DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Balzac, La peau de chagrin

Cours : Balzac, La peau de chagrin. Rechercher de 53 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  14 Juin 2023  •  Cours  •  995 Mots (4 Pages)  •  162 Vues

Page 1 sur 4

Peau de Chagrin à retenir du questionnaire

Le passage chez l’antiquaire présente ainsi deux thèmes chers à Balzac : la puissance destructrice du désir opposée à la puissance créatrice de l’imagination et de la pensée. Ce passage est important aussi en ce que le vieillard a réussi à faire ce que Raphaël ne parviendra pas à réaliser : s’abstenir de désir et de pouvoir mais sans renoncer ni à la vie, ni à l’ambition ni au plaisir. Le vieillard de ce passage semble être en ce sens l’incarnation du créateur et de l’artiste

La peau un objet de l’énergie = la Peau devient souple et se glisse sans aucune difficulté dans la poche de Raphaël, comme si elle faisait désormais corps avec celui qui la possède.

  • Cependant, Le banquet montre que c’est le règne de l’argent et de la réussite individuelle. L’absence d’idéal accable la jeune génération qui sombre dans le cynisme et la jouissance.

Raphaël contraint sans cesse son corps en le détournant de ses aspirations naturelles alors qu’il est un jeune homme sensuel qui rêve d’aimer et d’être aimé. Il est dès lors un être de la contradiction qui se compare à un  « un religieux de l’ordre de saint Benoît » et rêve de « la femme était cependant ma seule chimère. » : Raphaël est un être studieux, chaste, qui s’enferme dans sa mansarde comme le moine dans son monastère mais qui rêve de sensualité.

Comme Satan, la principale caractéristique du personnage de Rastignac est la séduction qui opère immédiatement sur Raphaël Ainsi, Il agit comme un mauvais génie auprès de Raphaël, comme un démon tentateur, et la manière dont Raphaël se retrouve obsédé par le nom de Foedora à la suite de sa conversation avec le Gascon en atteste

Rastignac propose à Raphaël d’être son compagnon de débauche en goûtant à des plaisirs que Raphaël s’était toujours interdis. On retrouve ici le thème de la tentation, déjà présent dans la scène avec l’antiquaire : un tentateur propose à Raphaël un pacte qui le conduira à la mort.

D’une certaine manière c’est un premier pacte avec le diable puisque Raphaël séduit par le discours de Rastignac fait preuve de faiblesse et même s’il ne va pas lui-même jouer l’argent qu’il vient d’obtenir, il le confie à Rastignac pour qu’il aille le jouer.

La pauvreté comme vu comme une prison = Si l’on compare la relation de Raphaël avec les deux personnages féminins, il est charmé par la douce Pauline et par toutes les attentions qu’elle lui témoigne. Il aime ce qu’elle fait de lui mais elle ne l’attire pas car elle est pauvre (il la compare à Peau d’Ane… mais ne sait pas que sous la vilaine peau comme dans le conte il y a une belle et riche jeune fille) et comme il dit « je ne conçois pas l’amour dans la misère (…) Nous ne mourrons pas pour de pauvres filles qui se donnent » p.135. Pauline peut faire tout ce qu’elle veut, cette richesse de cœur n’intéresse pas Raphaël. Pauline est caractérisée par sa gentillesse et sa douceur, Foedora par sa cruauté et sa froideur.

Pauline et Foedora sont deux figures du désir pour Raphaël et complètement antithétiques.

L’une incarne une forme de pureté et de tendresse absolue à l’égard du héros. Mais leurs pauvretés respectives empêchent le personnage masculin d’accéder à un désir qui serait pourtant facile à satisfaire. Pauline est amoureuse de Raphaël et serait probablement prête à l’épouser… même pauvre. En revanche, ce dernier ne peut aimer dans ces conditions, ainsi la jeune fille est victime des attentes excessives du héros qu’il ne peut considérer que comme une sœur.

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (59.4 Kb)   docx (198.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com