DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Sport Est t'Il Une Nouvelle Religion ?

Mémoires Gratuits : Le Sport Est t'Il Une Nouvelle Religion ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 8

fet, notamment dans les compétitions footballistiques européennes, il est rappelé aux supporters de ne pas siffler un joueur blessé, de ne pas être insultant avec les sportifs… Dans sa poésie intitulée « Athlètes au repos », Paul Souchon évoque également le fait que le sport serait une religion, il met notamment en exergue l’esprit de sacrifice de ces sportifs qui seront en retour considérés comme des héros, des saints. Enfin , dans le document 4, cette image fait allusion à Brett Favre, numéro 4 des packers de Green Bay et meilleur quaterback du football américain, cet homme célèbre et talentueux dans son sport est comparé à une divinité , tous les regards des enfants se tournent vers lui.

Nous venons donc de voir que le sport avait beaucoup de similitudes avec la religion. Mais le sport n’a-t-il pas ses propres spécificités ? N’y a-t-ils pas des dérives dans le monde du sport ?

En ces temps modernes, le sport n’est pas seulement considéré comme religion, il est considéré comme spectacle. C’est ce sur quoi Jean Cazeneuve nous informe, le sport est considéré comme spectacle avec une recrudescence de la télévision. D’ailleurs, Jean Cazeneuve nous indique que certaines personnes, bien que ne pratiquant jamais de sport, se considèrent comme des personnes sportives parce qu’elles regardent tous les matchs de ce sport.

La présence, dans le monde sportif, des médias a aussi des répercutions quant à la perception de l’exploit sportif réalisé. C’est d’ailleurs ce qu’a remarqué l’auteur de « Et si plus rien n’était sacré », qui nous rappelle que les médias ne ménagent pas l’encensement lors d’un exploit sportif, notamment les lendemains de victoire comme au tour de France avec des expressions comme « Géants de la pédale ». Cet encensement du sportif est également présent dans le document 4, où un joueur américain, talentueux et célèbre dans son sport est comparé à une divinité, les exploits de cet homme le font passer pour une légende, pour un dieu, et tous les enfants se tournent vers lui pour l’admirer. Enfin, comme le décrit Denis Muller, le rôle des médias, et notamment des caméramans accentue la religiosité du sport, en proposant aux téléspectateurs avant un match, des images montrant un joueur effectuant une prière.

L’acte religieux avant un évènement sportif est-il le signe d’une religiosité sincère où plus un acte habituel voir même superstitieux ? Denis Muller s’est également posé cette question, même s’il ne faut pas généraliser, certains joueurs ont une religiosité sincère. D’ailleurs, à la lecture de la poésie de Paul Souchon, cette question reste d’actualité puisque le vers concernant la religion est à la suite de la préparation du sportif dans le vestiaire « Ils invoquent des dieux ». La prière avant un match ne ferait-elle pas partie de la préparation du sportif ? Si tel est le cas, ne serait-ce pas plutôt un acte de superstition ?

Ainsi, les auteurs s’accordent à dire qu’il y a une relation particulière entre la religion et le sport. Le sport et la religion ont un passé commun, notamment lors des Jeux Olympiques dans l’antiquité. Mais en ces temps modernes, et avec la recrudescence des médias, le sport a ses propres spécificités notamment la notion de spectacle. Nous pourrions donc dire que le sport est une religion des temps modernes.

Deuxième partie : Ecriture personnelle

Le sport et la religion sont des éléments courants dans la vie quotidienne des Hommes. En effet, le sport est aujourd’hui dans le monde entier porté au rang d’une nouvelle religion tellement les foules le sacralisent, constate le sociologue M. Bernard. Cette analogie peut-elle être poussée très loin ? Sport et religion comblent ils les mêmes besoins de se sentir profondément unis ?

C’est ce que nous allons voir dans ce devoir. Dans un premier temps, nous allons constater que la religion et le sport ont un passé et une relation particulière, puis dans un second temps nous étudierons les dérives du sport.

Le sport et la religion ont un passé historique commun, notamment celui des jeux Olympiques dans l’antiquité. En effet, les premiers Jeux antiques furent célébrés en 776 av. J.-C. Ils étaient dédiés aux dieux grecs et se déroulaient dans les plaines d'Olympie. Dans certains clubs de sports, la religion est partie intégrante de l’historique du club. Nous allons par exemple parler du club du FC Barcelone, club prestigieux et reconnu mondialement dans diverses disciplines (Football, Basket…), qui dans le domaine footballistique évolue dans leur stade, le Camp Nou . Ce stade a la particularité d’avoir une chapelle à l’entrée de la pelouse, ainsi les joueurs de football, avant un match, passent obligatoirement devant cette chapelle pour rejoindre le terrain.

Le sport rassemble , fidélise (avec la notion de supporters : Partisan d'une équipe ou d'une personne à qui il apporte son soutien exclusif.) Les partisans fanatiques sont animés, comme dans une secte par la même passion, ce qui rejoint bien l’idée de Denis Muller. Le tour de France peut être présenté comme une procession d’idoles que les fidèles suivent avec ferveur. Le sport véhicule une idéologie qui répond aux désirs des Hommes, à commencer par le désir lancé aux corps lui-même. Il faut qu’il y ait une ascèse, dépassement de soi et la souffrance devient elle-même rédemption, l’exploit récompensant de toutes les douleurs endurcies par l’accomplir.

Le sport véhicule un idéalisme, une fraternité universelle où tous les pays, cultures, partagent une joie fusionnelle, cela donne à croire à une société égalitaire qui n’existe guère dans le monde quotidien. La coupe du Monde est réellement représentative de cette idéologie, tant sur le terrain où les pays pauvres économiquement peuvent s’imposer face aux puissances mondiales, que sur le plan des supporters où toutes ces personnes différentes, pauvres, riches, tout ce mélange de culture se rassemble pour un seul et même objectif, suivre avec passion le match de football.

Ainsi, nous venons de voir que le sport et la religion ont un passé commun, et des éléments en commun. Mais quelles sont les dérives du sport ?

L’influence importante voire trop importante des médias dans le sport fait que le sport n’est plus considéré uniquement comme une activité physique, un dépassement de soi, mais plutôt

...

Télécharger au format  txt (10.8 Kb)   pdf (101.8 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com