DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Travail : Est-Ce Par Le Travail Que l'Homme Réalise Son Humanité ?

Dissertations Gratuits : Le Travail : Est-Ce Par Le Travail Que l'Homme Réalise Son Humanité ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 11

ne vie inhumaine car il va permettre d'humaniser l'Homme libre.

Le travail immerge dans la nature alors que le loisir introduit une distance avec la nature, il permet de quitter le monde sensible pour accéder au monde intelligible. Le travail est un asservissement, une déshumanisation ≠ Libération, humanisation. Quelle valeur a le travail ?

1. le travail, acte humain par excellence

11. Le travail est le remède à l'oisiveté

Kant, réflexions sur l'éducation :

L'Homme est déterminé à travailler, il y est destiné, il ne possède aucun pouvoir pour se soustraire, il n'a pas le choix. Le travail, ce n'est pas seulement être soumis au labeur mais c'est tirer de la joie devant le fruit de notre travail. Le travail est une bénédiction providentielle. Travailler permet à l'Homme de se distinguer des autres animaux → Discipline : Abolir en nous la partie d'animalité. Il faut d'abord être soumis à la discipline pour apprendre à être libre ? Une oisiveté éternelle serait un tourment. Tous les talents de l'Homme s'accomplissent et se développent dans le travail. L'existence de l'Homme est vide si elle n'est pas remplie par le travail. Sans but, la vie de l'Homme est misérable.

Le repos permet la reconstitution des forces physiques et psychiques pour pouvoir travailler à nouveau. Repos = suite du travail. L'oisiveté est la négation du travail. Le loisir permet à l'Homme libre de ne pas être oisif. Le repos c'est le moment où l'Homme peut contempler son œuvre et en tirer une satisfaction, un mérite.

Max Weber, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme :

La première vertu du travail c'est qu'il est un moyen ascétique. Le travail permet de laisser peu de temps et d'énergie pour tous les désirs impurs. Ascétisme : Refus d'accorder au corps plus que ce qui lui est strictement nécessaire. La plus grande vertu du travail c'est qu'il est le but de la vie humaine. C'est le devoir humain par excellence. On travaille pour travailler. Le travail est une fin en soi et pas un moyen pour acquérir quelque chose. Le temps est quelque chose de précieux et le gaspiller est un vice. Le temps reste précieux. Travailler c'est donc fructifier le temps.

La contemplation inactive (prière par exemple) c'est laisser filer le temps, le meilleur moyen de glorifier Dieu est de travailler. L'enrichissement est le signe de l'élection de l'Homme par Dieu. L'argent ne doit pas être dépensé mais réinvesti. Le profit ne doit pas servir à jouir mais il doit produire encore plus de richesses.

12. L'Homme est le seul animal qui travaille

Descartes, Discours de la méthode :

Le travail est imparfait, il n'est pas machinal ou automatique, il est conscient et rationnel. Les animaux ont une industrie mécanique, ils sont des automates. La possibilité de l'erreur est un marque d'intelligence, celui qui ne se trompe pas est :

soit un être à l'intelligence achevée

soit un être dépourvu d'intelligence.

Erreur ≠ défaut mais la marque de notre liberté. Se tromper c'est la possibilité du progrès par essais et erreurs. L'animal n'a de l'industrie que dans des domaines partiels, toiles ou barrages par exemple. L'Homme est polyvalent, il est habile dans beaucoup de domaines. La raison n'est pas spécialiste, elle est polyvalente. Le travail est donc la marque distincte de l'Homme. Le travail ne déshumanise pas l'Homme.

Caractéristiques du travail :

Travailler c'est transformer la nature. La toile de l'araignée s'insère dans la nature alors que le travail humain agit sur la nature.

L'Homme est un sujet qui agit sur la nature qui est un objet.

Le travail est la marque spécifique de l'Homme. Il y a seulement une ressemblance avec le travail de l'animal.

Karl Marx, Le Capital :

Le travail est défini comme une activité qui met en sujet, l'Homme et un objet la nature. Le travail consiste en l'exercice des forces physiques de l'Homme sur la nature mais la nature est résistante. C'est pour cela qu'il faut mettre en œuvre sa force physique. Le travail a une visée utilitaire parce que c'est dans un but utile que l'on modifie la nature. C'est un moyen pour une fin alors que le jeu est une fin en soi.

Le travail est également un travail sur soi. Le travail modifie la nature et donc il la transforme parce qu'il donne une forme aux choses extérieures. Il est donc formateur, il nous transforme nous mêmes et nous forme sur l'intériorité de l'Homme. La matière nous résiste donc on doit toujours trouver de nouvelles inventions donc nous rend perfectible. Mais ce critère n'est pas suffisant parce que le travail modifie également les animaux mais plus lentement.

Le travail est anticipé par la réflexion. L'animal n'anticipe pas son activité par l'intelligence parce qu'elle est instinctive. L'animal agit par instinct. L'Homme met en œuvre un projet qu'il a médité dans son esprit. Travailler ce n'est pas seulement mettre en œuvre ses organes mais aussi son esprit. L'Homme a une représentation, une anticipation théorique. Réfléchir c'est :

- Se donner un but

- Se donner une fin

Ou réfléchir aux moyens de réaliser ses fins. Le travail humain est une idée abstraite qui se matérialise dans la réalité.

Un travail attrayant est un travail libre et donc sans contraintes. On met librement en jeu nos forces intellectuelles et corporelles. L'industrie animale n'est pas un travail parce qu'il n'a pas besoin de faire effort. C'est l'instinct qui le mène à agir. Même dans le travail le moins attrayant, c'est la volonté qui guide l'Homme.

2. Le travail aliéné et aliénant

Le travail est la marque spécifique de l'Homme. Par le travail, l'Homme crée une œuvre dans la nature et il est lui-même sa propre œuvre parce que le travail est formateur. Le travail est un facteur de libération :

L'Homme se libère par rapport à la nature parce qu'il l'instrumentalise à son profit;

L'Homme se libère par rapport à lui-même en développement ses capacités.

Est-ce que le travail tel qu'il existe dans la société moderne humanise-t-il vraiment l'Homme ? L'Homme semble n'être réduit qu'à une machine ou a l'appendice de la machine lorsqu'il travaille à la chaîne. Les mutations du travail imposent de reposer à nouveaux frais le problème de l'aspect libérateur et humanisant du travail.

21. De la division sociale à la division technique du travail

Smith, Recherche sur la Nature et les Causes de la richesse des nations :

Le fonctionnement de la société repose sur la division sociale du travail. Il faut une répartition entre les individus des fonctions essentielles. La société est comme un organisme donc toutes les parties concourent au même but de manière différentes. La division est nécessaire au progrès de l'individu qui se perfectionne dans une compétence spécialisée. En dirigeant son intelligence vers une compétence unique, on peut concentrer cette effort pour perfectionner ce domaine. La division est nécessaire pour le progrès de la société. Les grandes découvertes de l'humanité est rendu possible par cette division. On doit s'appuyer sur le travail des autres hommes. Chaque homme a un métier qui correspond à une compétence large. Avec la division technique du travail, chaque métier est découpé en sous-métier qui correspondent à une parcellisation du travail. L'ouvrier ne produit pas d'œuvre parce qu'il n'est qu'une petite partie du résultat final. Il n'y a plus de fierté ni de mérite.

L'ouvrier devient habile à sa compétence propre parce qu'il répète toujours le même geste

C'est un gain de temps parce qu'il n'a pas besoin de changer de lieux et de réfléchir car il fait toujours la même chose. Il reste dans quelque chose de monotone et donc n'a pas besoin d'adaptation.

L'essor du machinisme. Si les hommes inventent des machines, c'est parce que leur attention était dirigé vers un seul but.

22. L'aliénation du travail

L'aliénation de l'activité du travail.

Le travail de l'artisan lui permet de développer ses savoirs faire. L'artisan travaille

...

Télécharger au format  txt (15.6 Kb)   pdf (132.3 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com