DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire de texte « Qu'est-ce qu'une nation ? » de Ernest Renan

Commentaire de texte : Commentaire de texte « Qu'est-ce qu'une nation ? » de Ernest Renan. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  19 Octobre 2015  •  Commentaire de texte  •  806 Mots (4 Pages)  •  1 631 Vues

Page 1 sur 4

« Qu'est-ce qu'une nation ? » de Ernest Renan

Commentaire de texte

Ernest Renan est un écrivain, philosophe et historien français du 19ème siècle. Lors d'une conférence du 11 mars 1882 en Sorbonne, Renan fait un discours intitulé « Qu'est-ce qu'une nation ». Ce discours s'inscrit dans un contexte de changements politiques. En effet, la Troisième République a été mise en place une douzaine d'année auparavant, et réellement instaurée par les lois constitutionnelle de 1875. Elle marque la fin d’instabilités politiques et le début d'une république parlementaire.

Dans son discours, Renan s'efforce de définir le terme de nation et met en garde face à l'analogie qui peut être faite entre la race et cette dernière. Dans leur ouvrage intitulé Droit constitutionnel et institutions politiques, Jean et Jean-Eric Gicquel énoncent l'idée selon laquelle « la nation est un processus historique qui se développe et même s'achevant avec la naissance de l’État ». Ainsi il pourrait être entendu que Renan développe l'idée de nation comme une idée majeure et importante en lien avec cette période de l'histoire ; puisque la troisième République a permis à la République de s'installer durablement dans l'histoire politique de la France. Vincent Ducel qualifie cette période de « naissance de l'idée de la France comme nation politique".

L'importance, les raisons de ce texte peuvent être également expliquées par la relation conflictuelle qu'entretient la France avec l'Allemagne et qui est d'autant plus forte à la suite de la défaite de 1870 et l'annexion par l'Empire allemand de l'Alsace-Lorraine.

Quelle est la définition de la nation et les enjeux rattachés à ce discours ?

Pour analyser ce discours il convient de voir dans un premier temps la conception français de la nation (I) puis de comprendre en quoi ce discours est en opposition avec l'idéologie allemande (II).

I) La conception française de la nation

Dans son discours, Renan développe sa vision de la nation, qui deviendra la conception française de la nation, également appelée la conception subjective de la nation. Cette idée fondée sur plusieurs éléments est tout d'abord basée sur un passé commun du peuple français (A) puis sur « le désir de vivre ensemble » (B).

A) Une conception fondée sur un passé

Renan faire correspondre l'âme de la nation au passé, c'est-à-dire à « la possession en commun d'un riche legs de souvenirs ». La nation est fondée sur un ensemble d’événements historiques, d'efforts et de sacrifices.

Jean et Jean-Eric Gicquel parlent de « la journée de rassemble, de communion du 11 janvier 2015 » qui est un très bon exemple événement historique. En effet au delà des religions, de la couleur de peau, des classes sociales le peuple s'est rassemblé autour d'une valeur commune. Ainsi, cette idée subjective d'un passé commun, qu'il soit triste ou heureux comme le 8 mai 1945, fait le ciment de la nation.

Cette idée d'un passé commun marqué par des sacrifices ne peut se détacher de celle d'un présent commun souligne l'auteur.

B) Une conception basée sur un désir commun, ancrée dans le présent

Ainsi

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (80.8 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com