DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Un Produit Artistique Est-Il Un Produit De Consommation Comme Les Autres ?

Note de Recherches : Un Produit Artistique Est-Il Un Produit De Consommation Comme Les Autres ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

emps soit un critère suffisant. Un tableau, par exemple, est composé de centaines de couleurs, un livre, de milliers de mots, une partition, de centaines de notes. Comment déterminer, dans ce cas, le temps que le peintre aurait du mettre en moyenne pour peindre un arbre, une maison, bref, chaque partie de sa toile ?

D'autre part, l'artiste, qui nous le verrons, a pour intention de créer une œuvre originale, unique, ne se contente pas de reproduire à la chaine un objet préexistant, il innove. De ce fait, il est impossible de définir une durée moyenne de production pour une œuvre artistique. Sa valeur est plus subjective, elle est soumise aux courants artistiques qui gouvernent l'époque, aux critères de beauté, en bref, aux goûts des acheteurs. C'est la loi de l'offre et la demande, ce qui explique le coût excesif de certaines œuvres d'art.

En outre, alors que certains mettront des jours, des semaines, voire des mois à produire quelque chose de médiocre, d'autres n'auront besoin que de plusieurs heures pour créer un chef-d'oeuvre.

Le temps ne peut être un critère pour définir la valeur d'une production artistique car il peut varier en fonction du talent de l'artiste. Notons au passage que le terme de «production» artistique est plus élogieux que celui de «produit», car il ne fait pas uniquement référence au résultat obtenu, à la sonate composée, mais également à tout le processus mis en place lors de la création.

Une œuvre d'art est la somme de tout ce qui la compose et une partie de ce qui compose l'artiste, alors qu'un produit de consommation classique n'est qu'un résultat final: un paquet de pâtes, un téléphone portable, une brosse à cheveux,...comme il en existe des milliards.

Mais si l'on a bien compris que l'art visait autre chose, quelque chose de plus noble pourrait-on dire qu'un tube de dentifrice, nous ne nous sommes pas encore penchés sur la nature de ce but. En effet, à-priori, l'art ne sert à rien. Il ne répond à aucun besoin spécifique comme se nourrir ou se vêtir et n'est pas réellement consommé par l'acheteur, au sens ou une brique de lait peut être bue ou un four à micro-onde utilisé. Une toile, une statue ou une poterie se contente d'être là, de « faire joli », du moins au premier abord. Mais c'est peut-être justement ce qui est recherché, simplement la beauté, le fait de plaire. La valeur esthétique prédomine donc sur la valeur d'usage. Et il est vrai que les produits artistiques s'adressent pour la plupart à nos sens, ne sont appréciables que par eux, comme c'est le cas de la musique ou du dessin. Mais certaines œuvres ont une portée engagée, qui dépasse l'ambition du «beau», et vise à toucher l'esprit, Guernica de Picasso était par exemple un moyen de dénoncer la guerre. Ainsi, une œuvre d'art peut être un moyen d'expression pour le peintre, ensuite soumis à interprétation par l'acheteur. Un artiste ne se cantonne donc pas à la recherche de la beauté, il peut également vouloir faire passer une émotion, voire une idée, chercher à faire réfléchir. Certains photographes ont pris le partie de ne photographier que des manifestations de la laideur telles que des charognes ou encore des détritus. Il est ici évident que ce n'est pas la représentation du «beau» qui est visée, les artistes tentent de montrer des aspects occultés de notre monde, de soulever des réactions, d'inspirer des sentiments. Un stylo ou une paire de lunettes ne suscitent, de par leur aspect, ni aucune attirance, ni aucune répulsion. Ils me sont indifférents sur ce plan-là. Le but de l'art est justement de ne pas laisser indifférent, d'où la notion de chef-d'oeuvre. Un chef-d'oeuvre est une oeuvres majeure qui soulève universellement une certaine attirance ou fascination, qui est belle par elle-même et non pas à travers ce qu'elle représente ou le thème dont elle traite, la Joconde par exemple ou le plafond de la Chapelle Sixtine.

Par certains aspects, un produit artistique se rapproche d'un

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (71.9 Kb)   docx (7.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com