DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Politiques publiques sportives

Étude de cas : Politiques publiques sportives. Rechercher de 53 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  3 Mars 2022  •  Étude de cas  •  1 951 Mots (8 Pages)  •  426 Vues

Page 1 sur 8

L'exposé a pour but de montrer la politique publique sportive de la commune de Crevin. Il sera découpé en 3 grands axes ; nous allons tout d'abord voir une rapide définition de la ville avec un contexte, les stratégies et objectifs du maire pour le sport puis les acteurs et les parties prenantes qui interviennent dans les décisions pour améliorer le sport. En deuxième lieu nous verrons la mise en œuvre avec donc les moyens mis en œuvre par la commune pour que la pratique des sports se fassent au mieux et puis les priorités et actions réalisées par la mairie. Enfin, le troisième axe se tournera sur l'évaluation qu'on peut porter aux vu des apports et réussites ainsi que les difficultés et les limites de la politique publique sportive de Crevin. Crevin est situé à 22km au sud de Rennes, au bord de la rocade. C'est une petite commune calme et paisible récemment titrée village étape. Cette année on dénombre 2 931 habitants à Crevin pour une superficie de 8,3km2, soit environ 353 habitants/km2 (93ème ville de Bretagne en termes de densité). La commune est plutôt jeune, en effet on compte 1 personne de 65 ans ou plus pour 23,5 habitants de moins de 20 ans. La tranche d'âge des 0 à 14 ans représente 27% des habitants, soit plus d'un quart ; les 14-29 ans c'est 17,2% et enfin les 30 à 44 ans constituent 24,4% de la population donc environ un quart. On peut donc constater que la population de Crevin est assez jeune et ne cesse de rajeunir, cette jeune population aura un effet direct sur les décisions prises par le maire pour la politique sportive de la commune. On trouve également un parfait ratio d'homogénéité entre les femmes et les hommes car chacun représente 50% des habitants, ça aura évidemment aussi un impact sur la politique publique sportive. Le maire a 3 principales stratégies et objectifs pour la ville : • Développer le sport pour tous, c'est-à dire développer le sport pour tous les âges et pour tous les niveaux. • Créer du sport santé même si la population de la commune est jeune. • Développer le sport féminin, comme dit précédemment les femmes représente 50% des habitants de Crevin, il est donc essentiel que les femmes puissent pratiquer des sports qui leur conviennent.

Les décisions sportives sont prises par 3 grandes parties prenantes. En premier avec le rôle principal on trouve le club des Bruyères. C'est une association qui comporte presque tous les sports et activités de la commune, elle a pour rôle de gérer et de décider de la répartition des financements pour tous les sports. On trouve ensuite l'US bel air (club de football), c'est le seul sport qui n'appartient pas au club des Bruyères pour des histoires de contrats avec la fédération. Le club de foot gère donc tout seul sa politique sportive. Enfin, il y a la commission municipale dédiée sport, elle finance le club des Bruyères et le club de foot mais met également les équipements à disposition. La commission a pour ordre du maire de ne pas du tout s'occuper de la politique sportive des deux clubs, elle uniquement pour rôle ceux qui ont été cités au dessus. Crevin est donc une commune jeune située au sud de Rennes avec un taux de pourcentage hommes-femmes parfaitement égal. On a donc vu que le maire avait trois stratégies distinctes pour le sport à Crevin (développer le sport pour tous, créer du sport santé, développer le sport féminin). Et enfin nous avons une courte idée de comment le sport est géré à crevin. C'est pourquoi maintenant nous allons voir les équipements mis à disposition et comment le budget est mis en place. On dénombre de nombreux équipements dans la commune, on y trouve un terrain multisports, un skatepark, 2 salles omnisports, 3 terrains de foot, un terrain de tennis et un parcours C.R.A.P.A. (Circuit Rustique d'Activités Physiques Aménagé). Ces équipements sont répartis par 13 associations sportives, dans lesquelles on peut trouver des sports « communs » comme le basket, le foot, le bad ou bien d'autres mais on peut aussi trouver des sports moins « communs » comme le tai chi, le yoga, le VTT, etc...

Parmi ces 13 associations, 12 appartiennent au club des Bruyème comme dit précédemment ce qui représente environ 1 000 adhérents. Seul le foot est donc exempté et on y compte environ 200 adhérents. Le budget est inégalement réparti, en effet le club des Bruyères est financé à hauteur de 8 à 10 000 euros par an tout comme le foot. En revanche l'association des Bruyères comporte pas seulement 12 associations sportives, il y a également celles qui ne sont pas sportives soit 20 au total, alors que le foot est bien évidemment seul ; c'est donc 8 à 10 000 euros répartis pour 20 associations d'un côté et 8 à 10 000 euros pour une seule association de l'autre côté. Les subventions confiées aux clubs ne sont donc pas du tout à parts égales, on constate bien que le foot est bien mieux subventionné. Malgré un financement inégale, la mairie a rénové en 2019 la salle Bréhat à hauteur de 425 000 euros qui profite aux sports jouant en intérieur mais également à l'école primaire et au centre aéré. En 2015, une deuxième salle a été ouverte avec un coût de 2 710 000 euros qui elle profitent aux sports intérieurs ne jouant pas dans la salle Bréhat mais aussi au collège ouvert la même année. Le maire a eu une réunion le samedi 27 novembre pour discuter d'un terrain synthétique au foot qui s'élèverait à environ 800 000 euros. Le financement reste plus ou moins identique chaque année car les besoins des associations ne changent pas énormément. La mairie trouve l'argent investi auprès des fédérations, du département, de la région et de l'Etat puis avec le Comité Olympique Sportif. Mais également avec l'auto financement de la commune. Comme dit précédemment le maire a décidé que ni lui ni ses élus ne s'impliqueraient dans la répartition du budget alloué au club des Bruyères. On a donc dit que le maire à trois priorités sportives pour Crevin. • Le sport pour tous : Le maire cherche à développer le sport pour tous les âges et pour tous les niveaux de pratique. C'est pourquoi de nombreux sports proposent un niveau détente plus adapté aux personnes âgées ce qui leur permet de faire du sport ; un niveau loisir est aussi proposé. Les associations mettent leurs licences à un bas prix pour que chaque classe sociales puissent pratiquer du sport. • Le sport santé : Le maire veut également proposer du sport santé dans la commune. Il existe donc un parcours C.R.A.P.A. Pour pouvoir rester en forme. Le club des Bruyères propose aussi des associations telles que le tai-chi ou le yoga. • Le sport féminin : À Crevin il y a un équilibre du nombre de femmes et d'hommes pourtant certains sport comme le foot ne comporte pas d'équipe féminine. Néanmoins on dénombre des sports avec de nombreuses femmes comme le yoga, la zumba, ou bien la gym. Des événements sont

...

Télécharger au format  txt (11.4 Kb)   pdf (50.4 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com