DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Analyser Le Processus De Socialisation à La Fois En Termes d'Inculcation Et d'Interaction

Commentaires Composés : Analyser Le Processus De Socialisation à La Fois En Termes d'Inculcation Et d'Interaction. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

qu’il l’intériorise et que cela devienne une habitude, elle consiste à imposer méthodiquement des valeurs et des normes qui sont exprimées de façon explicite. Par exemple, le rôle principal de l'école est d'inculquer des valeurs, des normes et des règles. Il existe différents apprentissage de la socialisation par inculcation :

- L'apprentissage par conditionnement (répétition) : Un certain nombre d'éléments du contexte culturel prennent une signification particulière parce qu'ils ont été associé à de nombreuses reprises. Ils deviennent des reflexes, des habitudes qui conditionnent l'existence de l'individu. On peut prendre pour exemple d'accepter de manger certains aliments et pas d'autres comme le rat, le serpent ...

- L'apprentissage par renforcement : Un enfant est conditionné pour qu'il se comporte de la façon souhaitée, le système de sanctions négatives et positives est donc appliqué selon son comportement. Si les valeurs et les normes sont transgressées, l'individu sera pénalisé, au contraire si les valeurs et les normes sont respectées, l'individu sera récompensé. Ces peines sont imposées par l'agent dont l'autorité est supérieur, ce qui réactive la contrainte sociale ainsi que le poids des valeurs et des normes.

Deuxième sous-partie. (Idée principale). Titre : La socialisation par inculcation assure la cohésion sociale, la solidarité sociale et la reproduction sociale.

Arguments : Pour Durkheim "La socialisation est une éducation méthodique et autoritaire de la jeune génération en vue de perpétuer et de renforcer la solidarité sociale". Les mécanismes de transmission des valeurs et des normes sont nécessaires à l'intégration des individus dans la société. Par exemple, l'école inculque des valeurs et des normes qui renforcent la cohésion sociale, elle limite donc la liberté des individus. La socialisation par inculcation permet à la conscience collective de se développer. La reproduction sociale est le mécanisme qui conduit une société à maintenir ses caractéristiques essentielles de génération en génération. Mais la société évolue et ne se reproduit jamais à l'identique. La socialisation à un caractère déterministe. Le déterminisme c’est la transmission des capitaux, d’une génération à l’autre. Par exemple, les parents transmettent aux enfants des valeurs et des normes mais cette transmission ne conditionne pas à 100%. Pierre Bourdieu a analysé la quantité de capitaux des ménages, qu'il divise en 3 types : Le capital culturel, le capital économique et le capital social. Ces derniers sont transmit de génération en génération, il y a donc une permanence des hiérarchies et des inégalités.

Transition : Lorsque le processus de socialisation est analysé en terme d'inculcation le socialisé paraît passif dans le développement de sa socialisation, mais en réalité, il ne l'est pas totalement. En effet il peut critiquer, remettre en cause, ou encore rejeter certaines valeurs et normes... Le socialisé devient donc actif dans le déroulement de sa propre socialisation. Ces échanges entre individus contribuent à transformer les identités et sont source de changement social. Nous allons voir maintenant la deuxième analyse du processus de socialisation : La socialisation sous forme d'interaction.

- Deuxième partie. (Idée générale ou thèse). Titre : Le processus de socialisation peut être réalisé sous forme d'interaction.

Première sous-partie. (Idée principale). Titre : La socialisation par interaction est une socialisation réciproque.

Arguments : Dans cette approche, la socialisation n’est pas un processus unidirectionnel, il y a interaction, c'est-à-dire que les individus s’entre socialise. Au cours des interactions, les valeurs, les normes et les rôles se confrontent, se reconstruisent ou encore se reconfigurent, on peut donc parler de socialisation réciproque. Les valeurs et les normes sont moins intériorisées qu’interprétées. Grâce à la diversité des socialisations, les individus ont un grand espace de choix : La famille est une instance de socialisation qui est sans cesse mise en concurrence avec les autres instances de socialisation. L'école ou encore les médias proposent des modèles de comportement qui peuvent contredire la socialisation familiale. L'individu est donc soumit aux influences socialisatrice de diverses instances de socialisation : ce sont les socialisations plurielles. Les individus peuvent adopter un processus de socialisation anticipatrice. Pour Merton, c'est une forme de socialisation où l’individu intériorise les normes et les valeurs d’un groupe de référence auquel il souhaite appartenir. C'est une façon de s’approprier par avance les normes et les valeurs de ce groupe pour y faciliter son intégration. Les individus se perçoivent et construisent leur identité en fonction du regard d'autrui, la socialisation par interaction est donc source de transformation des identités. L’interaction peut faire évoluer les valeurs et les normes : C’est donc un facteur de changement social.

Deuxième sous-partie. (Idée principale). Titre : La socialisation par interaction assure le changement social.

Arguments : Les individus participent à la construction de leur identité mais aussi à une modification des valeurs et des normes. Certaines valeurs et normes perdent leur fonction de référence et les individus se voient obligés de tester de nouveaux comportements qui seront la source de nouveaux traits culturels. L’interaction peut prendre la forme d’une contestation des valeurs et les normes, c'est-à-dire de conflits sociaux qui font évoluer la société. Par exemple, le mouvement hippie est un courant de contre culture apparu dans les années 1960 aux Etats-Unis. Les hippies remettaient en cause l’idée d’autorité, et en premier lieu l’autorité parentale, et tout ce qui en découlait : toute domination de l’un sur l’autre. Aujourd'hui la socialisation se fait souvent par le biais d'une négociation, contrairement à autrefois où la socialisation se faisait sous un mode plus autoritaire et sans contestations. Un enfant de nos jours peut devenir lui même un agent de socialisation pour ses parents, en leur apprenant par exemple à se servir des nouvelles technologies. Cette évolution peut cependant conduire à un déclin de

...

Télécharger au format  txt (10 Kb)   pdf (98.2 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com