DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Pensez-Vous Que Les Sources De La Poésie Se Trouvent Le Plus Souvent Dans La Souffrance ?

Commentaires Composés : Pensez-Vous Que Les Sources De La Poésie Se Trouvent Le Plus Souvent Dans La Souffrance ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

amour qui est explicite au vers 20 : « vers toi toi que j’ai tant aimée.

Nous pouvons conclure de cette partie que pour ces deux auteurs et bien d’autres la souffrance est une source d’inspiration.

Dans une deuxième partie nous allons voir que les poètes ne sont pas inspirés seulement par la souffrance. Dans un premier temps nous allons parler du texte de Francis Ponge, nommé « Le Pain » extrait du recueil Le Parti pris des choses.

Tout d’abord, nous constatons que le poème nous décrit la vision que le poète a du pain. Ce qui est assez étrange comme inspiration. Nous remarquons également la forme du poème, constituait de vers libres. Effectivement nous apprenons grâce au paratexte donné dans le corpus, que Ponge a été connu grâce au titre de son recueil, ce qui lui a permis d’ajuster l’expression poétique aux « objets bruts » comme le pain avec ce texte. Pourtant, Ponge n’est pas le seul à écrire de cette façon.

Nous pouvons voir que Raymond Queneau dans « Ce soir… » extrait de « Pour un art poétique » présent dans le recueil L’instant fatal ; nous fait part de la description de l’activité d’un soir et de son opinion sur la prospérité. Ce texte nous montre vraiment que la souffrance n’est pas l’inspiration du poète, car la manière d’écrire et le vocabulaire employé font sourire le lecteur. Contrairement aux textes sur la souffrance qui eux ont tendance à prendre pitié pour le poète.

Certains poètes comme Apollinaire, écrivent des poèmes très courts sur les animaux, comme « le Bestiaire » tirés du recueil Alcools dans ce bestiaire, Apollinaire nous fait une description de l’animal avec en parallèle le rapport qu’il y a entre lui et cet animal. Comme par exemple pour « Le poulpe » qui est un texte comportant seulement quatre vers avec des rimes croisés ou il nous décrit dans les trois premiers vers le comportement de ce poulpe et qui termine en disant « Ce monstre inhumain, c’est moi-même ».

En conclusion, nous pouvons dire que la souffrance de certains poètes fait leur inspiration, mais pour d’autre non. Car nous avons vu que des poètes, comme Apollinaire pouvait écrire des poèmes inspiré de ses expériences de la vie, ou d’animaux. Selon moi les sources de la poésie se trouvent en partie dans la souffrance.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (61.8 Kb)   docx (6.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com