DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

L'Exigence De La Vérité Est-Elle Compatible Avec Le Souci d'Être Tolérant

Compte Rendu : L'Exigence De La Vérité Est-Elle Compatible Avec Le Souci d'Être Tolérant. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

ion, notamment en ce qui concerne les pratiques religieuses. 5. Principe de tolérance : principe dû à CARNAP, exprimant un conventionnalisme radical et consistant à admettre qu'en logique chacun est libre de choisir son langage.

Tout être humain a droit au respect, même celui qui se trompe ou qui ne se soucie pas de la vérité. Il faut tolérer le fait qu'il y ait des esprits moins puissants que d'autres. L'intolérance nie la liberté. Mais, ce ne sont pas les ignorants et les insensés qui ont rendu les plus grands services à l'humanité. une trop grande tolérance à l'égard de ceux qui font fi de la vérité est chose nuisible.

Préciser l'opposition exigence/souci: Les 2 termes sont proches mais ils ne sont pas équivalents. "Exigence" renvoie à une tension de la volonté qui vise l'obtention d'un but précis; le "souci" consiste plutôt dans l'attention que l'on porte à éviter un événement négatif. On exige ce que l'on a décidé d'obtenir, on se soucie de ce que l'on souhaite éviter ou de ce qui est menacé. Cette nuance apparaît clairement dans le cadre du sujet: la vérité caractérise des énoncés précis, la tolérance n'est pas le but d'une action mais plutôt une disposition générale qui consiste à se garder des actions intolérantes. Fanatisme, relativisme. On qualifie parfois un peu rapidement de "fanatiques" ceux qui poursuivent sans concession une exigence absolue. Il faudra veiller ici à ne pas simplement condamner les excès mais à réfléchir sur leur origine, à se demander ce qui peut motiver des exigences qui peuvent aboutir à l'intolérance. Suite et fin du devoir (un second et dernier code PassUp vous est demandé. Ce code vous coûtera 1,80 euros). CITATIONS: « Le fanatisme n'est pas une erreur, mais une fureur aveugle et stupide que la raison ne retient jamais.

I) Le souci de la vérité peut s'accommoder de la tolérance.

a) Le respect de la personne fonde toute morale.

b) Il ne faut pas oublier que l'on est soi-même faillible.

c) Le souci de la vérité ne doit pas contredire la liberté d'expression.

II) Le souci de la vérité ne peut pas s'accommoder de la tolérance.

a) La vérité n'a pas à être victime de l'erreur.

b) Une trop grande tolérance aboutit à l'intolérance.

c) Qui a tort doit se taire.

.../...

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (6.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com