DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Credit Agricole Lorraine

Documents Gratuits : Credit Agricole Lorraine. Rechercher de 37 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  2 Décembre 2011  •  5 856 Mots (24 Pages)  •  370 Vues

Page 1 sur 24

...

res à tout le monde. Ici, nous allons nous intéresser à un produit particulier : le crédit bail mobilier, et à ses ventes dans la région Lorraine. D’où la problématique : Comment dynamiser et développer le Crédit Bail Mobilier au sein du Crédit Agricole de Lorraine ?

INTRODUCTION

QUESTION 1#

Vous établirez l’analyse SWOT du Crédit Agricole de Lorraine en tenant compte du produit faisant l’objet de la problématique.

ANALYSE INTERNE

Produit :

Les différents produit et services du Crédit Agricole Lorraine, banque mutualiste, sont l’ensemble des opérations bancaires (prêts, générateur d’épargne, assurance, crédit à la consommation, placement …)

Nous nous concentrerons sur le crédit bail. Ce produit est défini comme tel : « Financement locatif à hauteur de 100% du prix TTC d’un bien d’équipement à usage professionnel assorti d’une promesse de vente à l’issue du contrat pour un montant à l’origine : l’option d’achat ou valeur résiduelle»

Il se décline en 2 lignes : le crédit bail mobilier et le crédit bail immobilier.

* Crédit bail mobilier : il concerne tout les mobiliers neufs soumis à la TVA, facilement identifiable et d’une valeur unitaire de 1500 € minimum, démontable, transportable, non intégré à un ensemble de matériel et dont le marché locatif est large.

* Crédit bail immobilier : il concerne tout les immeubles (neufs ou anciens) ou terrains pour construction d’immeubles autonomes à usage industriel ou commercial, constructions d’extension lorsque le CA Leasing est propriétaire des locaux existants, travaux seuls, immeubles très spécifiques (disco, salle de sport…), investissement essentiellement fonciers (golf, parc de loisir….)

Prix :

Le prix d’un crédit bail se fixe en fonction du bien meuble ou immeuble que le bailleur souhaite acheter.

Pour le crédit bail immobilier, le plafond de celui-ci se situe à 7500€ (hors TVA pour le neuf et droit inclus pour l’ancien). L’amortissement est linéaire, dégressif ou à palier, et le loyer se verse mensuellement ou semestriellement à l’avance.

Pour le crédit bail mobilier - dont la valeur minimum est 5000€ voire 1500€ pour certains bien - il existe deux modes de paiement suivant l’usage auquel l’élément d’actif est destiné. Pour un usage modéré, l’amortissement se fait d’abord sur le mode linéaire avant de passer au dégressif lorsque les mensualités atteignent le loyer le plus fort. Lorsque le mobilier possède un usage à obsolescence rapide ou usage intensif, le bien est amorti 3 ans en linéaire ou 3 ans en dégressif avant de passer continuellement à 3 ans en dégressif à partir du loyer le plus fort.

Distribution :

Le Crédit Agricole Lorraine utilise un circuit de distribution direct, à savoir qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre lui et son client. En effet, les produits et services proposés par le Crédit Agricole Lorraine sont disponibles directement dans leurs agences. Il est aussi le principal fournisseur de la région pour le crédit bail, ayant déjà pour la client la plupart de la population.

Promotion :

Le Crédit Agricole Lorraine, avec un soucis de redynamisation de son image, est de plus en plus présent lors des évènements de la région, par des affichages, des bannières ou encore de par l’organisation d’événements eux-mêmes. Sa publicité sur le réseau internet s’intensifie depuis ces dernières années. En revanche, la publicité sur support papier est beaucoup moins développée.

Image de Marque/Positionnement :

Ces dernières années, le Crédit Agricole Lorraine a surtout développé son site internet dans un objectif de proximité avec ses clients, mais aussi pour se rapprocher des jeunes. L’entreprise, dont la majeure partie des clients restent des agriculteurs, cherche à se donner une nouvelle image, plus moderne et dynamique.

ANALYSE EXTERNE :

Micro Economique

Concurrents :

Direct : Le marché du leasing est un marché du type concurrentiel. Il est composé d’environ 66 acteurs dont certains sont des banques de détails ou encore des constructeurs. Nous pouvons séparer ce marché en deux segments : celui représenté par les filiales spécialisées des banques et celui des constructeurs. Toutefois, le segment bancaire est beaucoup plus actif que l’autre. Nous y retrouvons notamment les principaux tenants des parts de marché.

Le leader de ce marché est La BNP Paribas Leasing Group (BNPLG). Le reste du marché se partage surtout entre 5 autres principaux acteurs, à savoir : le Crédit Agricole mutuel, le CM – CIC lease, la Fortis France Lease, le Cico Bail de la Caisse d’Epargne.

Acheteurs :

Au sein des entreprises, la personne en charge de contracter les crédits bail est le chef d’entreprise.

Consommateurs :

Les principaux consommateurs de ce marché du Leasing sont surtout les entreprises qui sont à 40% des entreprises travaillant dans le domaine du service et à 87,57% des micros entreprises (de 1 à 9 salariés). Quant à la nature des biens pour lesquels ce crédit-bail est contracté, il se répartit globalement entre l’immobilier (33%), l’équipement industriel (22%) et les véhicules utilitaires (18%).

Le profil type du client serait celui d’une entreprise souhaitant bénéficier d’une aide financière pour acquérir un actif, sans pour autant aggraver sa situation financière, qui dispose d’une épargne suffisante pour rembourser le prêt. De plus, pour les entreprises, surtout de type micro, ce crédit bail permet d’utiliser un matériel grâce à la location de celui-ci et permet de réserver le capital de l’entreprise pour d’autres dépenses.

Préconisateurs :

La décision de contracter un crédit bail peut être influencée tout particulièrement par l’environnement proche des acheteurs/consommateurs, à savoir, les amis ayant eu recours au même service ou, pour le domaine professionnel, les supérieurs hiérarchiques.

Distributeurs & Fournisseurs :

Sur le marché du crédit bail, les sociétés distributrices de crédit bail sont les sociétés spécialisées dans les crédits bail uniquement, les banques commerciales qui possèdent l’accréditation ou, pour le cas particulier des véhicules, les concessionnaires eux-mêmes.

Aujourd’hui, nous assistons de plus en plus à la séparation des offres de crédit bail avec les autres offres de financement : les institutions bancaires cherchent de plus en plus à séparer leurs filiales de crédit bail de leurs autres activités. Cela donne ainsi naissance au Crédit Agricole leasing (dépendant du Crédit Agricole Leasing & Affracturagz), au Locam, à Natixis Lease, au Crédit du Nord Lease, au BNP Lease Groupe, au LCL lease ou encore au Fortis Lease.

ANALYSE EXTERNE :

Macro Economique:

Economique :

Depuis l’an passé, les entreprises préfèrent l’utilisation du crédit à celui de l’investissement qui n’est plus majoritaire (41%). Le crédit bail représente quant à lui 9%. De plus, de 1970 à 2009, le crédit bail a permis de financer 300 milliards d’euros d’équipements et d’immeubles professionnels. Le crédit bail joue donc un rôle non négligeable dans l’effort d’investissement de l’entreprise.

Entre 2008 et 2009, alors que le marché de la production en leasing connaissait une baisse de 18%, le Crédit Agricole Leasing & Factoring a connu une augmentation de 6% de production en leasing.

Crédit Agricole Leasing & Factoring est désormais numéro 1 du marché du leasing.

Depuis le mois de septembre, Natixis est en pleine négociation pour récupérer le groupe Cicobail, spécialiste dans le crédit bail, pour l’instant détenu par le Crédit foncier et Banque Palatine. Cette proposition de rachat rentre dans le cadre de la stratégie « Ensemble » de 2010–2013 du groupe BCPE (dont Natixis et Cicobail font partie) afin de rassembler l’ensemble des activités de crédit bail du groupe sous la filiale de Natixis.

Ecologique :

Il existe un crédit-bail SOFERGIE qui permet de financer les ouvrages et les équipements utilisés par les collectivités territoriales, liées à la protection de l’environnement ou encore les installations de matériel destinées à économiser l’énergie (ASF). Ce crédit bail couvre aussi bien l’immobilier que le mobilier et peut ainsi offrir le choix entre l’amortissement fiscal ou financier.

De plus, il permet d’intégrer des subventions à l’investissement (FEDER, ADEME, DRIRE…) qui seront comptabilisées dans le calcul du loyer.

Politico–Légal :

Depuis la loi du 2 Juillet 1966,

...

Télécharger au format  txt (37.1 Kb)   pdf (264.9 Kb)   docx (21.4 Kb)  
Voir 23 pages de plus »