DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste?

Dissertation : Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  9 Mai 2016  •  Dissertation  •  1 115 Mots (5 Pages)  •  1 656 Vues

Page 1 sur 5

Dissertation Philosophie

Suffit-il d’obéir aux lois pour être juste?

L’être humain obéit aux lois tout les jours même si certaines lois peuvent être à l’encontre du peuple comme nous pouvons le voir avec le régime Nazi en Allemagne. La loi est une règle instituée par un état qui fixe se qui est autorisé ou interdit à ses membres. La justice est un principe intuitif qui exige que les actions humaines soit conforment à un idéal d’égalité et d’ordre. Les lois sont crées dans la mesure d’instaurer une justice et une équitabilité entre les hommes cependant elles peuvent se révéler contraires à leurs propres valeurs de justice.

        Dans un premier temps, nous verrons qu’il est nécessaire de créer des lois pour être juste. Pourtant dans un second temps nous verrons qu’il n’est pas forcément nécessaire de respecter les lois pour être juste.

        Dans un premier lieu nous verrons donc qu’il est nécessaire de créer des lois pour être juste. Le principe de justice peut être liés aux principes de droit, au fait d’être autorisé à faire quelque chose. Mais “l’idéal d’égalité” n’est accessible que si la loi l’autorise et punis ceux qui ne respectent pas les lois.

        Premièrement, si l’on prend le sujet dans son sens premier nous pouvons donc répondre que si un homme respecte les lois cela veut dire qu’il est juste. Dans la vie de tout les jours nous avons à faire face à toutes ses règles mise en place, nous sommes donc tous contraints de les respecter. Si un homme ne respect pas ses lois il est traîné en justice pour répondre de ses actes, contraires à la loi. Cet homme qui sera jugé et donc sera reconnu comme différent. Ce qui fera de cet homme un pariât et donc il sera rejeté par cette société car il ne sera pas conforme et n’aura pas respecté les règles. Donc, nous pouvons dire qu‘un homme traîné en justice est donc un homme mal vu. Cet exemple peut donc nous démontrer que si l’être humain respecte les lois, il sera reconnu comme quelqu’un de juste.

Ensuite, nous parlerons du fait que si il n’y avait pas de loi, l’être humain se ferait justice lui même et donc une sorte de violence s'installerait. Les droits positifs qui désignes les lois institutionnelles que la société doit appliquer, c’est une sorte d’ensemble de règle qui diffèrent entre les différents pays du monde. Les lois sont votées par l’État et le peuple. Donc, ses lois qui sont votées par le peuple permet une sorte de réglementation qui permet de faire face à un homme qui nous veut du mal et ne pense pas comme nous. Ce qui signifie alors que les lois positives instaurées dans une sociétés, permettent de mettre prévenir et punir l’homme, lui mettre des limites au cas ou un quelconque individu chercherait à faire le mal. Comme nous le prouve Jean de la Fontaine dans la fable Le Loup et l’Agneau qui nous prouve que sans lois, les individus se créent des lois eux mêmes et que c’est donc la loi du plus fort qui domine. Ces lois sont donc crées et mise en oeuvre pour qu’il y est une égalité entre tous et que chacun agissent de la même manière car sans lois, nous ne seront pas capable nous même d’être juste.

Dans une deuxième partie nous verrons, qu’il n’est pas forcément nécessaire de respecter les lois pour être juste.

Hier et même aujourd’hui encore certaines lois peuvent se révélées être injustes ou même inutiles. Dans le passé, nous pouvons trouver beaucoup d'exemples de lois injustes. Par exemple, les faites de brûler les sorcières au XVIème et XVIIème siècle. Cet loi est une loi totalement injuste car déjà les vrais sorcières n'existent pas donc brûler une sorcière revient à ôter la vie d’une innocente. De plus, certains régimes ont eux aussi instaurés des lois inutiles. Prenons l’exemple du régime Nazi, qui a instauré comme la loi de tuer les Juifs et les Tzigane. Cette loi est totalement contraire aux droits de l’homme car juger quelqu’un sur sa couleur de peau et sa religion est quelque chose de très mal et cela se révèle être du racisme. Ces lois sont donc inutiles car elles sont contraire aux droits de l’homme et aux droits à la vie.

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (105.9 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com