DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Doute Est-Il Une Force Ou Une Faiblesse ?

Mémoires Gratuits : Le Doute Est-Il Une Force Ou Une Faiblesse ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

outer sont comparables à celles qui nous invitent à la prudence. Il nous arrive souvent et même très souvent d’hésiter face à une décision par manque de preuve. Ce qui implique une réflexion plus approfondie de notre part avant toutes décisions. Pour par la suite établir un moyen de lutter contre la pensée immédiate qui nous pousserait à faire un choix sur un coup de tête. Il faut prendre le temps d’étudier ou d'analyser un sujet pour réussir à gagner en autonomie et réussir à ''émanciper'' son esprit. Il y a aussi l’effet inverse qui consiste à toujours vérifier et recommencer tous ses actes, parce que le doute serait un peu trop répétitif voire " anormal " et parfois pourrait être source d'obsession.

Nous savons que douter est considéré soit comme une force soit comme une faiblesse, mais chaque individu voit les choses différemment.

Premièrement le doute peut être une faiblesse. Une faiblesse c'est une valeur négative à la réflexion, un moyen d'échapper aux contraintes. Ça peut être aussi le manque de force ou encore un défaut de qualité. Le doute est également conçut comme une faiblesse lorsqu'il s'agit de penser ou d'agir.

C’est pourquoi le doute est une faiblesse de l’esprit lorsqu’on le compare à la connaissance. D’abord, le doute n’existant que par rapport à des représentations s’opposant les unes aux autres mais certaines en elles-mêmes manifestent une impuissance c'est à dire une faiblesse de l’esprit à se décider. Pourquoi apparait-il comme une faiblesse, tout simplement parce qu'il peut empêcher d'atteindre son but et pousse parfois à ne pas prendre de décision ce qui demeure souvent plus nocif que la décision en elle même quelle qu'elle soit.

Deuxièmement le doute est considéré aussi comme une force. Une force c'est un principe de puissance et d'action. Elle peut se traduire aussi par une valeur positive. Toutefois, le doute peut être une force car il permet de dépasser le rapport immédiat aux choses, et ainsi réfléchir de manière plus global sur la chose. Dans cette mesure, le doute n’est qu’un moment ou un passage dans le chemin du savoir, il faut le dépasser pour aboutir à quelque chose de plus vraie. Pourquoi parlons nous de force: parce qu'il est signe de maturité intellectuelle et de recul sur ses propres choix c'est à dire qu'il a des facultés pour analyser et trouver une situation avec des cotés positifs et négatifs. Le doute est considéré comme une hésitation, une probable vérité mais pourtant annoncée sans preuves, qui fait partie de notre quotidien. Plus que cela, c'est un outil indispensable à la construction de notre personne et de la culture. Il nous permet de nous remettre en question et d'essayer tant que possible de trouver des solutions. C'est pour cela qu'il est considéré comme une force avec ces bons et mauvais cotés. Même si nous savons que douter, parfois peut nous éviter l'erreur, et nous permet de réfléchir avant d'agir et non de foncer sans prendre de recul.

En conclusion nous pouvons dire que le doute a deux aspects , un bon et un mauvais. Il peut nous être utile dans certains choix que nous faisons c'est à dire que c'est une force et au contraire

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (61.8 Kb)   docx (6.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com