DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Rapport De Stage De Fin d'Études à La Banque Populaire

Mémoires Gratuits : Rapport De Stage De Fin d'Études à La Banque Populaire. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 32

ZOUGARH Asmae (Chef de caisse)

Mme. ALAOUI Asmae (Chargée des pdts)

Mlle. LAMTAHRI Fatimazahra (Caissière)

Et

Mon cher encadrant : Mr. ABOUHASSANI

Introduction

En qualité d'entreprise commerciale et dans un monde de plus en plus concurrentiel, la banque doit tout mettre en œuvre pour être rentable, développer une réelle stratégie de marché, respecter les équilibres financiers et faire évoluer les métiers qui composent son activité.

Pour mieux appréhender son rôle dans le développement de l'économie, j'ai eu l'occasion d'effectuer un stage au sein de la banque populaire de Meknès, Succursale Al-Ismaïlia, Agence RIAD pendant une période allant du 02 Mai 2011 au 17 juin 2011.

Plus largement, ce stage a constitué une opportunité pour moi de découvrir comment une banque dans un secteur en plein expansion, avec une concurrence accrue et une évolution très rapide, a pu dépasser ces obstacles pour établir une stratégie par laquelle elle a pu devenir une banque leader au Maroc.

L'élaboration de ce rapport à pour principales sources les différents enseignements tirés de la pratique journalière des tâches auxquelles j'étais affecté. Enfin, les nombreux entretiens que j'ai pu avoir avec les employés des différents services de la banque m'ont permis de donner une cohérence à ce rapport.

En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique des 7 semaines passées au sein de la banque populaire, il apparaît indispensable de présenter à titre préalable l'environnement économique du stage, à savoir le secteur bancaire marocain, puis d'envisager le cadre du stage : banque populaire, la structure et divisions du groupe. Enfin, il sera précisé les différentes missions et tâches que j'ai pu effectuer au sein de l'agence, et les nombreux apports que j'ai pu en tirer.

Première Partie

I. Présentation générale de la Banque Populaire :

Il importe de noter, avant de commencer ce chapitre présentatif de la BP, que Le secteur bancaire marocain est considéré comme l'un des moteurs du développement de l'économie du pays et de sa prospérité, ce dernier est devenu dans une courte période un secteur moderne et efficace.

Il a connu un mouvement de concentration significatif aujourd'hui achevé. Plusieurs banques possèdent une licence d'exploitation mais sept banques contrôlent le marché.

Le principal acteur est constitué par le réseau public des Banques Populaires. Viennent ensuite les autres banques et celles contrôlées majoritairement par des actionnaires étrangers, parmi lesquelles la BMCI, filiale de BNP-Paribas, et le Crédit du Maroc, filiale du groupe Crédit Lyonnais-Crédit Agricole. Enfin, la Caisse de Dépôt et de Gestion est extrêmement active dans les secteurs de l'immobilier et du tourisme, en accompagnant les projets d'intérêt général et en intervenant dans une logique d'amorçage pour des projets plus modestes.

Il faut ajouter à ceci que le système bancaire marocain est caractérisé par une forte présence de banques étrangères de ce fait toutes les grandes banques privées du royaume comptent dans leur actionnariat des banques étrangères.

1-Historique Du Groupe :

Le GBP existe depuis 1926 au Maroc, crée à l'époque sur le modèle Français institué par le dahir du 25 mai 1926, portant sur l'organisation du crédit au petit et moyen commerce et industrie, et ce par la création des sociétés à capital variable dite « Banque Populaire ». Son histoire est essentiellement caractérisée par Trois phases, à savoir :

* La phase de complémentarité :

Durant cette période, la Banque Populaire, tout en étant semi-publique, ne concernait que l'artisanat, les petits commerces et les PME, alors que les autres banques étaient spécialisées dans d'autres activités (la BMCE : les opérations d'import et d'export ; le CIH : le secteur immobilier et hôtelier ; la CNCA : le crédit agricole ; etc).

La naissance de la Banque Populaire coïncide avec celle des OFS (organismes financiers spécialisés), et celle des banques privées telles que la BNP (à capitaux étrangers essentiellement)...

Parallèlement, la Banque Populaire bénéficiait de sa place monopolistique au sein du marché marocain. Ceci s'explique, d'une part, par le fait d'être exonérée de tout impôt, ce qui n'est pas le cas pour les autres banques. Et d'autre part, par la volonté d'attirer un maximum de capitaux étrangers.

* La phase de compétitivité :

Elle se caractérise par une ouverture massive des banques sur le marché. Elle est marquée aussi par plusieurs évènements à savoir la libéralisation du secteur bancaire, le désencadrement des crédits, etc. Les banques se sont donc inscrites, à partir de là, dans un contexte de libre concurrence qui les a incité à développer davantage leurs compétences et leur savoir-faire.

Elle se caractérise également par une décentralisation du système bancaire. Cette dernière avait pour but :

- La disponibilité de l'information au niveau agence.

- La réduction des circuits de traitement des adhérents.

- La réponse immédiate aux réclamations de la clientèle.

- L'allégement des services centraux de la BCP et de la BPR.

* La phase de mondialisation :

A l'heure actuelle on sait que les canaux d'information ne sont plus ce qu'ils étaient et que le réseau Internet n'est plus un secret pour personne. A ce propos, on a pu voir que la Banque Populaire a mis en place des produits modernes lui permettant de s'inscrire dans la nouvelle ère. Parmi ces produits, on trouve « Châabi Mobile » et « Châabi Net », permettant d'obtenir des informations relatives aux comptes des clients directement sur leurs boîtes électroniques ou sur leur GSM.

2-Le Crédit Populaire du Maroc :

Le Crédit Populaire du Maroc est un groupement de banques constitué par la Banque Centrale Populaire et les Banques Populaires Régionales.

Fidèle à son esprit d'entreprise, le Crédit Populaire du Maroc s'est fixé comme objectif d'accompagner toutes entreprises moyennes ou petites, artisanales, industrielles ou de services par la distribution de crédit à court, moyen et long terme.

Il propose une gamme élargie et complète de services et produits financiers répondant à l'ensemble des besoins de sa clientèle. Il développe également ses activités à travers quatre orientations stratégiques majeures :

* La promotion de l’économie sociale.

* Le développement de la bancarisation.

* La modernisation du Marché des Capitaux.

* La participation intensive au développement économique du pays.

Organigramme du CPM :

2-1 : le comité directeur

Le Comité Directeur est l’instance suprême du Crédit Populaire du Maroc exerçant exclusivement la tutelle sur les différents organismes du CPM. Elle comprend :

* Cinq Présidents des Conseils de Surveillance des Banques Populaires Régionales élus par leurs pairs.

* Cinq représentants du Conseil d’Administration de la Banque Centrale Populaire, nommés par ledit Conseil.

Le Président du Comité Directeur est élu parmi les membres dudit Comité et sa nomination est ratifiée par le Ministre chargé des Finances.

Le Comité Directeur :

* définit les orientations stratégiques du Groupe,

* exerce un contrôle administratif, technique et financier sur l’organisation et la gestion des organismes du CPM,

* définit et contrôle les règles de fonctionnement communes au Groupe

* prend toutes les mesures nécessaires au bon fonctionnement des organismes du CPM et à la sauvegarde de leur équilibre financier.

2-1 : La Banque Centrale Populaire

La Banque Centrale Populaire (BCP) est un établissement de crédit, sous forme de société anonyme à Conseil d’Administration .Elle est cotée en bourse à compter du 8 juillet 2004.

La Banque Centrale Populaire, qui assure un rôle central au sein du groupe, est investie de deux missions principales :

* Etablissement de crédit habilité à réaliser toutes les opérations bancaires, sans toutefois disposer d’un réseau propre.

...

Télécharger au format  txt (43 Kb)   pdf (292.9 Kb)   docx (26.3 Kb)  
Voir 31 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com