DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Facteurs De Productions

Commentaires Composés : Facteurs De Productions. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 28

ntreprise anticipe une augmentation de production longtemps à l'avance, elle devra procéder à des investissements en équipements, en machines, et embaucher du personnel. Dans ce cas on ne trouve plus de facteurs fixes -- tous les facteurs sont rendus variables (travail et capital). Lorsqu'une entreprise se trouve dans cette situation on dit qu'elle adopte un mode de combinaison productive en longue période.

Entrons à présent un peu plus dans le détail afin de dégager les lois économiques fondamentales sur cette question.

I -- la combinaison des facteurs de production en courte période.

Dans ce cas, l'entreprise doit assurer un supplément de production en raison, la plupart du temps, de variations saisonnières propres au secteur d'activité concerné.

Le facteur capital restera fixe dans la mesure où il ne peut être augmenté dans un délai suffisamment bref. Le facteur travail sera un contraire rendu variable dans la mesure où il sera toujours possible d'embaucher des travailleurs supplémentaires ou de recourir aux services d'une entreprise de travail temporaire.

A -- Notion de production totale, production moyenne, de production marginale.

• Production totale = nombre total d'unités produites.

• Production moyenne = production totale/nombre d'unités de facteur variable soit Q/X -- ex. : 10 unités/2 salariés = 5 unités par salarié -- on dira donc que la production moyenne du facteur travail est ici de 5 unités.

• Production marginale : c'est le rapport entre la variation de la production totale et la variation du facteur variable qui l'a provoqué. Soit : variation de la quantité produite/variation du facteur variable.

B. -- La loi des rendements marginaux décroissants en courte période.

Même si on ne le rencontre pas dans tous les cas, les économistes ont pu observer un phénomène assez courant en courte période. Ce phénomène a été qualifié de loi des rendements marginaux décroissants ou lois des rendements non proportionnels.

Schéma :

[pic]

-- Lorsque l'on augmente faiblement le facteur variable (par exemple le nombre de salariés), on constate que la production augmente de plus en plus vite.

Cela apparaît pour la partie OA de la courbe.

-- Lorsque le facteur variable continue à augmenter (toujours par exemple pour le nombre de salariés), on constate que la production augmente de moins en moins vite. Ceci se vérifie pour la partie AB du graphique.

-- Lorsque le facteur variable augmente encore plus, on constate que toute addition d'une unité supplémentaire de facteur variable se traduit par un encombrement dans le processus productif. À partir du point B. la production totale commencera à baisser. L'ensemble forme une courbe dite courbe en S.

Tableau :

|Facteur |Facteur |Production totale |Production moyenne |Production marginale |

|capital |travail | | | |

|2 |1 |10 |10 |10 |

|2 |2 |26 |13 |16 |

|2 |3 |45 |15 |19 |

|2 |4 |64 |16 |19 |

|2 |5 |75 |15 |11 |

|2 |6 |84 |14 |9 |

|2 |7 |91 |13 |7 |

On constate dans ce tableau que le facteur fixe est le facteur capital (nombre de machines par exemple) et que le facteur variable est le facteur travail (nombre de salariés) -- cette situation est caractéristique d'un mode de combinaison productive en courte période. Dans la colonne « production totale », on voit que celle-ci passe de 10 à 91 donc que celle-ci augmente avec l'augmentation du facteur variable. Dans la colonne « production moyenne », on voit que celle-ci est augmente jusqu'à un niveau de facteur variable égale à 5, puis commence à décroître à partir de cette cinquième unité de facteur variable. Dans la colonne « production marginale », on constate que les rendements sont croissants jusqu'à la troisième unité de facteur variable (19), se stabilise à la quatrième unité (19) puis diminue à partir de la cinquième unité.

La loi des rendements décroissants peut donc se formuler de la manière suivante : lorsque l'entreprise augmente un facteur variable en maintenant les autres fixes, la production marginale physique devient décroissante au-delà d'un certain seuil. Si l'entreprise continue à augmenter son facteur variable la production totale deviendra décroissante -- la seule solution consiste alors à augmenter le facteur qui jusqu'ici avait été maintenu fixe.

La loi des rendements marginaux décroissants est à la base de la règle de maximisation du profit dans la théorie de la firme et doit être mise en rapport avec les coûts de production. Nous verrons cela un peu plus loin.

C - les coûts de production et la règle de maximisation du profit dans la théorie de la firme en analyse de courte période

1-- les coûts de production.

On appelle coût de production la quantité de facteurs de production utilisée X prix de ces facteurs. Autrement dit, les coûts de production correspondent à tout ce que l'entreprise dépense pour produire qu'il s'agisse du coût des matières premières, de l'énergie, du coût du facteur travail, etc....

En courte période, un des facteurs reste fixe tandis que l'autre est rendu variable. Encore une fois, le facteur variable est le plus fréquemment le facteur travail dans la mesure où la situation de courte période se rencontre dans le cas d'un surcroît occasionnel ou saisonnier d'activités.

Les différents coûts :

- Coût total = coût fixe total+ coût variable total. Les coûts fixes sont les coûts qui ne dépendent pas du volume de production et qui doivent, en tout état de cause être supporté par l'entreprise même si celle-ci reste sans activité-- il s'agit par exemple des assurances, de certains impôts, etc....les coûts variables, au contraire, varient en fonction du volume de production. Il s'agit des matières premières, des frais de personnel, etc....

- Coût moyen = coût total /quantités produites.

- Coût marginal = augmentation du coût total généré par la production d'une unité supplémentaire -- soit : augmentation du coût total/augmentation de la production.

Tableau :

|1-Unités produites |2 - Coût fixe Total|3-Coût variable |4 - Coût total |5 - Coût fixe moyen|6 - Côut variable |7-Coût total moyen |8 - Coût marginal |

| | |total - 2+3 |-2+3 | |moyen 3/1 |4/1 | |

| | | | |2/1 | | | |

|0 |100 |0 |100 | | | | |

|1 |100 |90 |190 |100 |90 |190 |90 |

|2 |100 |170 |270 |50 |85 |135 |80 |

|3 |100 |240 |340 |33.33 |80 |113.33 |70 |

|4 |100 |300 |400 |25 |75 |100 |60 |

|5 |100 |370 |470 |20 |74 |94 |70 |

|6 |100 |450 |550

...

Télécharger au format  txt (23.5 Kb)   pdf (170.9 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 27 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com