DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Etude Sur Le Lancement d'Un Nouveau Produit Artisanal

Compte Rendu : Etude Sur Le Lancement d'Un Nouveau Produit Artisanal. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 43

|

|45 à 54 ans |2 716 867 |9,2 |

| Femmes |1 331 390 |4,5 |

Étant donné que notre projet à pour population mère les Marocain en premier et les touristes, en second degrés pour ce qui est de la cible, elle sera constituée principalement de marocains imprégnés de leur culture qui désirent montrer leur appartenance à notre pays, ensuite des touristes qui après avoir été satisfaits antérieurement par les produits achetés lors de leur visite du Maroc voudraient s’en procurer de nouveau.

L’analyse économique :

L’artisanat au Maroc reflète la richesse culturelle ancestrale propre au pays et représente un énorme gisement économique. Entre 1998 et 2000, la croissance annuelle du secteur était de 5.5% et la croissance annuelle des actifs pour la même période de 3.5%

|POIDS ECONOMIQUE DU SECTEUR |

| |

|PIB EN 2004 = 19% |

|Nombre d’actifs = 20% |

|800 millions de DH grâce aux exportations |

L’artisanat est un secteur très prometteur mais connaît quelque difficulté :

1. Le manque de définition juridique opérationnelle qui handicape l’organisation performante de ce secteur.

2. Système de formation limité, marketing très peux développé au niveau national.

3. Ressources financières modestes pour la plus part (faible implication du secteur bancaire).

4. Absence de promotion des produits (mentalité traditionnelle), et la dégradation des conditions de travail sociales des artisans (aucune jurisprudence n’encadre la profession)

5. Forte concurrence en plus de la contrefaçon

Cependant, la filière de l’artisanat compte aujourd’hui quelque 120.000 artisans. Prenons pour exemple Marrakech : 150 PME et coopératives sont présentes avec un chiffre d’affaire de plus de 6 milliards de DH, 300 millions de DH sont réalisés annuellement à l’export. Ce qui représente environ 45% des exportations nationale.

L’environnement politico légal

Le renforcement du dispositif juridique dédié à la protection des données privées par la loi 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements des données à caractère personnel. L’adoption de ce texte en janvier 2009 permettra de protéger les internautes contre les abus d’utilisation des données de nature à porter atteinte à leurs vies prives et d’harmoniser le cadre juridique marocain avec les textes communautaires de l’Union Européenne.

Dahir n° 1-07-129 du 19 kaada 1428 (30 novembre 2007) portant promulgation de la loi n° 53-05 relative à l’échange électronique de données juridiques. Parmi les sections présentes dans cette loi, il ya la section II elle concerne l’offre :

Article 65-3. – La voie électronique peut être utilisée Pour mettre à disposition du public des offres contractuelles ou des informations sur des biens ou services en vue de la conclusion d’un contrat…

Analyse socioculturelle :

Si le tourisme continu à jouer un rôle primordial dans la survie de ce secteur, on assiste à un certain regain d’intérêt chez les Marocains qui reprennent goût aux produits artisanaux.

Il y a un engouement certain pour la modernisation du produit marocain: le design d'intérieur marocain et étranger s'inspire de plus en plus de l'artisanat marocain comme matière à exploiter ou accessoires à ajouter au décor ultramoderne. Le costume traditionnel par exemple s'est vu lui aussi raccourci ou rallongé, rapiécé, amplifié ou réduit, serti de babioles qui répondent aux fantaisies des uns et des autres, pas uniquement des marocains.

Le consommateur Marocain exige un produit authentique, portant la touche de l’artisan. Il recherche aussi le meilleur rapport qualité/prix. En effet, seuls les artisans offrant les meilleurs produits à des prix concurrentiels auront la chance de résister à cette rude concurrence.

II. Le marché

La demande

Le Maroc est un pays de vente directe au consommateur final notamment dans le domaine de l’artisanat qui enregistre près de 50 à 60 millions de DHS de transactions par carte bancaire chaque année.

Les touristes apprécient les produits marocains et lorsqu’ils achètent un tapis par exemple ils ne mesurent pas l’intérêt d’en acheter un deuxième, arrivés chez eux ils regrettent et pourraient facilement multiplier leurs achats par le biais d’internet ce qui consolide notre choix de créer un site internet leur facilitant cette transaction.

Concernant le montant moyen de dépenses e-commerce de l’internaute marocain. Tout dépend du secteur d’activité et la nature des services. Néanmoins, pour les voyages, le panier moyen est de 2500 DH. S’agissant du shopping et des paiements de factures, le panier moyen est respectivement de 1500 et 900 DH. Globalement, le panier moyen tout secteur confondu d’achat en ligne au Maroc est de 1500 DH (soit 133 euros).

Dynamique du marché

Plus de 700 bazaristes sont présents dans la région du Haouz qui assiste à d’importants flux de touriste intéressés par la production. Le développement du secteur immobilier beaucoup contribué au développement de l’artisanat.

A l'export, de nombreuses parts de marché se perdent du fait que nos articles ne suivent pas les tendances du marché international et souffrent terriblement de concurrence étrangère. Plusieurs pays se sont spécialisés dans des produits qui font la notoriété de l'artisanat marocain et doivent leur succès à la valeur ajoutée qu'ils ont imaginée (la finition, le design et coloris). Leur côté pratique, léger et bon marché a écarté les articles marocains dans de nombreux salons de l'immobilier et du design étrangers. Sans compter la contrefaçon et la main-d'œuvre bon marché dans certains pays, comme la Chine, l’Inde et le Népal.

Le département de tutelle finalise un Plan régional de développement de l’artisanat (PDRA).

Objectifs :

• Doubler le chiffre d’affaires actuel et augmenter de 25% le nombre d’emplois. Le tiers du chiffre d’affaires est à réaliser à l’export, soit 4 fois plus qu’actuellement.

• Le programme prévoit également d’augmenter 2,5 fois le chiffre d’affaires des produits vendus aux touristes via les bazaristes. Pour ce faire, il s’agit de passer à une logistique de la filière à même de permettre de créer 32 nouvelles entreprises artisanales en 2012 qui viendront renforcer les 75 déjà existantes. Le PDRA prévoit justement un budget de 500 millions de DH pour la mise à niveau de la filière dans la région.

L’Institut supérieur de l’artisanat ouvrira ses portes en 2010

Un projet de loi en cours de préparation pour restructurer les professions .En premier lieu, l’émergence d’acteurs de référence, on en est aujourd’hui à une vingtaine d’entreprises considérées comme telles, et 7 parmi elles ont signé avec l’État un contrat de croissance pour devenir de vraies locomotives dans leur activité. Pour l’heure, il s’agit uniquement d’entreprises de décoration et d’ameublement, mais, précise le ministre chargé de l’artisanat, l’année 2009 a vu la signature d’une quinzaine d’autres contrats de croissance avec des entreprises de différentes filières. Pour rappel, par ces contrats, l’acteur de référence s’engage sur un plan de développement sur trois ans avec des objectifs en matière de développement de son activité comme les moyens à mettre en œuvre, la production, l’organisation et les ressources humaines, le design, le financement et le plan marketing. En contrepartie, l’État, contribue financièrement aux coûts des expertises et des designers, et introduit les produits dans des circuits de distribution ciblés comme les grandes enseignes européennes de renom, tout

...

Télécharger au format  txt (34.6 Kb)   pdf (231.7 Kb)   docx (19.9 Kb)  
Voir 42 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com