DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Évolution De Secteur Immobilier Au Maroc

Recherche de Documents : Évolution De Secteur Immobilier Au Maroc. Rechercher de 49 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 42

stion de Marrakech, en tant que l’une des grandes écoles de notre pays dans la formation en matière de commerce et de gestion, reste toujours fidèle à ses objectifs de base à savoir : offrir à ses étudiants une formation de grande qualité associant un cadre aussi bien théorique que pratique leur permettant d’analyser tous les phénomènes économiques d’un œil critique.

Cette formation n’a cessé de produire ses fruits à travers des profils qui ont déjà fait preuve de leurs compétences aussi bien dans le domaine de la finance que celui du commerce. En effet, les étudiants de cette école ont pu se forger une réputation bien consistante à travers l’esprit d’analyse et d’initiative des lauréats sur le marché de travail.

C’est dans ce cadre que nous avons eu la chance durant ce 4ème semestre, de travailler sur l’aspect pratique de notre formation, en côtoyant l’une des plus importantes entreprises opérant dans l’immobilier au sein du Maroc. En effet, la CGI est une entreprise qui a un poid très important sur un marché devenu de plus en plus concurrentiel de nos jours, à savoir le marché de l’immobilier. Le choix de cette entreprise est justifié par la volonté de travailler avec une importante structure ayant un vrai poids su l’économie du pays, et opérant dans différents secteurs, notamment le secteur de l’industrie et celui du tourisme.

Notre travail consistera a étudié l’évolution du secteur immobilier au maroctout en se fovalisant sur l’ étude de positionnement de la CGI par rapport à ses concurrents, et ce selon différents axes d’analyse.

Nous essaierons d’évaluer les dysfonctionnements afin d’en tirer des axes

d’amélioration qui pourront - nous espérons – aider l’entreprise a mieux tirer profit de son environnement , pour de meilleures performances.

Présentation de la procédure de travail

Choix de l’entreprise : Nous avons procédé d’abord au choix de l’entreprise : Notre choix s’est fait à la base d’une liste de contacts disponibles qui pourront nous faciliter la recherche d’informations. On a décidé en fin de compte de travailler sur l’entreprise CGI qui opère dans le secteur de l’immobilier.

Choix de la problématique : En concertation avec notre encadrant Mr.Mabrouki , nous avons fixé comme fil conducteur d’analyse le positionnement de la CGI par rapport à ses concurrents en prenant en compte deux critères : les projets et les orientations stratégiques.

Etude documentaire : Nous avons essayé à travers cette étude de présenter le secteur immobilier dans sa totalité, ainsi que notre entreprise ses projets et ceux de ses concurrents.

Analyse : Dans cette partie, nous avons utilisé un outils d’analyse, à savoir EXCEL.

Présentation des résultats Dans cette partie nous avons présenté les résultats de notre analys : une synthése a la fin du rapport qui résume toute la procédure d’analyse.

Recommandations : toute étude vise à sortir avec un nombre de recommandations pour renforcer le bien et pallier au défaillant, notre étude a répondu parfaitement à ce but.Vous trouverez une liste détaillée de recommandations à la fin de ce document.

Introduction

Ces dernières années, la croissance économique mondiale est gravement paralysée par la crise financière. Mais loin de la fragilité qui pèse sur les marchés internationaux, le Maroc ainsi que tous les secteurs sur lesquels son économie est principalement basée semble être épargné.

En effet, le Maroc veille à instaurer une politique visant à assurer la pérennité du développement du secteur immobilier et ceci à travers les différents plans d’urbanisations ainsi que la réalisation de grands projets. Dans ce contexte le Maroc est devenu une destination intelligente pour les projets immobiliers, il a pu attirer des promoteurs immobiliers nationaux et internationaux qui eux aussi ont prouvé leurs performances dans la création de grands projets touristiques et résidentielles.

Ainsi les entreprises opérantes dans ce secteur essayent de se démarquer

les unes par rapport aux autres en terme de leur stratégies de développement et d’investissement dans l’immobilier avec des réalisations marquantes pour le développement du pays.

Face à un environnement de plus en plus concurrentiel, une étude de veille concurrentielle s’impose comme un moyen crucial pour identifier et surveiller les concurrents.

Dans le cadre de ce rapport, nous avons analysé l’évolution du secteur immobilier au Maroc en se focalisant sur l’analyse de la CGI nous avons identifié ses concurrents ainsi nous avons procédé à une étude de son positionnement ,l’analyse de son activité et les différents stratégies adoptées.

Partie

theorique

Le secteur immobilier au Maroc :

Etat des lieux du secteur immobilier au maroc

Le secteur immobilier au Maroc a connu récemment une montée spectaculaire après une période de stagnation prolongée due entre autres à la méfiance des investisseurs vis à vis de l’économie interne, à la propagation du phénomène de l’habitat insalubre et irrégulier et également à l’absence d’actions de maintenance et d’entretien du parc de logement.

En effet, cette ascension marquée par une augmentation générale du prix de

l’immobilier s’est manifestée d’une part, par la croissance de la valeur ajoutée générée sur le BTP et par l’élévation de la consommation des ciments et d’autre part, par la progression de l’encours des crédits immobiliers ces quatre dernières années.

L’importance du poids du secteur des BTP dans l’économie nationale s’avère

grandissante d’année en année. La contribution du secteur du BTP dans le PIB s’élève à environ 9% en 2009, la valeur ajoutée quant à elle a connue une régression de 0,2% a passé de7098 Mdh en 2008 a 7087 Mdh en 2009, et c’est du a la conjoncture que le secteur immobilier a connu cette année.Par ailleurs, la FBCF est représentée par une mesure de 51% par le BTP en 2009 où la branche relative au secteur de l’immobilier détient une part grandissante y contribuant à elle seule pour près de 38%.

Le graphique suivant montre l’évolution de la FBCF du secteur immobilier comparaison faite avec le secteur des BTP.

Evolution de la FBCF du secteur de BTP

(en Milliards de DH)

Cela étant un indicateur d’une évolution soutenue du secteur de l’immobilier au Maroc, puisque depuis 2006 et plus précisément depuis 2008, le secteur connaît une évolution remarquable.

Aussi, le secteur de la cimenterie a connu des ventes en croissance continue, et ce, depuis 2004, le taux de variation des ventes a enregistré 15,7% en 2008.

Le graphique suivant représente l’évolution des ventes de ciment en tonnes et en pourcentage :

Cette supposition de croissance peut être soutenue aussi par financières recueillies dans le cadre d’une note de la CGI :

D’un point de vue financier, l’essor que connaît le secteur de l’immobilier est exprimé par la croissance de la demande des crédits à l’habitat. Celle ci est expliquée par la conjonction d’un certain nombre de facteurs tels l’assouplissement des conditions d’octroi de crédit (baisse des taux d’intérêt et baisse des exigences en matière de garantie) et l’allongement de la durée des

crédits logements.

Hausse des crédits bancaires en faveur du secteur immobilier

Evolution de l’encours des crédits à l’immobilier en glissement annuel

(en milliards de DH)

Parts des particulier et des promoteurs

En effet, les taux d’intérêts relatifs aux crédits immobiliers ont baissé durant la première trimestre en 2008 près de 5%.

Mais ne cesse d’augmenter depuis la 2ème trimestre de 2008 a nos jour. La durée maximale des crédits est quant à elle passée à 25 ans puis portée il y a peu jusqu’à 40 ans. Aussi, la création de deux fonds de garanties, FOGARIM et FOGALOGE est pour beaucoup dans l’explication de cette montée en puissance de l’immobilier puisqu’ils ont permis à une grande partie de la population d’accéder au logement dans de bonnes conditions

Le secteur de l’immobilier bénéficie depuis quelques années d’une offre diversifiée en produits financiers et connaît une concurrence entre les intervenants, marquée par une baisse sensible des taux et l’allongement des durées de remboursement. L’encours des crédits bancaires au secteur immobilier a marqué ainsi une nette amélioration, passant de 49,08 milliards de dirhams en 2005 à 161,24 milliards de dirhams en 2009, soit une augmentation annuelle moyenne de 35% contre 9,8% entre 1998 et 2002. De façon corollaire, la part de lion des crédits

...

Télécharger au format  txt (64 Kb)   pdf (432.2 Kb)   docx (35.8 Kb)  
Voir 41 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com