DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les établissements Schneider au Creusot sous la deuxième République et le Second Empire

Synthèse : Les établissements Schneider au Creusot sous la deuxième République et le Second Empire. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  19 Mai 2021  •  Synthèse  •  474 Mots (2 Pages)  •  31 Vues

Page 1 sur 2

OULMADANI IMRAN   1°STMG3

Les établissements Schneider au Creusot sous la deuxième République et le Second Empire

un puissant patron d’industrie.

Pour commencer en 1836, le bâtiment de l’ancienne cristallerie est acheté, pour devenir l’usine Schneider.Ensuite le frère de Eugène Schneider , Adolphe Schneider décède en 1945.Ce qui fait que Eugène Schneider va devenir le seul patron.La commune du Creusot possède d’importantes masses de charbon et de minerai de fer . Dans ces usines on produit surtout des structures métalliques et des locomotives.Par la suite Eugène Schneider va se lancer dans une carrière politique. Il est élu député de Saône-et-Loire en 1845.Il est élu maire du Creusot en 1866. En 1867, Eugène Schneider est nommé président du corps législatif sous le Second Empire. Par la suite le président de la nouvelle république, Adolphe Thiers va lui demander de fabriquer un nouveau type de canon en acier «en m’apprenant que vous aviez enfin trouvé le véritable acier en canon, au point de pouvoir espérer pour la France une vraie supériorité sur les autres puissances européennes dans la fabrication de son matériel». Eugène Schneider meurt en 1875 c’est son fils Henri Schneider qui prend sa succession.

Le Creusot, naissance d’une ville industrielles.

 Eugène Schneider va modifier en grande partie la commune du Creusot par son parc industriel.La production de produits matériels à partir de matière première va devenir une activité économique majeur. La population du Creusot va beaucoup augmenté.En effet l’usine Schneider va recruté ses ouvriers dans les villages environnants ce qui fait aussi d’elle un pole d’emploi attractif.Le Creusot change aussi de paysage grâce au haut fourneau. Les ambitions de Eugène Schneider va faire du Creusot une partie de la modernité. En effet le chemin de fer relie rapidement les pôles du parcs industrielles, mais aussi un marteau pilon de 2,5 tonnes est crée en 1865 et permet de forger de grosses pièces métalliques.

Les conséquences de l’industrialisation  pour les Creusotins 

 En 1865, Eugène Schneider construit des cités travailleurs pour ces ouvriers. Elle se compose généralement de 80 maisons familiales identiques avec deux pièces et un petit jardin comme par exemple la cité Villedieu. Ces construction correspondent à des vues paternalistes de la relation entre le patron et les travailleurs.En effet la relation entre le patronet le travailleur doit être comparable à la relation entre le père et ses enfants. Du coup l’encadrement est strict.Les ouvriers ont accès à des avantages sociaux. En effet Schneider possède des écoles,des hôpitaux et des bibliothèque. Mais c’est pas pour autant que les ouvriers sont pleinement satisfaits. En effet en janvier 1870 ,le Creusot se met en grève car Eugène (le patron) refuse aux ouvriers le droit de gérer les bénéfices. Mais la grève va être mis fin par des soldats appelés par Eugène Schneider.En mars 1870 la grève reprend ce qui va avoir un impact durable sur la classe ouvrière.

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (48.8 Kb)   docx (7.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com