DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire De Texte, Une Charogne

Rapports de Stage : Commentaire De Texte, Une Charogne. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 10

t,

Ou le grain qu'un vanneur d'un mouvement rythmique

Agite et tourne dans son van.

Les formes s'effaçaient et n'étaient plus qu'un rêve,

Une ébauche lente à venir

Sur la toile oubliée, et que l'artiste achève

Seulement par le souvenir.

Derrière les rochers une chienne inquiète

Nous regardait d'un œil fâché,

Epiant le moment de reprendre au squelette

Le morceau qu'elle avait lâché.

- Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,

A cette horrible infection,

Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,

Vous, mon ange et ma passion!

Oui! telle vous serez, ô la reine des grâces,

Apres les derniers sacrements,

Quand vous irez, sous l'herbe et les floraisons grasses,

Moisir parmi les ossements.

Alors, ô ma beauté! dites à la vermine

Qui vous mangera de baisers,

Que j'ai gardé la forme et l'essence divine

De mes amours décomposés!

Les Fleurs du mal, Charles Baudelaire

Développement

I. Un poème sur l'amour entre un homme et une femme

A) Un couple

La femme aimée

Le couple

Rappelez-VOUS (v.1) Femme sollicité des le 1er vers. Placée en 2eme position.

Vous (v.16, 40, 41, 43, 46)

Nous (v.1) Fait écho a la femme aimée ; éclairage immédiat de la femme et le couple --> pronom inclusif

=> Présence du « vous » que scande le poème du début à la fin. Présence de la femme semble envahir le poème.

Confirmation: Lexique mélioratif désignant la femme et suggère l'exaltation lyrique des sentiments du poète.

v.1 « mon âme » --> Groupe nominal mis en valeur car il se trouve à la fin du vers

v.39/40 « Etoile de mes yeux, // soleil de ma nature » --> Champ lexical traditionnel *2 métaphores des astres pour designer la beauté de la femme *Césure a l'hémistiche marque par la virgule

« Vous mon ange et ma passion » --> amplification des deux métaphores avec l'utilisation du pronom tonique « vous » en début de vers qui désigne le sujet (ellipse du verbe) de ces métaphores.

Confirmationde la femme.

--> Utilisation de 2 adjectifs possessifs qui insiste sur la relation homme femme.

--> Diérèse sur le mot « passion » euphorique

--> « Ange » fait écho à « âme » utilisé dans le 1er vers.

v.41 « ô reine des grâces »

v.45 « ô ma beauté »

Périphrase double par une hyperbole + vocatif (adresse directe et empreinte du respect à l'interlocuteur)

Gradation dans l'exaltation lyrique de la femme aimée

Donc, confirmation qu'il s'agit de l'évocation d'une relation amoureuse. La femme est traditionnellement louée par sa beauté et l'amour qu'elle inspire.

B) Le souvenir

o Cadre spatial :

- champ lexical de la nature

- v.2 « Ce beau matin d'été si doux » --> Complément circonstanciel de temps mis en valeur puisque c'est un seul octosyllabe.

Connotation positive car c'est la saison avec le plus de beauté

- deux qualificatifs mélioratifs encadrent le nom « matin », « beau » + superlatif à valeur hyperbolique « si doux »

Conclusion : On imagine une belle nature, chaude et lumineuse MAIS les autres éléments son très peu décrits.

! Le poète ne se livre pas à une description de la nature.

o Cadre temporel :

- « un matin » --> complément circonstanciel de temps

- temps utilisés : Passé simple et imparfait du v.1 au v.36 – temps du récit ; ensuite, rupture avec le tiret baudelairien et le changement de temps : futur.

- Voir « Rappelez-vous » --> impératif présent --> lui donne l'ordre de revenir en arrière = analepse.

=> Récit d'un souvenir d'une promenade dans la nature, au cours de laquelle ils rencontrent une charogne.

Transition:Tradition des poèmes amoureux : un couple se promène dans une nature sereine et la femme est l'objet d'une idéalisation.

2 passés simples : « vîmes » et « crûtes » à récit du souvenir est essentiellement une description de la charogne qui est loin d'être un objet poétique.

Ne décrit ni la nature ni la femme, il déçoit les attentes traditionnelles du lecteur.

Remplacement de l'objet poétique du beau vers le laid.

II. La description de la charogne

A) L'objet poétique

1. Le titre

2. La charogne est décrite à partir de l'évocation d'un souvenir.

« Rappelez-vous » --> présent d'énonciation --> analepse

« vîmes » --> passé simple --> temps du récit

Texte narratif --> texte descriptif à partir de la 2eme strophe. Voir caractéristiques de la charogne + imparfait v.6

3. Etude la 1ere strophe GRAM

- Baudelaire construit un effet d'attente. Il faut attendre le second hémistiche du 3eme vers pour connaitre le 2eme COD du verbe « rappeler » à savoir l'objet du souvenir : la charogne.

- Ce COD est précédé du vocatif « mon âme » : adresse amoureuse à la femme.

- Complément circonstanciel de lieu « sentier » --> attente + surprise

- « charogne infâme » mise en valeur par assonance « ou » qui entoure ce groupe nominal de contraste.

+ Idée de dureté et de mort suggéré par le mot « cailloux » qui finit la strophe.

4. Les spectateurs de la charogne

- v.1 « nous vimes » l'objet = charogne

- v.9 « le soleil rayonnait »

- v.13 « le ciel regardait la carcasse superbe »

- v.33 « une chienne inquiète nous regardait »

=> La charogne est le centre d'attraction de la scène.

B) Description réaliste

Expressions qui désignent la « charogne » avec réalisme.

Substituts de « charogne »

Termes évoquant la décomposition

v.9 « pourriture »

v.13 « carcasse »

v.23 « corps »

v.35 « squelette »

v.6 « les poisons »

v. 8 « Ventre plein d'exhalaisons »

v.15 « La puanteur était si forte »

v.17 « ventre putride »

v.17 « les mouches bourdonnaient »

v.18 « noir bataillon de larves »

v.19 « épais liquide »

=> Une description très visuelle, très précise qui insiste sur le coté repoussant de la charogne et le triomphe

...

Télécharger au format  txt (12.3 Kb)   pdf (110 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com