DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Courses Dans Un Magasin, Elle Vit Deux Jeunes Croquant - Elle Se Souvient De

Note de Recherches : Courses Dans Un Magasin, Elle Vit Deux Jeunes Croquant - Elle Se Souvient De. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

maigre trop anciennement suivant la puberté, il devient en peine et, s'avançant à ridicule le corps et coupant le chemin à l'air, il gêne la respiration, provoque de grandes peine et toutes espèces de maladies. »

au Cause Âge, les nerveux (sorcières, etc.) chevaler toiser comme tringler par le diable et perpétuellement brûlées. La célèbre industrie de loudun à la fin du xviie saison donne une idée de la peur que suscitaient ces donzelle et implicitement tout ce qui se rattachait à leur sexualité 4.

charles Le Pois fut le premier médecin à prétendre avoir localisé psychiquement l'hystérie en 1618, et cette idée fut défendue âprement par thomas willis. Plus tard, le médecin Paul Feu en décrivit systématiquement les épiphanie qu'il a consigné dans son Disserter de l'hystérie publié en 1855 et basé sur une maison de 430 patientes vue à l'hôpital de la Charité à paris. Il y expliquer la maladie autant que une « nervosisme de l'encéphale dont les phénomènes apparents être formé de principalement dans la perturbation des action indispensable qui mettre le pied à l'étrier à la sédition des merveille affectives et des passions ». Il dénombra un cas d'hystérie masculine pour 20 cas d'hystérie féminine. Il entendre que cette dévouement régner dans la lune chez les religieuses mais accéléré chez les prostituées. Il a aussi mis en évidence une terme séculaire (25% des nonne d'hystériques le tomber elles-mêmes). Il a encore mis en évidence que l'affection adoucir les tapis sociales lilliputien et était plus constant à la campagne qu'en ville.

c'est ultérieurement le neurologue charcot qui - tout en cultiver l'idée d'une localisation cérébrale et à son corps défendant - encourager l'idée d'une origine psychogénétique 5de l'affection en faisant apparaître et se cacher les symptômes par hypnose. Il décrivait les barrage de la grande malaise hystérique en cinq périodes:

Les effroyable morsure hystériques,

les formalité mineures (crise syncopale, la pénurie à sémiotique de type extra-pyramidal, l'hystéro-épilepsie, les chômage tétaniformes),

les position ténébreux et déclaration adjoint (l'état crépusculaire hystérique, d'autres états crépusculaires, dits aussi « états seconds »),

les amnésies paroxystiques,

les attaques cataleptiques.

joseph babinski limitrophe collaborateur de charcot a lui déploré le besoin de précision des état du trouble hystérique. Il a de la même façon distingué ce que n'est pas l'hystérie : « une maladie localisable, susceptible d'une théorie anatomo-clinique et d'une description par abondance de abréviation » et ce qu'elle était : « les prodige pithiatiques qui peuvent être renouveler par la suggestion. » À la éclaboussure de ses travaux, la névrose est trop beaucoup devenue ce « qui n'existe pas pour les neurologues ». À l'opposé, ambroise-auguste liébeault et bernheim 6 de nancy assister l'idée que l'hystérie se comporter d'origine émotionnel et émotive en porter le traitement par psychothérapie. Dans la même période le neurologue Paul julius möbius s'est aussi intéressé à l’hystérie en en donnant la théorie suivante en 1888, positionnement qui dépasser et annonçait les théories de freud, breuer et janet: « Sont hystériques toutes les meeting pathologiques causées par des représentations ». puis: « Une partie rien que des loustic pathologiques correspond par son contenu aux idées motivantes, c.à.d. à celles provoquées par des captation isolé et des autosuggestions, dans le cas par exemple, où l'idée de ne pouvoir inciter le bras mener une paralysie de celui-ci. d'autres énergumène hystériques, tout en jaillir bien de représentations, ne leur concorder pas au point de vue du contenu7. » Il prétendait sic que les manifestations hystériques sont idéogènes8.

ce sont les travaux que sigmund freud a réalisé avec joseph breuer qui l'ont mis sur les traces de la élaboration du modèle psychanalytique. Poursuivant les axiome psychogénétiques de quelques-uns de ses prédécesseurs, il a tolérer à l'hystérie et à la dérangement leur lettre de noblesse.

dès 1883, joseph breuer a débattre à freud de son traitement de sa patiente Anna O. d'une autre manière Bertha pappenheim qui souffrait de troubles hystériques. Les avatars transférentiels et contre-transférentiels de cette cure menée par breuer ont nantir lieu jusqu'à récemment à toute une séquelle de travaux 9. c'est à Paris dans les services du professeur charcot en 1885 que freud fait de l'hystérie un sujet d'études privilégié. Il admirait charcot et était impressionné par ses séances d'hypnose avec des hystériques à la Nitrière mais il se discriminer de l'hypothèse organiciste de son inspirateur pour privilégier une étiologie psychotraumatique. l'étude du cas Emma illustre bien le modèle adopté par freud à l'époque. cette misérable nénette souffrait d'une « phobie forcené » des pavillon où elle ne être en passe de se rendre seule. freud l'amène à associer et lui se reproduire un survivance de l'adolescence où, alors qu'elle faisait des courses dans un magasin, elle vit deux jeunes croquant

...

Télécharger au format  txt (8.6 Kb)   pdf (88.7 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com