DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Bonheur n'Est Il Qu'Une Affaire Privée

Documents Gratuits : Le Bonheur n'Est Il Qu'Une Affaire Privée. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 7

e de Charbon et de l’Acier (CECA). Il a pour but de favoriser les échanges de matières premières nécessaires à la sidérurgie pour accélérer la dynamique économique, afin de doter l’Europe d’une capacité autonome.

( 1957 L’Europe des six, signe le traité de Rome qui transforme la CECA en la Communauté Economique Européenne (CEE) qui a pour but de créer un marché commun permettant la libre circulation des personnes, des marchandises, des capitaux.

( 1973 Adhésion du Danemark, de l’Irlande et du Royaume Uni, c’est l’Europe

des 9.

( 1981 La Grèce entre à son tour dans la Communauté Européenne, c’est l’Europe

des 10.

( 1986 Arrivée de l’Espagne et du Portugal, c’est l’Europe des 12.

( 1990 Réunification des deux Allemagnes, l’ancienne République démocratique allemande fait alors partie des douze.

( 1992 Traité de Maastricht, création de l’Union Européenne qui prend la suite de la Communauté Européenne, de ce fait la politique européenne repose sur 3 piliers ( 1 -les communautés, 2- la coopération en matière de politique étrangère et de sécurité commune, voire de défense, 3 – la coopération policière et judiciaire en matière pénale.

Ce traité crée la citoyenneté européenne et permet de circuler et résider librement dans tous les pays de la communauté, de voter et d’être élu dans l’état ou l’on réside pour les élections européennes et municipales.

Il décide aussi a création d’une monnaie unique sous l’égide d’une banque centrale européenne, ce sera l’EURO.

Les compétences de la communauté européenne sont étendues.

( 1995 Adhésion de l’Autriche, de la Finlande et de la Suède.

( 1997 Traité d’Amsterdam qui affirme les principes de liberté, de démocratie et de respect des droits des hommes et propose la mise en place d’un espace de liberté, de sécurité et de justice.

Il prévoit aussi la future adhésion des pays d’Europe centrale et orientale.

( 2000 Traité de Nice, il avait pour objectif de réformer les institutions de l’Union en vue de l’adhésion des pays d’Europe centrale et orientale.

Il donne au Parlement européen un rôle colégislateur renforcé. Le droit de recours devant la cours de justice des communautés est étendu. Il améliore la procédure relative à la mise en œuvre des coopérations renforcées. Le droit de véto est supprimé. On y adopte aussi la charte des droits fondamentaux .

( 2002 Mise en circulation de l’EURO comme monnaie officielle

( 2004 Adoption à Rome d’un projet de Constitution Européenne qui regroupe, enrichit et clarifie les traités fondateurs.

C’est aussi l’Europe des 25 , avec l’arrivée de Chypre, Malte, la Slovénie, la Pologne, la Hongrie, la République Tchèque, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie.

( 2007 Traité de Lisbonne , il a pour objet de renforcer les compétences attribuées au parlement européen, grâce au développement des champs politiques dans les quels le parlement et conseils des ministres prennent des décision communes . Il renforce certaines compétences nationales. Il supprime la concurrence libre et non faussé des objectifs de l’union européenne.

La charte des droits fondamentaux acquiert une force juridique contraignante pour 25 états membres (dérogation pour la Pologne et le Royaume Uni pour sa mise en application).

Affirmation du droit Européen, sur le droit national.

L’Europe des 27 – la Bulgarie et la Roumanie ont signé un traité d’adhésion. La Slovénie adopte l’euro.

( 2008 Chypre et Malte adoptent l’Euro.

( 2009 La Slovaquie adopte l’Euro.

Pour l’avenir si la Macédoine, la Croatie, le Monténégro sont candidats. Quand à la Turquie aussi candidate , mais cela pose plus e problème pour ce pays, à cause de sa situation géographique et sa non reconnaissance de chypre.

Actuellement 16 pays ont pour monnaie l’EURO.

II – Les Institutions Européennes et leurs localisations

Pour que l’Europe fonctionne, il a fallut créer des institutions.

Le PARLEMENT EUROPEEN

Il est situé à Strasbourg, siège du parlement. Les députés européens s’y réunissent pour les sessions plénières une semaine par mois.

A Bruxelles, pour les sessions supplémentaires, les commissions du parlement y siègent aussi.

Luxembourg pour le secrétariat général et ses services.

LE CONSEIL EUROPEEN

Il se trouve à Bruxelles, une déclaration annexée au traité de Nice, stipulait que lorsque l’union compterait 18 membres, toutes les réunions du conseil européen auraient lieu à Bruxelles. Or depuis le 1er janvier 2007, l’union compte 27 membres. Mais les réunions européennes informelles peuvent se tenir là où le pays qui préside le souhaite.

CONSEIL (OU DES CONSEIL DES MINISTRES OU CONSEIL DE L’UNION EUROPEENNE)

A Bruxelles, siège du conseil.

Luxembourg : le conseil y siège en avril, juin et octobre.

COMMISSION EUROPEENNE

Bruxelles pour les réunions hebdomadaires, le mercredi

Strasbourg lors des sessions plénières du parlement

COURS DE JUSTICE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES

Luxembourg

COURS DES COMPTES EUROPEENE

Luxembourg

COMITE DES REGIONS

Bruxelles – siège du comité

BANQUE CENTRALE EUROPEENNE (BCE)

Francfort sur le main

III Le rôle de l’Union européenne dans le monde

L’Union européenne (UE) est un acteur d’envergure mondiale.

Forte de ses presque 500 millions d’habitants, elle est plus peuplée que les États-Unis et la Russie réunis. Elle s’est élevée au rang de première puissance commerciale mondiale et génère un quart de la richesse de la planète. Dans le domaine de l’aide aux pays pauvres, l’Union se classe au premier rang des donateurs et, sur les marchés financiers internationaux, sa monnaie, l’euro n’est surpassée que par le dollar américain.

À l’origine, l’idée n’était pas de faire de l’UE une puissance mondiale. Le premier objectif de cette Union, née des conséquences de la Seconde Guerre mondiale, était de rapprocher les nations et les peuples d’Europe. Mais son expansion et les nouvelles responsabilités dont elle s’est dotée l’ont amenée à mieux définir ses relations avec le reste du monde. À l’image d’une expérience réussie de suppression des barrières commerciales, de développement des régions les plus pauvres et de promotion d’une coopération pacifique au sein même de ses frontières, l’Union coopère avec d’autres pays et organisations internationales pour que chacun puisse recueillir les fruits de l’ouverture des marchés, de la croissance économique et de la stabilité, dans un monde de plus en plus interdépendant. Simultanément, l’Union défend ses intérêts économiques et commerciaux légitimes

...

Télécharger au format  txt (11.1 Kb)   pdf (106.3 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com