DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Peut-on renoncer à la vérité ?

Dissertation : Peut-on renoncer à la vérité ?. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  30 Août 2021  •  Dissertation  •  704 Mots (3 Pages)  •  33 Vues

Page 1 sur 3

Couderc Léa

PHILOSOPHIE

Que ce soit au travers des sciences, de la littérature, de la philosophie ou bien au sein du quotidien, tout ce que fait l'Homme a en général pour but d'accéder a la vérité. En effet, nous passons notre temps rechercher, a se questionner, a observer et a apprendre dans le but de nous approcher le plus de la vérité. Une question se pose alors : peut-on renoncer à la vérité ? Nous pouvons remarquer qu'il existe plusieurs definitions de "vérité". De plus, renoncer à la vérité peut se conçevoir comme renoncer à y accéder, mais aussi comme à renoncer de la partager. C'est ce que nous allons approfondir.

Tout d'abord, nous serions tentés de dire que non, nous ne pouvons pas renoncer à la vérité. En effet, nous cherchons sans cesse a y acceder. La vérité de notre existance nous questionne tout au long de notre vie. Nous voulons, nous avons besoin de savoir pourquoi et comment nous sommes ici bas. La vérité peut être apperçue comme quelque chose d'universel, de non subjectif et d'inategniable. Nous voulons tout savoir, sans pour autant le pouvoir. En ce sens, nous pouvons dire que nous ne renonçons jamais vraiment à la vérité puisque de notre naissance à notre mort, nous cherchons à l'atteindre.

Renoncer à la vérité pourrait aussi bien être tout simplement mentir. En mentant, en disant de manière intentionnelle un fait faux, nous renonçons a partager la vérité des choses. Dans ce cas, la vérité n'est plus apperçue comme quelque chose de mystique mais plutôt comme étant composée de plusieurs petites vérités propres à chacun. Plutôt comme quelque chose de subjectif. Lorsqu'on dit la vérité, c'est que l'on dit ce que l'on pense être comme telle. Alors, en mentant, nous pourrions y renoncer.

Kant, en parlant de morale, intègre également la notion de mensonge et de vérité. Il pense que nous ne devrions jamais mentir, sous aucun prétéxte. Pour lui, si un nazi nous demande la cachette d'un juif, nous devons lui dire car mentir est immoral. Avec cet angle de vue, il nous serait alors impossible de renoncer à la vérité. Nous ne devrions jamais mentir.

Cependant nous savons tous que l'Homme, dans sa généralité, ne renonce pas au mensonge. Je ne connais pas une personne qui n'ai jamais menti, même du haut de leur 3 ou 4 ans, les enfants mentent. Même si c'est souvent pour se protéger, c'est comme si c'était dans notre nature. Nous pouvons alors bel et bien renoncer à cette vérité.

Mais qu'en est-il de la première sorte de vérité. Celle qui est inateignable, unique, et réelle. Peut-on s'en défaire ? Peut-on réellement arrêter de la rechercher ? Il est vrai que nous passons notre vie a la chercher. Néanmoins, nous ne l'atteignons jamais. Même si nous ne voulons pas l'admettre, il apparaît alors que nous y renoncions, même contre notre grès. Puisque nous mourront sans jamais en avoir connaissance, même si nous ne renonçons pas à sa recherche, nous renonçons à la vérité elle même. Nous y sommes forcés, certes, mais nous y renonçons tout de même.

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (40 Kb)   docx (8.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com