DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Développement la liberté de la presse et la République

Étude de cas : Développement la liberté de la presse et la République. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  14 Mai 2021  •  Étude de cas  •  1 190 Mots (5 Pages)  •  40 Vues

Page 1 sur 5

Sujet: La liberté de la presse et la République.

Consigne: Après avoir présenté les 3 documents, vous montrerez, en croisant les documents et vos connaissances, comment la loi de 1881 participe à la consolidation de la démocratie. Quelles en sont cependant les limites (dans cette partie vous pouvez vous éloigner des documents à commenter) ?

La loi du 29 juillet 1881 garantit la liberté de la presse et se démarque d’un siècle de restrictions imposées par les conservateurs pour réduire l’influence des journaux républicains. La liberté de la presse est considérée comme un moyen éducatif de promouvoir le progrès social.

La loi sur la liberté de la presse est une lois française, votée sous la 3eme République, qui définit les libertés et responsabilités de la presse française, imposant un cadre légal à toute publication, ainsi qu’à l’affichage public, au colportage et à la vente sur la voie publique

Le document 1 est un extrait de la loi du 29 juillet 1881 deux articles y sont cités;

“Art 1er. L’imprimerie et la librairie sont libres …”

“Art 5. Tout journal ou écrit périodique peut être publié, sans autorisation préalable et sans dépôt de cautionnement, après la déclaration prescrite ....”

Ces deux nouveaux articles montrent une grande avancée pour la presse car la censure était son plus grand problème.

Le document 2 est un dessin de Charles Pezeu, dit Carlopez, datant de 1909 il s’intitule “la vendeuse de journaux, un personnage de la rue”. Il provient de la Bibliothèque historique de la ville de Paris. Sur ce dessin on peut voir une vieille dame en train de placer des journaux sur un stand qui semble être le sien. Je pense qu' un personnage de la rue est présent dans le titre car le principal lieu de vente des journaux se fait dans la rue, dans les kiosques ou les stands dédiés à leurs ventes. Toujours facile et rapide d'accès pour faire en sorte que le plus de monde possible s'arrête en acheter et accède au fait divers.

Le document 3 lui est un graphique qui renseigne le nombre de titres de journaux entre 1880 (avant la liberté de la presse) et 1914 (liberté de la presse établie, début de la première guerre mondiale) pour Paris puis pour les provinces et aussi le nombre de tirage des journaux quotidiens en millions entre 1880 et 1914 pour Paris puis pour les provinces.

Grâce à ces 3 documents nous allons répondre à la question suivante: comment la loi de 1881 participe à la consolidation de la démocratie et quelles en sont les limites ?

Pour commencer nous allons voir comment la loi de 1881 participe à la consolidation de la démocratie. Il faut tout d’abord savoir que la France a politiquement lutté pendant des décennies pour pouvoir consolider le système démocratique qui a été mis en place progressivement à la suite de grandes lois républicaines. Par conséquent, la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 fait partie de ces grandes lois en faveur de la liberté.

Le document 1 nous montre que cette loi favorise la démocratie car ces deux articles enlèvent deux grandes restrictions qui auparavant empêchaient la presse de publier les informations qu’elle souhaitait. Ce qui fait que la population ne pouvait pas réellement s’informer pour se faire sa propre opinion car les informations étaient choisie souvent en faveur du dirigeant actuel. Hors dans une démocratie la liberté d’expression est fondamentale car de cette façon toute information peut être diffusée et lu par tout le monde afin de se faire son opinion sans être influencé par la censure de l’Etat. Donc oui la liberté de la presse participe bel et bien à la consolidation de la démocratie.

L’affaire Dreyfus illustre très bien en quoi la presse libre engendre une opinion publique qui peut prendre une grande ampleur. En effet le peuple français qui a été au cœur de cette affaire car énormément d'informations à son sujet étaient publiés dans les journaux a pu choisir son “camp” d’un côté les dreyfusards et d’un autre les antidreyfusard. Cependant cette liberté là ne garantit pas forcément le bien par exemple ceux qui étaient contre Alfred Dreyfus ont eu des propos antisémite et même si tout le monde

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (46.2 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com