DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Notions De Communication Oral

Rapports de Stage : Notions De Communication Oral. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 7

communication) |

Relationnels | L’acteur cherche à établir une certaine relation avec l’autre |

D’influence | Chaque acteur cherche à influencer l’autre afin qu’il adhère à ses idées |

Informationnels | Un acteur cherche à transmettre ou obtenir une information |

Opératoires | Transmettre un message, une information |

De façon consciente ou non les acteurs mettent en œuvre des stratégies pour atteindre leur objectif : chercher à briller, séduire, s’imposer (pour maximiser les profits) ou au contraire garder une certaine réserve pour ne pas commettre d’impairs (pour minimiser les risques). Ou encore : le dialogue/l’évitement de tout dialogue, l’argumentation.

Normes sociales, langage et paralangage (signes non verbaux)

Les rituels | D’accès : pour instaurer le climat de l’échange =>salutation, prise de congé…De confirmation : pour valider l’image que chacun veut donner =>Mme la directrice, M. le président, faire des complimentsDe réparation : pour minimiser les intrusions ou indiscrétions =>s’excuser d’un retard ou d’arriver à l’improviste, demander l’autorisation de s’asseoir |

Le langage | Registre : familier « j’m’excuse, j’suis à la bourre », courant « excusez-moi de mon retard », ou soutenu « je vous prie de bien vouloir pardonner ce léger contretemps » |

Le paralangage (signes non verbaux) | Intensité de la voix, ton (doux, chaleureux, sec, froid), débit, présentation, gestes et attitudes, expressions (regard, sourire, mimiques)… |

Les techniques de communication

Elles permettent de faciliter l’échange

L’argumentation vise à convaincre l’interlocuteur par le raisonnement et s’inscrit dans le débat, la discussion. Elle peut avoir deux objectifs : modifier l’opinion ou le jugement de l’autre, inciter l’autre à agir.

Argument d’autorité | Fait référence à une autorité politique, morale, scientifique ou juridique, reconnue par l’interlocuteur pour sa compétence ou son expérience |

Arg. de communauté | Il s’appuie sur des valeurs ou des opinions partagées par le plus grand nombre |

Argument de cadrage | Présente le problème sous un éclairage auquel l’auditoire n’avait pas pensé |

Argument d’analogie | Repose sur l’exemple et permet d’établir une correspondance ou une opposition entre deux situations |

L’écoute active permet de manifester l’attention et l’intérêt envers son interlocuteur.

Elle consiste à :

* être attentif au verbal et au non verbal,

* ne pas porter de jugement sur l’interlocuteur,

* poser des questions pour bien saisir la situation,

* faire preuve d’empathie,

* montrer à l’autre qu’on le comprend en utilisant la reformulation, les émotions (« je comprends… »), le non verbal.

L’attitude

Pour une communication orale de qualité les acteurs doivent être dans une attitude favorable à l’échange et faire appel à des techniques qui favorisent l’échange.

L’attitude est l’état d’esprit d’un interlocuteur vis-à-vis des autres interlocuteurs. Elle constitue une prédisposition, liée à la culture, au contexte de la communication ou au statut de l’interlocuteur ; elle varie avec l’interaction et est susceptible de transformations, sous l’effet d’une influence extérieure.

Typologie des groupes

On distingue différents types de groupes:

Primaires/secondaires | Groupes primaires ou restreints : systèmes organisés constitués d’un petit nombre de personnes qui ont le même but, un sentiment de solidarité, des relations affectives : ex. groupe de travail, groupe de projet, groupe d’amis, de collèguesGroupes secondaires : systèmes organisés et structurés qui fonctionnent selon des règles précises et préexistantes au groupe ; relations formelles, impersonnelles, indirectes, codifiées par les usages de l’organisation ; ex. entreprise, école, hôpital, association |

Formels/informels | Formel : groupe prévu et organisé éventuellement par la hiérarchie dans un but déterminé, en rapport avec l’organisation, obéissant à des règles définies. Ex. groupe de projet.Informel : groupe constitué spontanément sur le lieu de travail ou en dehors. Il ne fonctionne pas avec des règles bien définies et n’a pas d’existence officielle. Ex. collègues devant la machine à café |

D’appartenance/de référence | D’appartenance : groupe auquel appartient un individu. Chaque individu appartient à plusieurs groupes d’appartenance (famille, amis, corps de métier…)De référence : groupe auquel un individu aimerait appartenir et qu’il prend pour modèle. L’individu va adopter les valeurs et les normes de ce groupe. |

Caractéristiques des groupes et des membres du groupe

Taille | Nombre de membres qui composent le groupe (minimum : 3 personnes) |

Statut de ses membres | Position d’une personne, liée au poste occupé, au salaire, à ses responsabilités, son âge, son sexe, sa réputation… Une même personne cumule plusieurs statuts en fonction des groupes auxquels elle participe. |

Rôles de ses membres | Comportements attendus et caractéristiques du statut qu’occupe un individu dans le groupe. Ex. on attend du chef de service qu’il exerce une certaine autorité sur ses collaborateurs. |

Normes au sein du gpe | Règles et usages prescrits par le groupe |

Fonctions au sein du groupe | Production : émettre des idées, collecter des informations, trouver des solutions pour faire avancer le groupe vers son objectif.Facilitation : distribuer la parole, encourager les plus timides à s’exprimer pour faciliter la communication.Régulation : régler les conflits, améliorer le climat relationnel. |

Leadership | Autoritaire : le leader impose son organisation et ses décisions de manière à obtenir des résultats.Participatif : le leader instaure un dialogue et tient compte de l’avis des autres, même s’il décide in fine.« Laisser-faire » : le leader indique les objectifs mais n’intervient pas dans les décisions et la réalisation des tâches. |

Modes de collaboration et techniques de communication

Dans un groupe chaque acteur subit l’influence des autres et les influence.

Conformisme | L’individu se conforme à la position majoritaire dans le groupe soit parce qu’il considère qu’il n’a pas les compétences nécessaires pour avoir sa propre opinion, soit parce qu’il craint les conflits. |

Innovation | Une minorité active s’oppose en totalité ou en partie aux positions de la majorité et peut influencer les autres membres du groupe grâce à des convaincantes. |

Argumentation | Objectif : convaincre les autres |

Influence | Il s’agit de pousser les autres à agir dans un sens donné, en utilisant différentes stratégies : appel au sentiment d’appartenance, raisonnement logique, action sur les émotions (séduction, menace, doute, etc.) |

Manipulation | Tentative de fausser la perception de la réalité d'un interlocuteur pour le faire adhérer à une opinion, en usant d'un rapport de pouvoir, de séduction, de suggestion, en aménageant la présentation des faits… |

Mode de décision | Vote à l’unanimité / à la majorité / par consensus / par soumission à l’autorité |

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

Éléments attendus pour la description d’une situation de communication orale à l’examen

Contexte

* Cadre général

...

Télécharger au format  txt (11.7 Kb)   pdf (105.3 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com