DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

C'est Une Profonde Erreur D'adapter Une Oeuvre Au Cinéma.

Compte Rendu : C'est Une Profonde Erreur D'adapter Une Oeuvre Au Cinéma.. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

ents, les trois rencontres avec Clémence sont résumées en une seule et est complètement changée,… Il n’y a pas que seulement des changements ou des suppressions dans le film par rapport au roman mais aussi des rajouts fait par l’auteur, Dupeyron => Marguerite qui trouve une boucle d’oreille de Clémence dans l’appartement, Adrien qui fait des grimaces à une jeune fille dans le métro,… Cette manière de reconstruire le récit se fait aussi parfois en agençant les faits de manière plus dramatique. Par exemple la fin du roman qui est en effet assez faible. Mais dans le film, cette fin optimiste n’est que simplement suggérée ce qui la rend d’autant plus forte. L’adaptation au cinéma est une sorte de relecture du roman. Et donc, le cinéma permet de nous apporter de nouvelles visions sur le roman de Marc Dugain et peut donc aussi attirer un public plus « ouvert d’esprit ».

Certes, le cinéma permet plus facilement de faire découvrir ce chef-d’œuvre écrit par M. Dugain à un plus grand public. Par contre, le film casse une bonne partie du travail de l’auteur. Par exemple avec son choix de tout raconter à la 1ère personne et de se baser sur l’état d’âme d’Adrien. On perd la splendeur de l’écriture et l’imagination du lecteur. Tout nous es montré, expliqué et justifié. On oublie toute sa recherche et sa nouveauté à montrer une vision différente de la guerre. Ce qu’il nous reste, c’est le film d’un homme gravement blessé au visage avec l’espoir de retrouver le bonheur. Sans action, fort triste et très déprimant pour le public. Et donc, il détruits quelques acquis du livre.

Il faut bien avouer que le roman de M. Dugain est un véritable chef-d’œuvre avec son tout autre point de vue à propos de la 1ère guerre mondiale (à la mémoire de son grand-père, gravement blessé au visage) et à sa façon de la raconter à la 1ère personne. Excellant dans la description de ces petits et grands maux. Mais bien sûr, le cinéma peut apporter de grand plus à ce roman grâce à ses capacités visuelles et sonores. Il est très facile, et même normal, pour le cinéma d’exprimer les sentiments des personnages de façon plus visuelle, d’utiliser les sons pour plus d’expressions, de sentiments et même de descriptions (l’atmosphère dans laquelle se trouve les personnages), … Par exemple : On partage le point de vue interne d’Adrien comme dans le roman, mais on n’a pas accès à ses pensées comme dans les scènes après sa blessure. Toute l’intériorité du personnage est reproduite en actions, c’est-à-dire qu’au cinéma on montre ce que le personnage ressent à travers ses actions, ses gestes et même son regard. De plus, les éléments sonores assurent la continuité du récit en étant un des éléments de raccord entre les différents plans. Ils ont une fonction plutôt descriptive, contribuent à faire exister le monde dans lequel ces personnages vivent, créent des atmosphères et ont un impact sur les émotions du public. Sans oublier que les couleurs ont elle aussi de l’impact sur les émotions des spectateurs. Le film se base sur des couleurs plutôt sombres faisant ainsi ressortir l’aspect plus touchant et triste. Comme le voulais l’auteur du roman. Et donc tout ces atouts cinématographiques aident le public à la compréhension de l’histoire et des situations, lui donne plus d’émotions grâce aux sonorités et lui apporte même une manière différente de prendre partie à l’histoire.

En conclusion, dans ce cas précis, adapter une œuvre au cinéma pourrait nuire au roman original en lui détruisant quelques points de la littérature. Mais, le cinéma peut aussi très bien apporter beaucoup d’éléments positifs tels que dans la compréhension de l’histoire et de nouvelles sensations avec ses capacités visuelles et sonores. De plus, la cinématographie peut nous apporter de nouvelles visions sur ce qu’à voulu nous montrer

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (72.3 Kb)   docx (7.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com