DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Fiche De Lecture Les Medias En Mediterranee

Mémoires Gratuits : Fiche De Lecture Les Medias En Mediterranee. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 9

ment, applicables.

Sur la lancée de l’expérience acquise avec l’édition des premiers volumes constituant la première partie du projet global des soixante titres, la problématique méditerranéenne interpelle de plus en plus, vu l’accélération que connaît actuellement l’ensemble des processus politique, sociaux et culturels.

L’aventure encyclopédie de la méditerranée se poursuit suivant ses deux axes principaux : la section « histoire » qui vise à approfondir les connaissances des identités historiques, des grands patrimoines culturels et artistiques, essentiel pour avoir un background sur les pays actuels et pour saisir, à travers les événement modernes et le colonialisme, les origines des tensions contemporaines ; la section « temps présent » qui fait place aux sciences humaines et sociales, y compris un regard anthropologique et macro-économique, afin d’analyser les transformations et les changements d’un fond commun méditerranéen et surtout de s’interroger sur l’identification des nœuds critiques, des conflits, des responsabilités internationales.

Ci-dessous les noms des maisons d’éditions qui publies les ouvrage de l’encyclopédie de la méditerranée :

- Alif-les éditions de la méditerranée, Tunisie ;

- CIDOB-Icarie, Espagne ;

- Edisud, France ;

- Editions Zyriab, Algérie ;

- Jaca Book Wide, Italie ;

- Midsea Books, Malte.

Présentation de la maison d’édition :

Lors de sa création, à Aix-en-Provence, en 1971, Edisud était l'une des toutes premières maisons d'édition à oser le pari de s'implanter et de se développer « en région » : un pari largement réussi, comme en témoignent aujourd'hui sa longévité (plus de 30 ans d'existence), les quelque 1 100 titres du catalogue et une moyenne de 65 nouvelles publications par an. Sans compter également la satisfaction de promouvoir un projet éditorial résolument diversifié, qui ne soit pas exclusivement régionaliste.

Présentation de l’auteur :

Michelangelo Conoscenti (1964) enseigne "Langue Anglaise et Traduction" à l'Université de Turin. Ses recherches actuelles visent principalement à intégrer les aspects théoriques et pratiques des processus de négociation interculturelle et ceux de la communication médiatisée. Dans ces domaines, il a récemment publié Language Engineering and Media Management Stratégies in Récent Wars (2004), Virtual Diplomacy : a case study of conversational practices in an intercultural setting (2004) et Diplomat talk as intercultural communication (2001). Co-directeur du projet international "Micro diplomatie", il a dirigé divers projets de recherche financés par les programmes européens Lingua et Léonard et intervient actuellement comme expert auprès de la Commission européenne, Direction générale pour l'éducation et la culture.

Résumé :

L’idée de l’ouvrage est née d’une conviction et une inquiétude partagée entre l’auteur Michelangelo Conoscenti et l’analyste Ben Jelloun, à propos, de la contre productivité de la série télévisé All Shatat (la diaspora), réalisée par un universitaire syrien et retransmis par l’émetteur libanais Al Manar , organe du Hizballah. « Pour la question palestinienne à cause de quelques scènes basées sur des stéréotypes antisémites qui ont profondément heurté la susceptibilité du monde hébraïque... Donc, attention aux images, car elles peuvent être meurtrières, provoquer le racisme et troubler les esprits ».Michelangelo Conoscenti, a voulu donc, à travers son ouvrage, comprendre comment les images télévisuelles, entre autres, présentent un danger potentiel d’incompréhension dans la communication interculturelle entre les deux rives de la méditerranée.

La communication interculturelle en Méditerranée passe par plusieurs voix : mariages mixtes, enseignement dans des écoles fréquentés par des étrangers, échanges quotidiens..., toute fois, dans cet ouvrage l’auteur se concentrera sur des canaux de communication bien déterminer, à savoir, les canaux de communication de masse, ou la communication médiatique, pour cause, l’impact produit par cette dernière est bien plus grand que celui des voix cités précédemment. La réflexion de Michelangelo Conoscenti partira de l’observation de quelques images enregistrées et informations qu’elles transmettent pour cela, l’auteur, s’appuiera sur quelques ouvrages notamment la télévision un pont virtuel sur la méditerranée entre les peuples et les cultures « J-N Dibie. 2003 », ce dernier, appuie son argumentation sur le rôle fondamental que joue la télévision, en particulier, la télévision numérique publique, comme défenseur idéal de la diversité culturelle dan le bassin méditerranéen. En outre, Michelangelo Conoscenti invitera tout au long de l’ouvrage, les lecteurs à observer une à une des images présentées dans l’ouvrage et réfléchir sur les réactions qu’elles peuvent émettre.

L’ouvrage se présente en quatre sections principales :

- Un panorama satellitaire, mais pas uniquement :

Tout au long de cette section, l’auteur, se penchera sur deux médias fondamentaux, qui contribuent à la diffusion des mèmes, et qui par conséquent, peuvent entrer activement dans la réalisation d’un diagnostic constructif et inter culturellement significatif : La radio, et internet.

En effet, même si l’industrie audiovisuelle, ne semble pas considérer la radio comme un élément intéressant, ou stratégique, il n’en reste pas moins, qu’elle représente un canal de circulation des informations très répondu, de ce fait, elle reste un outil apte à stimuler les échanges culturels. L’auteur va donc, à l’encontre, de certaines analyses marketing, qui mette la radiophonie à l’écart, car d’une part, la radio représente encore 50% du marché de la radiodiffusion, et d’autre part, la radio a une capacité de pénétration supérieur à celle de la télévision : pour un appareil récepteur présent dans un milieu donné, le nombre de personne qui écoutent la radio est supérieur à celui des personnes qui regardent la télévision. En outre, la radio reste une technologie relativement accessible même dans les pays les plus pauvres et elle est préférer par les cultures dans lesquelles la transmission orale des informations occupe une place de choix.

Venons-en à internet, qui revêt une importance que l’on peut négliger dans le panorama de la communication transfrontalière, néanmoins, l’auteur souligne que même si internet est un moyen qui permet de fournir des informations à des coûts relativement peu élevé, et qu’il atteint des tranches hétérogènes et relativement jeune, cependant, ce dernier, reste très difficile à contrôler. Afin d’illustrer ses propose, Michelangelo Conoscenti prend pour exemple les conflits irakien, en effet, des groupes organisés, auteurs d’enlèvement dirigés contre les occidentaux, tendent de plus en plus fréquemment de diffuser les vidéos de leurs proclamations et de leurs exécution par internet. De ce fait, ce moyen permet non seulement la diffusion des informations, mais de plus, il permet de mieux contourner les éventuels blocages ou censures mis en œuvres pour stopper la diffusion des vidéos. Cependant, les communicateurs, font eux aussi preuves d’une prédisposition mémétique à l’usage des codes.

En dernier, au terme de cette section, l’auteur souligne le rôle tout sauf marginal de la radio et d’internet dans la formation et la diffusion de stylèmes communicatifs.

- Dynamique de la communication médiatisée dans une perspective méditerranéenne :

Lors de cette section, l’auteur a traité deux aspects importants de la communication télévisuelle :

En premier lieu, il a souligné que la télévision des deux rives de la méditerranée est rentrée dans le monde complexe qu’est l’industrie de l’infotainment (un terme formé de l’élision d’information et de divertissement) , de ce fait, bon nombre d’entre elles enfreignent les codes de la rhétorique télévisuelle, pour exemple, les journaux télévisés nationaux ne s’ouvrent plus forcément sur les nouvelles concernant les activités du chef de l’Etat, et de ce fait, elle parle plus des nouvelles du reste du monde, hors que ces dernières devraient être présentes brièvement et qu’à la fin du journal télévisé. L’auteur, attire ainsi, notre attention sur l’aspect beaucoup plus commercial des télévisions actuelles. Le marché des télécommunications se guide à présent par lui-même.

Cette triste vérité implique que les sources d’informations et de divertissement prolifèrent à un rythme tel que les caciques des médias sont maintenant remplacées par une bonde de dirigeants et de média-managers tourmentés, qui s’efforcent de devenir ce que réclame le public. En d’autres termes, les radios-diffuseurs s’efforcent d’optimiser les coûts afin d’engendrer des économies d’échelle, celles-ci tendant à engendrer à leur tours, des modalités expressives mimétiques, autrement dit, les formats de télévision se ressemblent de plus en plus et surtout ceux des

...

Télécharger au format  txt (15.3 Kb)   pdf (130.4 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com