DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Synthèse De Document Sur La Jeunesse (Bts Nrc)

Rapports de Stage : Synthèse De Document Sur La Jeunesse (Bts Nrc). Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

n pouvoir d’achat inégal mais souvent conséquent, beaucoup plus élevé, en tout cas, que celui de leurs propres parents ». Il émet aussi la thèse que désormais il existe une réelle adolescence qui peut être pleinement vécue sans avoir de lourdes responsabilités et devoir travailler, tout est facile pour ces jeunes « les enfants n’ont pas besoin, à l’inverse de toutes les générations précédées depuis l’origine de l’humanité, de passer directement de l’enfance à l’âge adulte », les adolescents peuvent désormais faire des études, connaître l’oisiveté, les distractions… "

Pour Michel Winock aussi dans " La révolution a-t-elle lieu? ", les baby boomers ont une jeunesse épargnée par l’histoire, la guerre n’a pas marqué leurs vies et leurs esprits, « Cette génération est la première depuis 1914 à n’avoir connue ni la guerre, ni les privatisations des années noires ou les drames des conflits coloniaux ».

Alfred de Musset dans « La confession d’un enfant du siècle », met aussi en avant que les enfants nés pendant la guerre se retrouvent sans aucun avenir, alors que ceux nés après la guerre auront un avenir plus sûr et plein de promesses « derrière eux un passé à jamais détruit, s’agitant encore sur ses ruines, avec tous les fossiles des siècles de l’absolutisme, devant eux l’aurore d’un immense horizon, les premières clartés de l’avenir ».

Michel Winock dans " La révolution a-t-elle lieu? ", met en avant le fait que la jeunesse est tout de même toujours inquiète pour son avenir « elle vit pleinement le présent et elle s’inquiète pour l’avenir ». Ainsi qu'Alfred de Musset dans « La confession d’un enfant du siècle », il pense que le présent, de la génération dont il parle, est incertain puisqu’il le compare à « une mer houleuse et pleine de naufrage » il le dépeint comme une phase de transition « le siècle présent, en un mot, qui sépare le passé de l’avenir, qui n’est ni l’un ni l’autre et qui ressemble à tous deux à la fois ».

L’incertitude de l’avenir est vraiment très palpable « l’on ne sait, à chaque pas que l’on fait, si l’on marche sur une semence ou sur un débris. »,

La jeunesse et très énergique et est souvent porteuse de mouvement de révolte comme nous le démontre Laurent Joffrin dans "Mai 68", il fait allusion à la force et le pouvoir que pourrait avoir cette génération pleine de vivacité « Leur simple nombre est un facteur décisif ».

Michel Winock aussi dans " La révolution a-t-elle lieu? ", Ces jeunes ont soif de révolution, rêvent de liberté et ont besoin d’agir « le flambeau de la révolution », « 68 est d’abord un mouvement de jeunesse, porté par une nouvelle génération ».

Ainsi qu'Alfred de Musset dans " La confession d'une enfant du siècle " on ressent une très grande soif de conquérir et de besoin d’agir « voilà ce qui se présentait à des enfants pleins de forces et d’audace, fils de l’Empire et petits-fils de la Révolution ».

Pour Alberto Korda " Che Gevara ", le Che reste un exemple pour la jeunesse de 68 et pour les révolutions « il devient une icône pour les mouvements révolutionnaires. Son nom est scandé pendant les évènements de Mai 68 en France ».

Nous pouvons remarquer que les soulèvements ont lieu à l'étranger, chacun d’entre eux est un phénomène mené par des jeunes, qui ont soif de révolution, rêvent de liberté et ont besoin d’agir comme nous le montre Michel Winock dans " La révolution a-t-elle lieu? ", chacun d’entre eux est un phénomène mené par des jeunes, qui ont soif de révolution, rêvent de liberté et ont besoin d’agir « aux Etats-Unis, radicalisation du mouvement noir dans le Black Power, agitation des universités contre la guerre du Vietnam phénomène hippie et littérature underground; appel des 400 intellectuels de 70 pays réunis à la Havanne en janvier 1968 « contre l’impérialisme »; manifestations étudiantes, parfois violentes, au Mexique, en Allemagne, en Italie… ».Ces jeunes ont soif de révolution, rêvent de liberté et ont besoin d’agir « le flambeau de la révolution », « 68 est d’abord un mouvement de jeunesse, porté par une nouvelle génération ».

Ainsi qu'Alberto Korda " Che Gevara ", il nous dépeint le portait d'Ernesto Gevara, célèbre pour son mouvement révolutionnaire « Révolutionnaire marxiste, il participe à la guérilla bolivienne et cherche à développer des

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (82.4 Kb)   docx (7.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com