DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Analyse De Pub Dior

Note de Recherches : Analyse De Pub Dior. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 6

si l’on s’arrête véritablement sur cette publicité. La proxémique, selon E.T HALL, du personnage est très intime, le lecteur se trouve en face à face avec ce personnage atemporel, son regard perçant et fixe nous captive, voir nous hypnotise il n’y a pas d’échappatoire possible pour le lecteur. Une communication forte est établie entre le personnage et le lecteur, il est ici placé dans l’état du moi enfant adapté soumis, selon E BERNE. Cet état est renforcé par la prise de vue en contre plongée légère ce qui place le personnage en position de supériorité face à un lecteur soumis, ceci est appuyé aussi par la forme triangulaire que l’on retrouve à deux endroits : les deux yeux et la bouche, forme le premier, et la marque Dior mise en gras ce qui forme deux angles, mise entant qu’accroche, et retombe sur le Christian Dior Paris. La mise en valeur du flacon par sa position dans le visuel, mais aussi par son lien étroit avec le personnage, donne l’impression qu’il sort du visuel, comme si le personnage offrait le parfum au lecteur. La posture des bras ainsi que le collier qui est entrelacé autour de ces derniers donnent un effet dynamique au visuel.

Dans cette publicité différents champs sémantiques ressortent, tout d’abord la sorcellerie. Ce dernier est très explicite dans ce visuel puisque de nombreuses connotations y sont présentes. Le regard du personnage est paralysant, hypnotisant, de plus il est appuyé par l’expression des sourcils et la proxémique qu’il existe entre le personnage et le lecteur. La prise de vue évoquée plus haut est ici aussi représentative d’une supériorité de cette femme à moitié sorcière. La luminosité très intense sur le visage du personnage focalise le lecteur sur ce regard et ce visage, les yeux du personnage sont comme des aimants qui attirent et maintiennent le regard du lecteur. Les yeux verts, les bras qui forment un huit, les doigts longs et fins, et les ongles vernis peuvent être une représentation d’un chat, ici prêt à sortir les griffes. Le fait que sa tenue et ses cheveux soient noirs cela peut faire référence au chat noir (symbole négatif) qui est l’allié de la sorcière. La couleur rouge étant prédominante dans le visuel on peut y voir le rouge sang. Tous ces images (chat noir, sang…) et le nom du parfum Hypnotic Poison ne font que renforcer le côté sorcière du personnage. Ici le parfum est positionné comme un instrument de magie, ceci est renforcé par le fait qu’au Moyen-Age certains parfums étaient utilisé pour ensorceler. Le contraste visible entre la blancheur du visage, le rouge et noir donnent au personnage un aspect démoniaque voire diabolique, renforcé par les yeux verts, le décor de fond qui de part sa texture peut nous faire penser au flamme, mais aussi les sourcils (en accent circonflexe), les cheveux courts et méchés qui peuvent nous faire penser aux cornes du Diable. Ceci renvoi également à la mort de par le mot poison. Ici le personnage est représentatif de l’archétype de Eros et Thanatos, puisqu’il incarne à la fois la tentation et la mort ; mais c’est aussi un béhaviourisme récupérateur à mi chemin entre la diablesse et a sorcière.

On peut aussi voir dans ce visuel le champs sémantique de la féminité : premièrement de part le rôle incarné par le personnage de diablesse, ou sorcière. La posture, l’âge approximatif, la coupe de cheveux renvoi à la jeunesse et la modernité. Ce personnage incarne tout à fait la féminité, maquillage, ongles vernis, sous-vêtement, bijoux et parfum en sont représentatifs. Le personnage a aussi un côté séducteur, le regard perçant, la proxémique avec le lecteur, la bouche entre ouverte, et les lèvres pulpeuses, ceci peut aussi faire paraître le côté érotique du visuel. L’érotisme est à la fois affiché (maquillage) et suggéré (sous-vêtement ne laissant pas paraître spécialement les formes du personnage). Dior nous présente ici une femme fatale. L’archétype du « Paradis Perdu » est ici clairement montré : le flacon représente la pomme, le collier représente le serpent, et le personnage Eve. Ceci fait encore une fois référence au mal et au Diable de façon symbolique puisque Eve est une représentation négative. Ici la Eve moderne (personnage) offre la pomme au lecteur ce qui est en contradiction avec l’innocence d’Eve dans la Bible. Ce personnage est la représentation de la femme moderne, de la nouvelle femme : sexy, sure d’elle et cruelle à la fois.

Et enfin on peut aussi voir dans ce visuel le champ sémantique du parfum et du

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (79 Kb)   docx (7.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com