DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les populations de l’Europe de l’Antiquité au XIXe siècle

Cours : Les populations de l’Europe de l’Antiquité au XIXe siècle. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  16 Avril 2018  •  Cours  •  1 079 Mots (5 Pages)  •  370 Vues

Page 1 sur 5

Les populations de l’Europe

de l’Antiquité au XIXe siècle

Introduction

Aujourd’hui, l’Union européenne compte environ 500 millions d’habitants et si l’on prend toute l’Europe la population est d’environ 750 millions. Cela représente res- pectivement 8 % et 12 % de la population mondiale.

En était-il de même auparavant ?

Ce chapitre introductif propose d’étu- dier sommairement les populations de l’Europe sur un temps long de l’histoire: de l’Antiquité (soit plusieurs siècles avant notre ère) jusqu’au XIXe siècle.

Il faut analyser le sujet en prenant en compte la part des populations européennes dans la croissance de la population

mondiale et leur influence sur le peuplement de la Terre.

Problématique

Deux questions majeures :

▶ Quelle est l’évolution de la population européenne ?

▶ Quelles sont les grandes phases des migrations de- puis l’Antiquité ?

Plan : traitement de la problématique

Notions clés

Repères

A. Évolution des populations de l’Europe

1. Répartition de la population mondiale au cours des siècles

2. Population européenne et mondiale: évolution

B. Un facteur explicatif :

la transition démographique

C. Les migrations de population

Foyer de peuplement

Permanence et rupture

Transition démographique

Migrations humaines, grandes phases

Analyse des cartes

Analyse de courbe

Prise d’informations sur une vidéo

Analyse de carte Approfondissement du travail

par choix de sites Internet

A Évolution des populations de l’Europe depuis l’Antiquité

1. Répartition de la population mondiale au cours des siècles

Rendez-vous sur cned.fr ou dans votre fascicule d'exercices pour effectuer cette activité : le peuplement de la Terre sur deux mil- lénaires. (Activité 1).

20 CNED

SECONDE – HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

La permanence du peuplement sur Terre est frappante durant tous ces siècles. Plus de la moitié de la population mondiale se concentre sur ces trois foyers ma- jeurs depuis l’Antiquité. Sans entrer dans les détails, ces espaces peuplés ont connu à la fois de grandes constructions politiques et des techniques agricoles intensives favorisant des populations nombreuses. Pour l’Europe, on peut dire que ce conti- nent a profité d’atouts naturels favorables à un peuplement :

– Situation à l’extrémité occidentale de l’Eurasie (terminus des migrations). – Climat tempéré, vastes plaines.

– Côtes découpées favorables au cabotage des navires et aux échanges.

2. Population européenne et mondiale : évolution

Rendez-vous sur cned.fr ou dans votre fascicule d'exercices pour effectuer cette activité : l’évolution des populations de -400 à 1900. (Activité 2).

Pour aller plus loin

Deux facteurs négatifs vont s’ajouter à la saignée démo- graphique au XIVe siècle :

▶ dégradation du climat à partir de 1310 (excès de pluie) entraînant une baisse de la production céréalière et donc des carences alimentaires pour les habitants ;

▶ guerre de Cent ans entre la France et l’Angleterre à partir de 1337.

Conclusion

On peut donc dire que l’augmen- tation de la population mondiale a subi beaucoup de fluctuations depuis l’Antiquité. En revanche, un tournant démographique impor- tant a lieu tout au long du XVIIIe siècle et du XIXe siècle en Europe, il convient de l’expliquer.

B Un facteur explicatif : la transition démographique

Transition démographique

Passage d’un régime démographique traditionnel où la fécondité

et la mortalité sont élevées

et s’équilibrent à peu près, à un régime où la natalité et la mortalité sont faibles et s’équilibrent également.

On peut constater qu’à partir du XVIIIe siècle la population mondiale n’a cessé d’augmenter. Et c’est au XIXe siècle en relation avec l’industrialisation d’une partie de l’Europe, que cette augmentation a pris une ampleur considérable.

On peut affirmer qu’en 1750 la croissance annuelle de la population mondiale était environ de 3 millions de per- sonnes, en 1850 de 6,5 millions de personnes et en 1900 de 12 millions de personnes en plus chaque année.

Les démographes expliquent ces faits avec une notion qui se nomme la transition

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (127.9 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com