DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les européens découvrent et bouleversent le monde XV et XVIe siècle

Dissertation : Les européens découvrent et bouleversent le monde XV et XVIe siècle. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  18 Mai 2016  •  Dissertation  •  2 056 Mots (9 Pages)  •  4 633 Vues

Page 1 sur 9

COMPO HISTOIRE

Sujet : Les européens découvrent et bouleversent le monde XV et XVIe siècle

PROBLEMATIQUE: En quoi, les Européens en se lançant a la découverte du monde, le bouleversent-ils ?

I- Les facteurs des découvertes et les motivations des Européens

        a) Des progrès techniques

        b) Des motivations commerciales

        c) Des motivations politiques et religieuses

II- L'horizon des Européens s'élargit

        a) L'exploration de l'Afrique

        b) La découverte de l'Asie

        c) La découverte de l'Amérique

III- Le monde à la fin du XVI° siècle

        a) Les conquêtes

        b) Les colonisations

        c) Grand commerce et enrichissement de l'Europe

Introduction :

La période entre le XV° et le XVI° est une période très importante historiquement parlant. En effet, à cette époque ( l’Époque Moderne ), le monde est concentré sur l'Europe et les Européens sont persuadés que le monde est plat, à quelques exceptions prés. Mis à part la Méditerranée, les Européens n'avait pas plus de connaissance sur le monde. Cette époque est caractérisée par ce que l'on appelle « Les grandes découvertes », une exploration intensive de la Terre, grâce à des personnages éclairés qui étaient persuadés que cette affirmation était fausse. Ce sont les portugais et les espagnols qui se sont lancé les premiers dans cette exploration mondiale en mer. Ces expériences ayant été à succès, nous nous demanderons  alors en quoi les Européens, en se lançant à la découverte du monde, le bouleversent-ils et comment ? Pour répondre à cette problématique, nous étudierons tout d'abord les facteurs des découvertes et les motivations des Européens, pour ensuite prouver que la vison de ceux-ci s'élargit et enfin étudier le monde à la fin du XVI° siècle.

        En effet, beaucoup de facteurs et de motivations ont joué en faveur de la réalisation de ce projet de d'explorer le monde. Jusqu'au XV° siècle, les Européens quittent rarement de vue les littoraux de leur continents, mais grâce au perfectionnement des techniques de navigation et aux différentes inventions et innovations, l'exploration du monde devient possible : La Caravelle en est sans doute une des principales. Ce navire stable, maniable comportant de grandes voiles et une haute coque a été inventé par les Portugais au début du XV° siècle. Les progrès se portent aussi sur la capacité à se repérer en mer avec les portulans qui permettent de mieux localiser les terres et les directions a suivre, ainsi que la boussole et l’astrolabe  (table de longitude) qui utilise la position du Soleil pour se repérer dans l’espace dont l'usage se généralise à la fin du XV° siècle.  

        En outre de ces progrès techniques, les Européens avait de grandes motivations commerciales de conquérir le monde. La population de l'Europe ne cesse d'augmenter et Celle-ci consomme de plus en plus, notamment des épices. Les Européens veulent alors dominer le commerce et doubler  l'empire ottoman qui dirige plus ou moins le commerce depuis la chute de Constantinople en mai 1453. Les Européens veulent à tout prix se fournir en épices et en soie, disponibles en Chine et dans les « îles aux épices », en ouvrant de nouvelles routes commerciales par l'ouest afin que leur approvisionnement soit  le moins cher possible. De plus, les portugais visent une autre destination : l'Afrique occidentale qui renferme des mines d'or.  La soif de l’or, née des besoins économiques, est donc le premier moteur, les épices et la soie le second, indispensables à une industrie textile en pleine expansion

        Les motivations des Européens ne sont pas que commerciales. En effet, la politique et la religion ont joué un grand rôle dans la conquête du monde. Les Européens et les ottomans étant rivaux depuis 1453, soit depuis la prise de Constantinople, les Européens ne veulent plus se fournir par l'est, car cela enrichi fortement les musulmans et revient à dépendre d'eux car  personne pour l'instant n'a connaissance d'une autre chemin. Les Européens sont alors prêts à tout pour contourner l'empire ottoman. De plus, qui dit découvertes de nouvelles terres dit alors découverte de nouveaux peuples. Les Européens y voient alors un intérêt majeure car ces découvertes permettent la diffusion de la religion chrétienne et/ou la conversion à celle-ci. Ce sont alors des valeurs anti musulmanes, très chrétienne et dans l'espoir de convertir  des peuples qui guident cette découverte de nouvelles terres. C'est à partir de ces diverses découvertes, innovation et motivations que l'exploration et la découverte de la Terre devient la principale préoccupation des Européens.

II- L'horizon des Européens s'élargit

        Une fois les conditions idéales réunies ( progrès, invention, motivations ), les Européens se lancent alors à la conquête du monde et ce sont les portugais qui se lancent les premiers dans l'aventure. En effet, ce sont eux qui s'élancent les premiers sur l'océan Atlantique,ne connaissant à ce moment là que les côtes de l'Afrique proches de la Méditerranée. Ils longent alors les côtes du continent et atteignent l’équateur en 1471. Pendant l'année 1487, Bartolomeu Diaz découvre que l'Afrique peu être contournée en atteignant le Cap de Bonne Espérance, autrement dit la pointe du continent Africain. Les Européens sont satisfaits de cette découverte car ils voient leur intérêts à ne plus passer par l'empire ottoman pour leur approvisionnement et s’apprêtent à faire de l'Afrique un nouveau terrain commercial, malgré que cela prendra du temps.

        Pour faire suite à cette découverte du Cap de bonne Espérance, Un certain Vasco de Gama réalise l'exploit en 1497 et longe la côte orientale de l'Afrique pour parvenir en 1498 devant le port Indiens de Calicut. Il prend conscience d'une nouvelle route commerciale et revient à Lisbonne avec une cargaison entière d'épices. Autrement dit, ce portugais a poser un premier pied en Inde sans leur habituel  intermédiaire : les ottomans. Évidemment, leur soif de pouvoir et de conquête ne s’arrête pas là : les Portugais décident de traverser l'océan Indien et débarquent en Chine en 1513 et au Japon en 1543. Ces découvertes des Portugais établissent des relations directes entre l'Europe occidentale et l'Asie, notamment commerciales, mais aussi politiques, en rapport avec les tensions entre les musulmans et les chrétiens.

        Enfin, nous allons parler des découvertes espagnoles, plus particulièrement celles d'un certain Christophe Colomb. En effet, quelques années avant Vasco De Gama, cité précédemment,
Colomb, espagnol au service des rois tente également d'atteindre l'Asie. Il est le premier à penser que la Terre est ronde, et cherche donc une route par l'ouest pour atteindre sa destination finale en traversant l'Atlantique. Le 12 octobre 1492, il débarque sur une île qu'il pense proche de la Chine et du Japon, les îles Canaries. Seulement, sans pour autant le vouloir ni le savoir, l'Espagnol à poser pied sur une terre dont personne ne soupçonnait l’existence. Jusqu’à sa mort en 1506, Christophe Colomb est persuadé d'avoir débarquer sur une île appartenant à l'Asie, mais c'est l'Italien Amerigo Vespucci qui sera le premier à comprendre que cette nouvelle terre n'est pas aux Asiatiques, mais qu'il s'agit bien d'un nouveau continent, baptisé Amérique. Après cette découverte révolutionnaire, les Espagnols veulent encore atteindre l'Asie par l'ouest. Magellan contourne alors l'Amérique par le sud durant l'année 1520, traverse le Pacifique et atteint les Philippines en mars 1521. Après sa mort,  un des navires rejoint l'Europe deux ans plus tard, en septembre 1522 : c'est la première navigation autour du monde.  Une fois le sentiment d'avoir poussé au bout leur aventure de découverte, les Européens décident ensuite de transformer le monde, et d'entamer une totale conquête de des nouveaux territoires. Pour commencer, l'Espagne et le Portugal se partage les Terres avec le Traité de Tordesillas en 1494...

...

Télécharger au format  txt (12.6 Kb)   pdf (122.3 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com