DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Dissertation naturopathie

Dissertation : Dissertation naturopathie. Rechercher de 48 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires

Par   •  5 Septembre 2021  •  Dissertation  •  1 721 Mots (7 Pages)  •  42 Vues

Page 1 sur 7

Réceptionné le : __________________ (à remplir par le centre)

 

A remplir par l’élève 

 

ELEVE N° : 14095KF

 

Mlle    -    Mme    -    M.    (barrer les mentions inutiles)

 

NOM : BAPTISTA GOMES FARIA Prénom : Lesley

 

Age :    24                   Niveau d’études : BAC +4

 

Formation suivie : Conseiller en naturopathie

 

Référence du cours : KH7-0915_1621330742

 

  1. Indiquez s’il s’agit de votre 1er ou 2ème devoir :          OUI           NON  

 

  1. Indiquez ici vos 3 dernières notes : 15/20 – 15/20 – 19/20

 

 

[pic 1]A remplir par le professeur 

 

NOM : _______________________________

 

Commentaire général :

_____________________________________________________________________

_____________________________________________________________________

_____________________________________________________________________

_____________________________________________________________________

_____________________________________________________________________ _____________________________________________________________________

 

Devoir réexpédié le : ____________________                    Note : ______/20

 

 [pic 2]

                                                                                 

 

 

 

Téléphone : 01 56 95 46 30   FAX : 01 60 46 22 32

Site : www.koreva-formation.com  Email : eleve@koreva-formation.com

        Centre Privé de Formation à Distance sous contrôle pédagogique de l’Etat          

SARL au capital de 40.000 Euros -  SIRET n°793 412 438 00012

        N° TVA Intracommunautaire FR 13 793 412 438 – code NAF : 8559B         Réf.08-19

                          18-24 Rue Coriolis – 75012 PARIS


  1. Faire une recherche approfondie sur la Rhodiole.

Nom latin, noms populaires, famille de la plante, sa description, son

historique, parties de la plante utilisées, principes actifs, propriétés

générales, indications, contre-indications, précautions d’emploi, un

exemple d’utilisation dans le cas d’une maladie ou d’un symptôme.

Pensez à noter vos sources. Exposé de deux pages maximum.

Nom latin : Rhodiola rosea.

Nom populaire : Rhodiola, orpin rose, racine d’or, racine dorée ou racine arctique.

Famille de la plante : crassulaceae.

Description : Plante vivace haute de 15 à 30 cm. Le rhizome épais dégage une odeur rappelant la violette ou la rose. Il porte des tiges aériennes dressées, simples, couvertes de larges feuilles charnues et dentées. Les fleurs, mâles et femelles sur des pieds séparées (plante dioïque), sont jaunes ou rougeâtres. Elles se regroupent en corymbes serrés au sommet des tiges. La rhodiole pousse très lentement. Sa racine s’accroît de 1 à 2 cm par an. La rhodiole se retrouve dans des régions froides, dans le Nord de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique du Nord, et dans les montagnes de ces continents. Si la Sibérie et la Scandinavie sont ses terres de prédilection, on la retrouve aussi en Suisse. D’ailleurs, sa culture est actuellement à l’étude dans les Alpes suisses.

Historique : La rhodiole, considérée comme une plante médicinale, est réputée pour ses différentes propriétés sur la santé. C’est une plante adaptogène qui favorise la réponse de l’organisme à ses différents besoins.

Son utilisation médicinale remonte au médecin grec Dioscorides (77 avant J-C).

La tradition lui attribue le pouvoir d’accroître l’endurance, la longévité, la vigueur sexuelle et les capacités cognitives.

Dans la légende, les vikings auraient utilisé cette plante dans le but d’accroître leur force, leur endurance et leur vigueur.

La rhodiole a fait partie pendant des siècles de l’arsenal thérapeutique de la médecine russe qui employait le rhizome pour augmenter l’endurance, accroître la longévité, résister au mal des montagnes et soigner l’anémie, l’impuissance et les troubles nerveux. En Sibérie, on offre aux jeunes mariés quelques rhizomes pour assurer la fertilité du couple et favoriser la venue d’enfants en bonne santé.

Les médecins de Mongolie la prescrivaient pour combattre la grippe, la tuberculose et les cancers.

On raconte que les empereurs chinois envoyaient en Sibérie des expéditions chargées de ramener la précieuse racine.

Les premières études scientifiques russes et scandinaves validant ces applications ont commencé dans les années 1960. Partie de la plante utilisée : le rhizome (la racine). Principes actifs : Le rhizome renferme des phénylpropanoïdes (dont la rosavine, la rosine et la rosarine), des dérivés du phényléthanol (dont le salidroside et le tyrosol), des flavonoïdes (dont la rodioline, la rodionine et la rodiosine), des monoterpènes (dont le rosiridol et la rosaridine), des triterpènes et des acides-phénols.

La rhodiole contient aussi de nombreux nutriments tels que des acides aminés, des minéraux, des vitamines, des tanins et des antioxydants.

Propriétés générales :

Augmenter le taux d’oxygène dans le sang

Réguler la circulation sanguine et le cœur

Augmenter la résistance à l’effort

Augmenter les performances physiques et mentales

Réduire la fatigue

Stimuler le système nerveux

Faire baisser le niveau de cortisol

Agir sur la sérotonine et la dopamine, donc agir sur le stress, l’anxiété, la déprime et la dépression

Piéger les radicaux libres et, de ce fait, ralentir le vieillissement et augmenter la résistance au stress

Stimuler le système immunitaire

Présenter un effet antimutagène

Indications :

Amélioration des capacités et performances physiques et mentales

Résistance au froid et au mal des montagnes

Asthénie et neurasthénie

Troubles du sommeil

Aide au maintien des capacités cognitives

Stress, surmenage, anxiété, déprime et dépression

Troubles menstruels

Hypertension artérielle

Anémie

Diabète

Dysfonction érectile

Prévention de la maladie d’Alzheimer

Ralentissement de la maladie de Parkison

Contre-indications : L’utilisation de la rhodiole est déconseillée aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes, aux personnes souffrant d’une maladie rénale ou de cirrhose, et aux enfants de moins de 12 ans.

On recommande la prudence auprès des personnes atteintes de troubles bipolaires (psychose maniacodépressive) chez qui la racine pourrait déclencher des épisodes d’excitation psychique (manie).

Précautions d’emploi : De la surexcitation et de l’agitation peuvent se manifester. Dans ce cas, on conseille de baisser le dosage et de l’augmenter ensuite très progressivement.

La rhodiole pourrait avoir des interactions avec les somnifères, les antidépresseurs, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, les antidiabétiques, les œstrogènes, les sédatifs, les antiviraux, les antibiotiques, le paracétamol et les opiacés.

Il est recommandé de prendre la rhodiole plutôt le matin ou le midi, 30 minutes avant le repas. La prise l’après-midi ou le soir pourrait empêcher le sommeil et avoir un effet tonifiant en soirée.

Source :  The Rhodiola Revolution: Transform Your Health with the … (livre) https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/rhodiole.htm

...

Télécharger au format  txt (11.6 Kb)   pdf (217.9 Kb)   docx (310.4 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com