DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Comment Faire Un Dossier Tpe

Commentaires Composés : Comment Faire Un Dossier Tpe. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

sans réponses.

f.Une bibliographie

Il faut impérativement citer ses sources en définissant leurs supports et le faire selon des normes bien précises (voir fiche 7). La bibliographie offre les principales références qui permettront de retrouver les documents. On peut y ajouter une filmographie si le sujet aborde le cinéma et une discographie s’il s’agit du domaine musical. Inclure également les références de sites internet ou URL (on parle d’urlographie ou de webographie)

B.Il peut comporter :

a.Des illustrations

Elles sont soit insérées dans le texte, soit regroupées dans des annexes avec repérage. Dans tous les cas, on en cite les sources (auteur des photos, par ex.)

b.Un index

Il s’agit d’ une liste alphabétique des différents thèmes traités dans le dossier avec un renvoi aux pages, ce qui permet de retrouver rapidement les informations dans le texte. Il peut s’avérer utile.

c.Un lexique ou glossaire

C'est une sorte de dictionnaire des termes difficiles, techniques ou spécialisés utilisés dans le mémoire. Dans le texte, les mots définis dans le lexique sont souvent indiqués par un astérisque. Les sigles peuvent être explicités à part.

d.Des annexes

Ce sont des documents qui complètent le dossier et explicitent certaines informations : cartes, statistiques, plans, tableaux... Leur renvoi est mentionné dans le texte. S’il vous semble important de fournir une biographie de l’auteur sur lequel vous travaillez, vous pouvez en faire une partie distincte ou l’inclure dans les annexes (selon la longueur et l’importance). Même chose pour une chronologie.

On peut ajouter une page de remerciements.

Un dossier est toujours paginé. On ne doit écrire que sur le recto des pages. Il vaut mieux le relier et le taper avec un logiciel de traitement de texte.

Le carnet de bord

C’est un outil nouveau qui relève de divers outils et c’est ce caractère hybride qui en fait la richesse. Il est en effet à la fois :

un agenda (organisation du travail)

un journal de bord qui retrace le parcours de chacun

un carnet de brouillon avec ratures et hésitations

un carnet d’enquêtes comme en utilisent les journalistes

un cahier de laboratoire pour les savants.

Qui ?

Chaque élève doit faire son propre carnet de bord : il doit être individuel car il est la mémoire vive du TPE de chacun.

Quoi ?

« Trace d’un itinéraire personnel, avec ses tâtonnements et ses infléchissements, le carnet de bord permet à l’élève […] de noter, au fil du temps, le déroulement et les principales étapes de son travail. » (brochure DESCO, p. 23). Il permet aux enseignants d’évaluer la démarche des élèves et leur investissement. On y trouve :

Les étapes :

choix du thème

passage du thème au sous-thème puis au sujet

mots-clés et questionnement

choix (même si douloureux !) de la problématique

L’organisation du travail : choix du support, partage du travail, calendrier ou planning, questions à poser, matériel à préparer, documents administratifs (ordre de mission …) …

A noter que certains éléments sont susceptibles d’évoluer ou de changer complètement (problématique, support …)

Les dates et lieux où vous travaillez : pendant les heures prévues dans l’emploi du temps ou en dehors des créneaux TPE

Les commentaires des enseignants qui vous suivent pendant le TPE (professeur de discipline ou professeur-documentaliste)

La trace des documents consultés :

vous devez noter les références des documents pour pouvoir constituer en fin de parcours votre bibliographie qui apparaîtra dans le dossier.

notez les sites internet consultés avec si possible l’identification des sources : déchiffrez l’URL (l’adresse) pour la rendre lisible à tous et pour montrer que vous savez quelles sont vos sources.

Si votre production est un dossier papier, les documents utilisés sont en annexe du dossier mais si ce n’est pas le cas, placez-les en annexe du carnet de bord. La bibliographie doit figurer dans le carnet de bord lorsque la production ne peut la prendre en compte. Quel que soit le type de production, les fiches méthodologiques utilisées seront placées en annexe du carnet de bord.

Les ressources humaines : si vous faites une entrevue, une visite pendant laquelle vous rencontrez quelqu’un, donnez ses coordonnées, son rôle …

Listez les lieux et leurs fonctions, leurs spécificités …

Citez questions et réponses en cas de sondages et d’enquêtes si elles ne figurent pas dans le dossier

Notez paramètres & résultats pour les expériences

N’oubliez pas de consigner par écrit les problèmes rencontrés, les questions …

Collez les fiches d’aide et les documents distribués par les enseignants : par ex. les fiches méthodologiques à votre disposition au CDI

On pensera bien à prévoir le type de production (support) et en fin de parcours, expliciter ce dont on aura besoin pour la prestation orale

Quand ?

Il est indispensable de remplir le carnet de bord au fur et à mesure et à chaque séance de travail : CDI, classe, maison, bibliothèque, visite … pendant les heures TPE ou hors horaire.

Remplir au jour le jour son carnet de bord permet de suivre la trace de votre cheminement. Le remplir a posteriori le détourne de son rôle premier. Les enseignants le vérifieront très régulièrement.

Comment ?

Pour rester fidèle à l’esprit de l’autonomie, il semble préférable de vous laisser la liberté d’organiser votre carnet de bord comme bon vous semble.

Pourquoi ?

Le carnet de bord est à la fois un outil de conservation de l’information mais aussi une aide méthodologique permettant de prendre du recul et de s’interroger. Il est donc le témoin de votre progression au fil du TPE (sur le fond et la forme) et pour cela constitue une aide précieuse à l’élaboration de votre production. Il servira en outre d’outil d’évaluation aux enseignants qui encadrent votre travail.

La fiche de synthèse

Qui ?

Chacun  individuellement car elle fait le point sur sa démarche et de son vécu.

Quand ?

On la rédige à l’issue du TPE lorsque la production est prête en prenant du recul et en essayant de synthétiser.

Quoi ? et Pourquoi ?

Elle est « destinée à récapituler les étapes de la démarche et à en expliciter la cohérence et la finalité » (brochure DESCO, p. 28)

Elle sert à faire le point et à exposer aux examinateurs un document court dans lequel ils pourront retrouver facilement :

Thème et sujet : repris avec explicitation du choix du sujet

Croisement disciplinaire

Problématique : à énoncer clairement

points négatifs et positifs (vécu du TPE)

problèmes et contraintes rencontrés

type de production choisie

outils : enquêtes, entretiens, choix plastiques …

ressources (humaines et documentaires) et éléments de bibliographie

conclusion

Eventuellement elle peut dévoiler ce qui sera fait lors de la prestation orale.

Ce qu’elle ne devrait pas être : un résumé du contenu de votre production ni un descriptif iconique.

Comment la rédiger ?

« Elle ne dépasse pas une à deux pages, si possible dactylographiée(s) à

...

Télécharger au format  txt (11.8 Kb)   pdf (117.4 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com