rassemble tous les hommes qui n’appartiennent ni à la noblesse, ni au clergé. C’est donc un ordre très hétérogène qui se divise entre le « peuple gras » et le « peuple menu» (ou petit peuple).

Le roi

- Le roi de France est un monarque absolu de droit divin. Tous les pouvoirs sont concentrés dans sa personne. La couronne est héréditaire de mâle en mâle, selon l’ordre de primogéniture. Les femmes sont exclues de la succession mais peuvent exercer la régence. C’est de Dieu que le roi tient sa couronne ; il est sacré (lui conférer solennellement lors d'une cérémonie religieuse catholique un titre et un caractère religieux) à Reims. Représentant de Dieu sur terre. Son autorité est donc absolue, sa volonté est la loi.

Le roi choisit ses ministres qui ne sont responsable que devant lui. Il nomme tous les agents du pouvoir, déclare la guerre, signe la paix et légifère (établir des lois) à son gré.

- Il vit à Versailles entouré d’une cour brillante. Il a sa maison civile (pas moins de 4 000 personnes qui assurent le service auprès du Roi au quotidien et celui de la Cour) et sa maison militaire (9 000 hommes, cavaliers et fantassins qui se chargent de garder le Roi et la Cour, de représenter une troupe d'élite autonome et de servir d'école militaire).

Au total la cour réunit plus de 16 000 personnes.

- L’autorité du roi est toutefois de plus en plus contestée. Le progrès des « lumières » remet en cause l’absolutisme en soi, et à plus forte raison son origine divine.

Montesquieu dans L’esprit des lois développe en 1748 sa théorie des trois pouvoirs : l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

...

Télécharger au format  txt (19.3 Kb)   pdf (161.1 Kb)   docx (14.3 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com