DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Oedipe Roi, Sophocle, en quoi le prologue est-il une scène d'exposition?

Cours : Oedipe Roi, Sophocle, en quoi le prologue est-il une scène d'exposition?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  19 Juin 2017  •  Cours  •  1 258 Mots (6 Pages)  •  871 Vues

Page 1 sur 6

                En quoi le prologue est-il une scène d’exposition ?

→ Nous avons dès les premiers mots, une situation de crise.

→  C’est d’abord une situation visuelle → Œdipe est le seul supérieur face à un groupe de personne

        Situation grave : un fléau meurtrier « Elle périt dans les germes féconds de son sol, Elle périt dans ses troupeaux, dans les ventres stériles de ses femmes. »[pic 1]

                Comment Œdipe apparaît-il ?

→ C’est Œdipe qui prend la parole au début puis le prêtre intervient de manière élogieuse envers Œdipe « nous the jugeons Au premier rang parmi les Hommes » « toi le meilleur des mortels »

→ Œdipe est vu comme un héro, il a vaincu la Sphinge[pic 2]

        Ils le voient aussi comme un lien entre eux et les dieux « Tu vois aussi au près de tes autels »

→ Ils viennent lui parler comme à un dieu → demande de guérir le fléau

→ Les thébains aiment leur roi et c’est réciproque

→ Œdipe est protecteur « Enfants si dignes de pitié, je connais, je n’ignore pas. L’attente que vous dire. Je le sais bien. Vous souffrez tous et nul dans ce qu’il souffre. Ne souffre autant que moi. »

                En quoi cette scène est elle une supplication ?        

→ Le peuple est à genou face à Œdipe

→ Prend l’engagement de faire ce que lui dira l’oracle

→ Dans la mise en scène, les suppliants sont en en demi-cercle autour du roi→ début d’enfermement

→ Les suppliants sont jeunes → représentent le destin

Arrivée de Créon :

→ Il est persuadé d’apporter une bonne nouvelle

→ Œdipe en prenant l’engagement de tuer le coupable scelle son destin.

→  espoir → Œdipe a juste besoin de

→ Œdipe se demande pourquoi il n’y a pas eu d’enquête sur le meurtre de Laïos « Mais quel malheur vous entravait quand le trône gisait à terre, Vous empêchant d’atteindre une certitude »

→  Œdipe demande à Créon de parler devant les suppliants → il a confiance en son beau-frère et en son peuple  

→ Œdipe est investit dans l’enquête →  « Mais moi je vais le faire voir en reprenant au début » IMPORTANCE DE LA VUE

→ IRONIE TRAGIQUE → « Tous pourront voir qu’elle es ma chance – ou bien ma chute »  « Mais pour moi même et de moi même que j’éloignerai la souillure » « J’ai le sens de mon intérêt »

→ Œdipe est borné, seul l’un d’entre eux est fautif, il accuse donc Créon et se place supérieur en appuyant sa position de roi

→ Première fois qu’Œdipe est vu comme un mauvais roi

                Entrée de Jocaste :

→ Utilise des impératifs : les disputes

→ Créon répond comme un enfant que l’on aurait disputé

→ Elle demande à Œdipe de la croire : elle a foi en son frère

→ Le chœur prend la position de Jocaste : il lui rappelle la parenté

                Entrée du Chœur :

→ parodos → entrée dansante du chœur va de gauche à droite pour ??? et de droite à gauche pour ???

→ composé de 15 vieillards thébains → ils incarnent la sagesse

        

                

                Quelle nouvelle description du fléau le chœur propose t-il ?

→ la description du fléau est au centre du discours du chœur (strophe, antistrophe 2) « Le fléau frappe tout mon peuple » « Nul ne croit du noble sol »

→ 3 parties du fléau : animal, végétal, humain

Passage pathétique, triste → les épouses pleurent

                Quels sont les dieux invoqués par le chœur ?

→  Zeus, Athéna, Artémis, Apollon (=Phoibos)[pic 3]

                                                   « Ô guerisseur, Ô Delien » « L’archer »

→ Bacchus (=Dionysos) → dieu bienfaisant à ????[pic 4]

        Lié à la ville de Thèbes

→ Arès, le dieu de la guerre → c’est comme si il avait lui, lancé le fléau et que les thébains demandent aux dieux bienfaiteurs armés (lances, arc) seul Bacchus a juste une torche (éclaire la route)

Peut-on voir dans cette intervention du chœur, la même supplication qu’au prologue ?

                Citations

« Hélas ! Helas ! qu’il est terrible de savoir quand le savoir ne sert de rien à celui qui le possède » TIRESIAS

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (134.3 Kb)   docx (16.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com