DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Sommaire Place De l'Europe

Documents Gratuits : Sommaire Place De l'Europe. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 14

la continuité du programme de seconde. Il permet d’approfondir la démarche géographique engagée en l’appliquant à des espaces déterminés, l’Europe et la France. […] L’étude de l’Europe et de la France est l’occasion de faire réfléchir les élèves sur la notion de territoire. De niveau variable (État, région, agglomération, “pays”), ces territoires

entretiennent de nombreuses relations. Une approche multiscalaire permettant une meilleure compréhension de cet emboîtement des espaces est donc indispensable. Dans chacune des quatre parties, l’échelle européenne et l’échelle française sont présentes. […] L’étude de l’Europe s’organise autour de trois approches. L’accent est d’abord mis sur son organisation politique, marquée par l’existence d’un grand nombre d’États, cependant de plus en plus insérés dans une organisation commune, l’Union européenne. Le rôle des métropoles et des axes de communication, qui dessinent une carte de l’Europe différente et complémentaire de celle des États, est étudié. Enfin, le fait régional fait l’objet d’une attention particulière. […] Introduction : qu’est-ce que l’Europe ? (3 h) I - L’Europe des États (12 h) 1 - Le morcellement en États et les grands ensembles géopolitiques L’Europe est marquée par une multiplicité et une diversité des États qui s’expliquent notamment par des raisons historiques. Ces États peuvent être néanmoins regroupés en quelques grands ensembles géopolitiques, par exemple l’Union européenne, les pays candidats, les États balkaniques non-membres de l’Union européenne, les États d’Europe orientale. L’exemple des États issus de l’empire austro-hongrois permet de comprendre le poids des héritages et le rôle des frontières. Les différentes conceptions de la construction européenne, les questions de l’élargissement, de l’approfondissement et de l’évolution institutionnelle sont abordées. On insiste sur la place de la France dans le débat européen. Les deux États européens sont étudiés sous l’angle de leurs spécificités au sein de l’Union européenne : par exemple leur position géographique (insularité britannique) ou leur organisation politique (fédéralisme allemand, poids des provinces en Espagne et des régions en Italie). On prend aussi en compte les diverses formes de l’ancrage européen de ces États, politiques, économiques et culturelles. L’introduction est un moment d’interrogation sur les fondements de l’identité européenne, sur la diversité des facteurs d’un peuplement inégal et sur la difficulté de fixer des limites à l’Europe.

2 - Une communauté d’États en débat : l’Union européenne

3 - Deux États dans l’Union européenne au choix : • • l’Allemagne ou le Royaume Uni l’Espagne ou l’Italie

II - Réseaux et flux en Europe et en France (10 h) 1 - La métropolisation et les réseaux urbains On décrit d’abord le processus de métropolisation à l’échelle de l’Union européenne (concentration de la population, renforcement des pouvoirs de commandement, compétition entre métropoles). Puis, en s’appuyant sur deux exemples nationaux (la France et un autre pays européen), on montre comment des réseaux urbains de types variés organisent inégalement les territoires. Cette question est abordée à partir d’une étude de cas : les grands axes de communication transalpins. Elle prend en compte les impératifs économiques, les contraintes naturelles et les enjeux environnementaux. À l’échelle européenne et française, on met en valeur le rôle structurant des axes de communication et des carrefours. À l’échelle de l’Union européenne et de la France, on étudie les migrations à caractère économique ou politique, internes et externes (tourisme exclu).

2 - Les réseaux de communications et les flux de transports

3 - La mobilité des hommes

[…] IV - Les régions en France et en Europe (8 h) 1 - Le fait régional : une région d’Europe, de préférence celle du lycée 2 - Disparités régionales en France et en Europe Ce thème est étudié à partir d’une étude de cas qui ne se limite pas à une monographie, mais permet de réfléchir à la notion de région. La région étudiée est resituée dans son contexte national, européen et éventuellement mondial. On fait ressortir les disparités entre les régions en France et en Europe sous l’angle de leurs pouvoirs politiques, de leur poids relatif et de leur développement économique. On présente ensuite les politiques de rééquilibrage et de rapprochement conduites par l’Union européenne.

Place de l’Europe dans le programme de géographie en première S Les textes de ce document sont extraits du programme de l'enseignement de l'histoire géographie dans le cycle terminal des séries générales A. du 30-7-2002. JO du 7-8-2002 NOR : MENE0201714A RLR : 524-6 ; 524-7MEN - DESCO A4. Le programme d’histoire et de géographie du cycle terminal de la série S est disponible au format pdf à l’adresse suivante : ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2002/hs7/ss.pdf Le programme d’histoire et de géographie du cycle terminal de la série S a pour ambition de donner des clés d’explication du monde contemporain. En histoire, il se développe sur une période allant du milieu du XIXe siècle à nos jours. En géographie, il prend en compte trois grands espaces : la France, l’Europe, le monde. Les choix effectués répondent à trois objectifs principaux. […] Son étude ne s’inscrit pas dans un bloc horaire unique et fermé, mais dans un programme ouvert sur l’Europe et sur le monde. - L’Europe, la France : Le programme de première se situe dans la continuité du programme de seconde. Il permet d’approfondir la démarche géographique engagée en l’appliquant à des espaces déterminés, l’Europe et la France. Deux études de cas, conduites dans l’esprit du programme de seconde comme entrée forte dans un thème, sont proposées. Le professeur est libre du choix des sujets de ces deux études de cas, qui portent sur une région et sur les problèmes d’aménagement d’un territoire à l’échelle locale. À différents moments, le professeur peut aussi s’appuyer sur des exemples librement choisis. L’étude de l’Europe et de la France est l’occasion de faire réfléchir les élèves sur la notion de territoire. De niveau variable (État, région, agglomération, « pays »), ces territoires entretiennent de nombreuses relations. Une approche multiscalaire permettant une meilleure compréhension de cet emboîtement des espaces est donc indispensable. Cet enseignement de géographie doit aussi insister sur les effets sur les territoires des interventions des nombreux acteurs spatiaux, publics ou privés. Il privilégie la carte, le croquis, le schéma, l’image pour former les élèves au raisonnement

géographique. Les TICE peuvent trouver là une application particulière (recherches documentaires sur Internet, construction de graphiques et de cartes assistée par ordinateur, traitement d’images numériques). L’étude de l’Europe s’organise autour de trois approches. L’accent est d’abord mis sur son organisation politique, marquée par l’existence d’un grand nombre d’États, cependant de plus en plus insérés dans une organisation commune, l’Union européenne. Le fait régional fait l’objet d’une attention particulière. Le rôle des métropoles et des axes de communication, qui dessinent une carte de l’Europe différente et complémentaire de celle des États, est étudié. I - L’Europe des États et des régions (10 h) 1 - Qu’est-ce que l’Europe ? On s’interroge sur les fondements de l’identité européenne, sur la diversité des facteurs d’un peuplement inégal, notamment en France, et sur la difficulté de fixer des limites à l’Europe. 2 - L’Europe des États et l’Union européenne L’Europe est marquée par une multiplicité et une diversité des États qui s’expliquent notamment par des raisons historiques. Ces États peuvent être néanmoins regroupés en quelques grands ensembles géopolitiques parmi lesquels on souligne l’importance de l’Union européenne. On insiste sur la place de la France dans le débat européen et sur la question de l’élargissement et de l’approfondissement de l’Union européenne. Ce thème est étudié à partir d’une étude de cas qui ne se limite pas à une monographie, mais permet de réfléchir à la notion de région. La région étudiée est resituée dans son contexte national, européen et éventuellement mondial.

3 - Le fait régional : une région en France ou dans un autre État de l’Union européenne.

II - Réseaux et flux en Europe et en France (8 h) 1 - Les réseaux urbains et de communication En s’appuyant sur deux exemples nationaux (la France et un autre pays européen), on montre comment des réseaux urbains de types variés, animés par des métropoles, organisent inégalement les territoires. On intègre dans l’analyse le rôle structurant des axes de communication en France comme en Europe. À l’échelle de l’Union européenne et de la France, on étudie les migrations à caractère politique ou économique, internes et externes (tourisme exclu).

2 - La mobilité des hommes

III - La France et son territoire - Métropole et DOM-TOM (14 h) […] 2 - L’espace économique On présente d’abord les grands traits de l’organisation

...

Télécharger au format  txt (22.5 Kb)   pdf (174.4 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com