DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Dc5 amp

Étude de cas : Dc5 amp. Rechercher de 53 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  29 Juillet 2015  •  Étude de cas  •  3 672 Mots (15 Pages)  •  3 134 Vues

Page 1 sur 15

DC 5 : Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé

Projet individualisée

CREFO Session 2014/2015

SOMMAIRE

INTRODUCTION GENERALE

Brève présentation du candidat

Lieu et date de stage

I. PRESENTATION DE L’ETABLISSEMENT

1. Historique et situation géographique de l’établissement

2. Statut, agrément et financement de l’établissement

3. Les missions et le projet d’établissement

4. Présentation de l’équipe pluridisciplinaire

5. Présentation des usagers

II. PRESENTATION DES ACTIVITES EFFECTUEES

1. Le travail de l’AMP avec les résidents

III. PRESENTATION DU PROJET INDIVIDUALISEE

1. Justification du choix de la personne

2. Présentation de la personne aidée

3. Observations

4. Objectifs fixés du projet individualisé

5. Action et mise en œuvre du projet individualisé

6. Evaluation de l’intervention

7. Difficulté et réajustement

CONCLUSION

1. Réflexion personnelle

2. Intérêt pour la personne

3. Bilan de stage

INTRODUCTION GENERALE

Je suis titulaire d’un baccalauréat série lettre moderne et un diplôme des études universitaires générales à la faculté des Lettres et des sciences humaines obtenu au Maroc.

J’ai souhaité intégrer la formation d’Aide-Médico-psychologique suite à une expérience de 10 ans dans le milieu éducatif en tant qu’institutrice dans une école maternelle.

Afin de poursuivre une vie professionnelle satisfaisante en France, j’ai demandé un suivi, avec une conseillère de Pôle-emploi. Nous avons effectué des recherches de formation qui m’ont permis de découvrir le métier d’AMP qui se situe à la frontière de l’éducation et des soins.

Après plusieurs stages d’évaluation en milieu de travail, j’ai pu voir le métier de prés et partager le quotidien des professionnelles auprès des publics aidés. Ces expériences m’ont permis de m’orienter vers mon futur métier.

Depuis le 27 octobre 2014, je suis en formation au CREFO afin d’obtenir le diplôme d’état d’Aide-Médico-Psychologique.

Grâce à cette formation, j’ai effectué mon premier stage de 12 semaines auprès des adultes atteintes d’une déficience mentale moyenne ou profonde parfois associée à un handicap physique. Ce fut un stage très enrichissant.

Mon deuxième stage s’est déroulé dans une maison d’accueil spécialisée entre le 11 mai 2015 et le 16 septembre 2015 auprès de personnes atteintes d’autisme et de psychoses. Ce stage m’a permis d’appréhender au mieux le métier d’AMP et de développer mon sens de l’observation ,suite à l’élaboration du projet personnalisé que je vais vous parler après.

Mon désir d’aider et d’accompagner un public fragilisé m’a conforté dans mon choix, Je suis sensible au maintien de l’autonomie de la personne encadrée et j’ai pu également me rendre compte de l’importance du travail en partenariat.

Introduction

Dans le cadre de ma formation, j’ai choisi d’effectuer mon deuxième stage dans une maison d’accueil spécialisée (MAS) qui accueille des personnes adultes handicapés mentaux et /ou moteurs situé dans le nord et rattaché à l’hôpital Départemental. Mon stage s’est déroulé entre le 11 mai 2015 et le 16 septembre 2015.

I. PRESENTATION DE L’ETABLISSEMENT

1. Historique et situation géographique de l’établissement

L’hôpital Départemental est situé dans le nord. Il relève du secteur sanitaire. Historiquement, l’établissement provient d’un ancien sanatorium ouvert en 1933.Il a été reconverti en établissement public hospitalier en 1970.L’orientation de l’hôpital, acceptée par la tutelle dans le contrat d’objectifs et de moyens signée en 2000, prévoit une répartition de l’accueil des patients dans les trois pavillons :

Pavillon A, centré sur la rééducation et la réadaptation fonctionnelle à orientation rhumatologique.

Pavillon B, divisé en deux parties, l’une a vocation sociale, l’autre a vocation sanitaire centrée sur l’hygiène alimentaire médico-diététique.

Pavillon C, centré sur la convalescence 84 lits, et 24 lits de maladie type d’Alzheimer.

L’établissement a commencé un effort vers une stratégie de recentrage sur les soins de suite, cette politique a été nettement réaffirmé à partir de 1995, une Maison d’accueil Spécialisée, hors budget hospitalier, qui répondait à un besoin local important confirme cette stratégie.

De son passé sanatorial, l’hôpital a conservé une structure pavillonnaire dans un domaine d’environnent 98 hectares, comprenant des zones boisées et un étang accessible aux patients.

Actuellement, sa structure capacitaire autorisée est de 278 lits à vocation sanitaire outre, 48 places de maison d’accueil spécialisée non sanitaire. Son activité est totalement centrée sur les soins de suite. Le manque de places et la demande croissante d’admission en MAS étant toujours d’actualité en 2005,un projet d’extension de 60 lits a été présenté et accordé par l’agence régionale de la santé l’(ARS ) impliquant la construction d’un nouveau batiment depuis avril 2015 celui-ci s’est ouvert, il est situé prés de pavillon A, lui-même situé dans un parc arboré de 100 hectares.

La nouvelle maison d’accueil spécialisée a une capacité d’accueil de 60 lits répartis en 60 chambres individuelles sur deux niveaux : un rez-de-jardin et un rez-de-chaussée.

L’organisation architecturale de l’établissement est composée de quatre unités de vie accueillant chacune 15 résidents. Elles sont mixtes organisées selon certains axes entrant dans la prise en charge personnalisée des résidents.

Le rez-de-chaussée est composé d’une entrée principale sécurisée, des différents bureaux, d’une salle de réunion et d’un salon de famille, de l’infirmerie, de locaux logistiques, d’une grande salle d’activité, de kinéthérapie et ergothérapie, de toilettes handicapés, mais également d’une grande salle de bain équipée d’une baignoire balnéo-thérapeutique. Les deux unités de vie sont séparées d’une cloison amovible.

Le rez-de-jardin est lui aussi composé des deux autres unités de vie également séparées d’une cloison amovible, de toilettes handicaps et d’autres salles d’activités telles que salon de coiffure et d’esthétique, psychomotricité, snoezelen, cuisine ergothérapeutique,de deux patios et d’une grande terrasse, il est composée d’un espace séjour(un salon, une salle à manger et un demi-office), et de 15 chambres individuelles dont l’équipement mobilier et décoration sont conçus pour respecter les besoins des résidents(lits médicalisés).Chaque chambre possède sa propre salle de bain avec lavabo, toilette et douche.

2. Statut juridique, agrément et financement de l’établissement

La Maison d’accueil Spécialisée étant installée sur le territoire de l’hôpital Départemental du

Nord, son projet d’établissement fait partie intégrante du projet de l’hôpital avec lequel il est défini en cohérence. Toutefois, la MAS étant de secteur médico-social, possède sa propre identité ainsi que son propre fonctionnement tout en bénéficiant des ressources de l’hôpital. Elle est administrée par le conseil de surveillance de l’hôpital. Son agrément est délivré par le directeur général de la santé .Son financement est assuré par l’assurance maladie sous forme d’un prix de journée avec le forfait journalier qu’a la charge des résidents.

...

Télécharger au format  txt (22.8 Kb)   pdf (170.8 Kb)   docx (16.7 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com