DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Commentaire Extrait De "Encyclopédie Ou Dictionnaire Raisonné Des Sciences" "Société"

Recherche de Documents : Commentaire Extrait De "Encyclopédie Ou Dictionnaire Raisonné Des Sciences" "Société". Rechercher de 51 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 4

de la société.

Ils prennent pour exemple un enfant, qui, sans l'aide d'une personne, ne pourrait rien entreprendre ou autrement dit, sans la vie en groupe, ne pourrait évoluer; en effet, c'est l'autre qui apporte connaissances et apprentissage à l'homme: "hors de la société, il ne saurait ni conserver sa vie, ni développer et perfectionner ses facultés et ses talents.." L'individu extérieur est donc primordial a l' épanouissement d'autrui, il ne pourrait "se procurer un vrai et solide bonheur."

La vieilesse est aussi vu comme un réel besoin de vivre ensemble. Ici, les écrivains insistent sur le fait que celle-ci est un "retour d'infirmités" et que cette categorie de personnes ne peut être entierement dépendante.

Les malades et les personnes accidentés servent aussi d'exemple pour justifier leurs thése:

"Services mutuels", "sûreté?"..

Par là, nous comprenons que l'homme en groupe est plus fort et parvient plus facilement à se défendre des imprévus extérieurs; "qui nous mettent en état de nous défendre contre les insultes et les évasions imprévus".

L'auteur nous précise bien que l'Homme est un être différent de l'éspèce animale.

Il n'est pas en mesure de se défendre seul dans le monde sauvage car sa morphologie ne le lui permet pas car il n'a "ni dents, ni griffes".

La force humaine n'est donc percevable que lorsqu'il y a union; les deux forces qui en jaillissent sont "la raison et la sociabilité". C'est donc pour cela que l'individu reste tout de même supérieur à l'animal.

Le point de vu des auteurs dont le but est de prôner la vie en groupe, en société, est révélée par le biais de différentes manières.

Intérressons-nous maintenant, à la maniére dont laquelle l'écrivain fait adhérer le lecteur a son point de vu.

Tout d'abord, l'auteur prend partie dans tout ce qu'il dit; il utilise la premiere personne du singulier "je" ainsi que la premiere du pluriel "nous" pour montrer son implication et son point de vu subjectif sur le collectivisme, la vie en "société".

De plus, il s'intéresse directement au lecteur par des interpelations et l'utilisation de la deuxième personne du pluriel tel que "je vous prie". Il nous émet des interrogations pour nous faire "participer" à son débat. "Que deviendrait..?", "Parvient-on..?"..

L'utilisation de l'impératif nous montre que l'auteur cherche vraiment à s'adresser à nous, lecteurs, et que son message doit "ABSOLUMENT" être pris en compte: "Ôtez".

A travers son monologue, le philosophe utilise des figures de styles telles que:

Comparaisons: "Hommes/Animaux, proies"

Enumérations: "maladies, secours, soulagements"

Répétitions: "Ni..,Ni..,Ni..", "Autant..,Autant", "dépendant", "Animaux"

Hyperboles: "Féroce, Sauvage, Férocité"

Antithése: "Forces=>Faiblesses", "Seul=>Unissant"

Notons également que le gérondif est souvent utilisé pour insiter sur des faits réels: "ignorant", "unissant"

Pour conclure sa morale, l'écrivain utilise, comme nous l'avons précedemment attesté, l'impératif afin enforcer son idée, être plus crédible, dans le but que le lecteur adhère finalement à son point de vu: "Ôtez la sociabilité.."

A travers notre thèse, nous avons pu voir que l'auteur prône l'idée de colletivisme, dans une société dans laquelle l'Homme est unit, marche en groupe et s'entraide. Le philosophe, est en effet,

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (70.1 Kb)   docx (7.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com