DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Analyse de la lettre d'Olivier à Bernard, Les Faux-Monnayeurs, André Gide

Commentaire de texte : Analyse de la lettre d'Olivier à Bernard, Les Faux-Monnayeurs, André Gide. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  4 Novembre 2017  •  Commentaire de texte  •  567 Mots (3 Pages)  •  1 413 Vues

Page 1 sur 3

André Gide , Les Faux-Monnayeurs

Lettre d’Olivier à Bernard , partie 2 , chapitre 6

Ce passage est une lettre d’Olivier Molinier adressée à Bernard Profitendieu en réponse à sa lettre du premier chapitre de la deuxième partie . Lors Qu’olivier écrit cette lettre il est Corse en compagnie du Conte de Passavant tandis que Bernard est Saas-Fée en Suisse avec Edouard Molinier (l’oncle d’Olivier) . Au début de l’œuvre la relation qu’entretienne Olivier et Bernard nous est présenté comme simplement amical mais elle nous apparaît très vite ambiguë , il en va de même pour les liens qui lie Olivier à Edouard qui dépasse de beaucoup la simple relation oncle – neveu traditionnel . Les vacances de l’un provoque la jalousie du deuxième et vise versa .

Dès l’ouverture de cette lettre Olivier annonce à Bernard qu’il est en Corse avec Robert de Passavant et lui explique que cet à cause ( ou grâce selon le point de vue) de lui qu’il a pris la décision de partir (« je balançais encore encore ; mais après lecture de ta lettre , j’ai sauté dessus » , p 252) . En effet au chapitre 1 de la deuxième partie le narrateur nous rapporte toute la rage , le désespoir et le dépit d’Olivier qui est alors jaloux au plus haut point (« il se sentais à la fois supplanté dans le cœur de Bernard et dans celui d’Édouard » , p189) . Cette jalousie est implicite . L’éloge qu’il fait du Conte de Passavant nous paraît presque embarrassant tant elle sonne fausse . Les deux lettres se font en quelques sorte écho . Bernard mentionne simplement le peu de vêtement qu’il a emporté en partant de chez ses parents et qui est embarrassant pour accompagner Édouard en Suisse , Olivier quant à lui relate le générosité du Conte de Passavant qui lui achète beaucoup trop d’habit (« Passavant est si généreux qu’il voulait toujours tout m’offrir » p234) et en profite pour souligner son goût pour les beaux vêtements . Nous pouvons aussi y voir une référence au commentaire de Bernard au sujet de l’esthétique d’Édouard (« et quelqu’un qui est décidément très bien aussi , c’est Édouard » p186) . Le jeune Molinier rapporte à plusieurs reprise l’intelligence du Conte de Passavant comme pour amplifier les propos de Bernard (« il est tellement spirituel ! » p234 , « ton oncle est un type épatant » p187 , « des opinions extrêmement originales » p235) .

Outre la jalousie cette lettre nous donne les points de vue de Bernard et d’Olivier sur le comportement de Vincent Molinier (le frère d’Olivier) envers Laura Douvier , pour Bernard se dernier Vincent s’est comporté comme un goujat tandis qu’Olivier n’en croit pas un mot .

Nous pouvons aussi déceler l’envie d’Olivier de surpasser dans se que nous pourrions appeler la qualité

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (58.4 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com