DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Positionner l’entreprise sur son marché : Etude de marché sur Mademoiselle Bio

Étude de cas : Positionner l’entreprise sur son marché : Etude de marché sur Mademoiselle Bio. Rechercher de 50 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  30 Juillet 2022  •  Étude de cas  •  1 664 Mots (7 Pages)  •  37 Vues

Page 1 sur 7

Projet 1 UC1 Positionner l’entreprise sur son marché

Etude de marché sur Mademoiselle Bio, une entreprise appartenant au marché de la cosmétique bio

L’entreprise choisit pour cette étude de marché, est une enseigne de distribution créée en 2006. Mademoiselle Bio commercialise en France (principalement à Paris) diverses marques de cosmétique bio au sein de ses enseignes (source 1).

En France, la cosmétique bio représente un marché de 336 millions d’euros en 2010, pour 757 millions d’euro en 2018 (source 2). Une croissance exponentielle de ce marché est donc constatable.

Afin de bien comprendre l’évolution à venir de la marque ainsi que sa place sur le marché de la cosmétique bio qui est en plein essor, nous allons procéder à une analyse SWOT (Strenght, Weakness, Opportunities, Treats = force, faiblesse, opportunité, menace).

I) Les opportunités de Mademoiselle Bio

a) Une approche plus écologique

Le marché de la cosmétique bio ne cesse de croître. Cela est principalement dû à l’évolution des mœurs. Les nouvelles générations accordent de plus en plus d’importance au respect de l’environnement ainsi qu’à l’écologie. En 2016, 60 % des Français prêtent attention aux écolabels quand ils achètent des produits d’hygiène (source 7 page 6). Plus de 80% des Français achètent de nos jours de la cosmétique bio (source 9 page 8). Cette tendance se développe principalement grâce au mouvement Clean Beauty.

Adopter une démarche en accords avec cette mentalité permettra dans un premier temps d’être bénéfique pour la planète en plus de développer le nombre de potentiel client.

b) L’industrie de la cométique bio français

La France est le leader mondial du marché de la cosmétique. En 2019, la France exporte près de 16 milliards d’euros de produits cosmétiques. Ce qui représente 9% supplémentaire par rapport à 2018. Cette évolution est due à l’apparition du marché bio ainsi qu’à la croissance de la demande de produit éco-responsable et naturel.

Ce type de produit attire de plus en plus de clients, multipliant donc les opportunités (source 8).

Par ailleurs, le marché asiatique est un axe de développement intéressant à traiter. « Un produit cométique français sur 5 est vendu en Asie » (source 8). La Chine est dans le top 5 des plus grands consommateurs de produits cosmétiques français avec une augmentation de près de 50% en 2019. L’exportation vers les pays tel que la Corée du sud (+26%) et Singapour (+16%) sont de plus en plus considérable (source 8).

II) Les menaces de Mademoiselle Bio

a) Une forte croissance suscitant la convoitise

Ayant beaucoup de demande, de plus en plus d’entreprises choisissent d’évoluer sur le marché de la cosmétique bio. « Chaque année, 170 nouvelles entreprises cosmétiques sont créées dans la filière, nourries par l’innovation foisonnante du secteur » (source 8)

Cette apparition d’un nombre conséquent de nouveaux concurrents est donc une menace à prendre en compte.

b) Les menaces engendrées par la situation sanitaire

Depuis le confinement et le développement du télétravail, de moins en moins de personnes se maquillent, près de 70% des consommatrices déclarent porter moins de maquillages depuis la mis en place du télétravail (source 9).

c) Les menaces engendrées par la crise géopolitique mondiale

À la suite de l’entrée en guerre de la Russie avec l’Ukraine, diverses problématiques sont apparues. L’accès aux matières première sont devenue plus complexe. Cela entraine un coût de production plus important pour les entreprises. De plus l’augmentation du coût de transport impacte l’exportation des produits qui représente un tier des ventes du marché de la cosmétique française en 2021 (source 10).

III) Les forces de Mademoiselle Bio

a) Un développement progressif

Cette enseigne s’est dans un premier temps lancé sur internet avant d’ouvrir un premier magasin puis d’autres à Paris. Etant exclusivement présente dans la région parisienne, cela a permis à l’enseigne de développer une réputation solide dans cette zone de chalandise.

Grâce à sa stratégie de développement progressif, Mademoiselle Bio eu rapidement l’opportunité de racheter Biu beauté bio en 2009 (source 6). Ce qui lui permet donc de développer son influence dans ce secteur.

b) Une stratégie axée sur la qualité et le luxe

Souhaitant proposer exclusivement des produits certifiés bio afin de garantir une excellente qualité, l’enseigne propose une sélection d’environs 3000 produits à la vente (source 1).

En 2021, l’enseigne décide d’innover leur stratégie marketing en changeant entièrement le concept de ses packagings afin d’obtenir plus de visibilité et donner une certaine modernité à la marque (source 3). Cette action permet de promouvoir une image de luxe en adoptant une « business » stratégie différentielle par sophistication.

c) Un rapport qualité/prix avantageux

Mademoiselle Bio propose un large panel de produits de beautés et d’hygiènes pour hommes et femmes. D’après les sites de consommateurs spécialisés, cette enseigne pratique des prix situés dans la moyenne pour ce type de produit.

La mise en place d’un système de fidélité à point, donnant droit à des réductions ainsi qu’à des bons d’achats permet de rendre les prix plus attractifs pour les consommateurs. Ce système couplé à la garantie « satisfait ou remboursé » est une stratégie efficace afin d’augmenter de manière significative le taux de fidélisation de la clientèle (source 5).

IV) Les faiblesses de Mademoiselle Bio

a) Une faible visibilité à un niveau national

Une des faiblesses internes de cette enseigne est le manque de visibilité sur le reste du territoire français, même si ce choix stratégie a permis le développement d’une solide base de clients dans la région parisienne lors de ses débuts.

b) L’intégration du marché de la cosmétique bio à une échelle internationale

Mademoiselle Bio livre partout en France ainsi qu’en Europe mais ne propose pas de distribution en dehors de cette zone. L’enseigne se prive donc du marché porteur de l’Asie, entrainant une perte potentielle de chiffre d’affaires.

Afin de transformer cette faiblesse en force, l’axe de développement à suivre serait de mettre en place une stratégie de diversification de la cible commerciale, en s’ouvrant au marché asiatique via l’e-commerce.

V) Les facteurs clefs de succès de Mademoiselle Bio

a) Les clefs de succès lier aux capacités internes de l’entreprise

Son succès est principalement dû à sa sélection de produit qui est en accord avec le mouvement Clean Beauty. Mademoiselle Bio a su bien analyser l’évolution de la demande ainsi que le « feed back » de sa clientèle.

b) Des clients de plus en plus renseignés

Les attentes des clients sont de plus en plus tournées vers des produits naturels, écologique en plus d’être efficace. De plus grâce à internet, il est de nos jours de plus en plus simple de se renseigner sur l’origine des produit, la manière dont ils sont fabriqués, s’ils sont véritablement en accord avec les mouvements écologiques etc...

Il est dont important d’être 100% transparent vis-à-vis de la clientèle et faire attention à la sélection des produits mis en vente afin

...

Télécharger au format  txt (12.2 Kb)   pdf (54.4 Kb)   docx (13.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com