DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Caligula, Albert Camus

Cours : Caligula, Albert Camus. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  20 Mai 2021  •  Cours  •  727 Mots (3 Pages)  •  37 Vues

Page 1 sur 3

Cégep de Saint-Laurent                Littérature et imaginaire

Olivier Parenteau                FRA-601-102

Dissertation partielle

(30 %)

[un paragraphe / une conclusion]

Œuvre à l’étude : Caligula d’Albert Camus

Consignes :

1. Rédiger un paragraphe de développement et une conclusion

2. Votre texte devrait compter environ 400 mots (excluant les citations)

3. Identifier au minimum 1 procédé par analyse et ne pas oublier de bien expliquer ses effets de sens

4. Votre travail doit être remis sur Léa en format Word

5. Votre travail doit être rédigé à interligne double

6. Soignez la langue et révisez bien votre copie (0,25 pt / faute)

 

Instructions pour les citations :

- placer entre crochets les noms des personnages qui parlent

- écrire les didascalies en italique (si et seulement si ces dernières font partie de la citation que vous souhaitez analyser)

- mettre un deux points ( : ) avant la réplique citée

- sauter une ligne entre chaque réplique

- signaler l’acte et la scène en fin de citation

EXEMPLE

        « [Caligula] brutalement : Qu’est-ce que vous voulez ?

        [L’intendant] : Nous étions inquiets, César.

        [Caligula], s’avançant vers lui : De quel droit ? » (I, 7)

Questions :

Choisir une des deux questions suivantes

1. Le personnage de Caligula est le plus complexe de la pièce de Camus. Il est à la fois un être doté d’une grande logique et un monstre tyrannique. Démontrez-le.

2. Selon la philosophie d'Albert Camus, le personnage de Caligula est un héros négatif. Il est frappé par le sentiment de l'absurde, mais sa façon de se révolter n'est pas la bonne.
Démontrez-le.

Q1.

IP 1 : Dans la pièce intitulée « Caligula », Albert Camus montre comment Caligula est un monstre tyrannique.

IS1 : En effet, on voit bien cela lorsque Caligula donne comme explication « la liberté » pour les exécutions des patriciens.

Citation :

« [Caligula] : Non, Scipion, c'est la vertu d'un empereur. (Il se renverse avec une expression de fatigue.) Je viens de comprendre enfin l'utilité du pouvoir. Il donne ses chances à l'impossible. Aujourd'hui, et pour tout le temps qui va venir, la liberté n'a plus de frontières. » (1,9)

Analyse : Ici, Albert Camus utilise une hyperbole lorsque Caligula dit « la liberté n`a plus de frontières. » Lorsque Caligula parle de frontières il fait penser à un pays, ou à un empire. Les mots utilises ici donnent l`impression que c`est Caligula lui-même qui libère la liberté des « frontières » qui la retiennent. On voit aussi lorsque Caligula dit « Je viens de comprendre enfin l'utilité du pouvoir. Il donne ses chances à l'impossible. » il explique que le pouvoir donne des chances a des actions impossibles de se produire, comme par exemple, les exécutions des patriciens. Sans pouvoir, une personne ne pourrait pas exécuter les patriciens.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (69.3 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com