DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Les raisons de l'utilisation de l'arme nucléaire par les Etats-Unis contre le Japon et ses conséquences

Analyse sectorielle : Les raisons de l'utilisation de l'arme nucléaire par les Etats-Unis contre le Japon et ses conséquences. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  27 Octobre 2020  •  Analyse sectorielle  •  1 009 Mots (5 Pages)  •  25 Vues

Page 1 sur 5

Alors que l’Allemagne capitulait le 8 mai 1945, le Seconde guerre mondiale n’était pas pour autant fini. En effet, Le Pacifique était encore le bassin d’une guerre opposant le Japon et les Etats-Unis. Celle-ci a été déclenchée par l’attaque surprise Japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941 et s’est soldée par la capitulation du Japon le 2 septembre 1945, en conséquence des bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août de la même année. Pour comprendre les raisons et les conséquences de ces bombardements, nous nous appuierons sur les documents. Le premier est un extrait du discours du président américain Harry S. Truman diffusé à la radio le 9 août 1945 (le jour du bombardement de Nagasaki) qui explique l’utilisation de la bombe nucléaire aux américains. Le second est une photo de Kyoshi Yoshikawa, un japonais irradié à cause des bombes accompagnée d’une légende précisant le nombre de morts lors et un mois après l’explosion à Hiroshima. Nous étudierons donc dans une première partie les raisons de l’utilisation de l’arme nucléaire par les Etats-Unis contre le Japon et ses conséquences dans une deuxième partie.

D’un côté, les raisons de l’utilisation de l’arme nucléaire par les Etats-Unis découlent d’une volonté de mettre fin à la guerre le plus rapidement possible. Cette volonté est la raison la plus claire et explicite énoncée par Truman dans son discours. En effet, il dit qu’il veut « abréger l’agonie et de la guerre » et « sauver la vie de milliers de jeunes américains ». Truman pense que l’utilisation de l’arme nucléaire est la seule solution pour gagner la guerre, inciter le Japon à accepter leurs conditions et donc parvenir à ses fins et ce, rapidement et sans avoir à envahir le Japon. Envahir le Japon coûterai effectivement trop cher et engendrerait des pertes militaires et humaines considérables pour les Etats-Unis. De plus, les japonais sont connus pour être un peuple qui accorde une grande importance à l’honneur et n’accepterai donc pas la défaite facilement, ce qui en plus des pertes allongerait considérablement la durée de la guerre.

D’un autre côté, l’utilisation de la bombe nucléaire est une démonstration de puissance de la part des Etats-Unis. Dans son discours, Truman est très explicite quand au fait que ces attaques servent aussi d’avertissement, voir de vengeance face au Japon. Avertissement tout d’abord pour inciter le Japon à capituler face à la puissance américaine, et vengeance « contre ceux qui nous ont attaqués sans préavis à Pearl Harbor », cette attaque surprise allant à l’encontre des « règles de la guerre » (pas d’attaques avant d’avoir déclaré la guerre). Ces réactions montrent la puissance des Etats-Unis et ce qu’ils sont capables de faire, les moyens qu’ils sont capables de déployer face à un ennemi. Cette démonstration de puissance n’a pas pour seul cible le Japon mais le monde entier et surtout l’URSS. En effet, dans un contexte post guerre froide, gagner la course à la découverte de l’arme nucléaire et en faire usage représente un avantage considérable pour les Etats-Unis.

        Au niveau des conséquences, nous parlerons tout d’abord des conséquences immédiates et à moyen terme, qui sont celles présentés dans le document 2. On nous dit que 80 pourcents des personnes habitants à Hiroshima et se trouvant dans un rayon de 1km de l’explosion ont été tués dur le coup. Il faut rajouter à ça les 80 000 morts supplémentaires durant le mois suivant. En ce qui concerne Nagasaki, le bilan est moins lourd mais tout aussi dévastateur si on le compare au nombre d’habitants de chaque ville, on compte environ 70 000 personnes mortes sur le coup pour une population initiale de 270 000 personnes (contre 450 000 pour Hiroshima). Sur le moyen terme, en s’étalant sur une période de cinq ans, on dénombre un totale d’environ 340 000 victimes immédiates et mortes de séquelles pour Hiroshima et environ 210 000 pour Nagasaki. On remarque que dans les deux cas que le nombre de morts des séquelles de l’explosion est plus élevés que le nombre de victimes mortes sur le coup. Cependant, les séquelles ne sont pas simplement mortelles mais aussi dans une grande partie des cas laissent des traces indélébiles sur les victimes, comme c’est le cas pour Kyoshi Yoshikawa qui ne sortira de l’hôpital que 6 ans après l’explosion, marqué à vie par l’irradiation qu’il a subie. Enfin, les victimes ne sont pas seulement les habitants des deux villes mais aussi ceux habitants à proximité notamment à cause des retombés radioactives sous forme de pluie.

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (43.5 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com