DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Dissertation de culture générale

Dissertation : Dissertation de culture générale. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 39

■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■

PRÉFACE

L’honneur qui peut vous être fait par une demande de préface pour un manuel de culture générale ne va pas sans une interpellation quant à la signification de ce qu’est vraiment la culture générale (mais peut-être devrionsnous écrire « Culture Générale » ?). Risquons-nous à énoncer qu’il n’y a pas de définition de la culture générale, au sens où il y a pléthore en la matière. Dès lors, chacun semble libre de pouvoir circonscrire sa culture générale et la tentation est forte de conclure consensuellement que tout est culture, et c’est de là qu’elle tiendrait sa généralité. Pourtant il y a bien une représentation de l’homme cultivé. De nos jours, au pays des Lumières, il peut apparaître comme celui qui semble ne pas avoir de lacune majeure dans les principaux champs de la connaissance, voire qui possède une maîtrise approfondie d’un ou deux de ces champs. Il excelle surtout dans l’art de mobiliser ses connaissances pour les insérer avec aisance dans les discours, débats, entretiens…, allant jusqu’à distiller des citations plus ou moins longues, ce qui subjugue souvent les esprits. À défaut d’un encyclopédisme aussi précieux, pourra être regardé avec considération celui qui sera le plus prompt à emporter la partie au Trivial Pursuit ou à Questions pour un champion.

Dissertation de culture générale – 30 fiches pour réussir

Hormis pour les formes modernes des arènes et des salons, dans une société dominée par les cultes du travail, de la consommation et de la communication, cette culture générale, entend-on, serait en voie d’extinction, comme le furent les mammouths à leur époque ; avec nostalgie pour les uns, parce que désuète pour les autres. Dès lors, la culture étant censée donner du sens, son recul participerait à la « foire au sens » et amplifierait le « zapping culturel » chacun « attendant Godot »… Mais la culture générale peut-elle se limiter à un stock de connaissances, sorte de réserve constituée à base de volonté personnelle durant sa jeunesse et ses loisirs et conservée grâce à l’inné de la mémoire qui s’effrite sous le poids des ans ? À l’heure des mutations vers la société de la connaissance, la culture générale, oisive et gratuite, ne saurait encore être opposée au travail, prescrit et coûteux. Pour se situer dans un monde de plus en plus complexe et incertain, chacun doit pouvoir mettre en œuvre des capacités d’anticipation, de réaction, de coopération. Diriger un collectif, aussi faible soit-il, soumet à la diversité des caractères, des compétences, des histoires, qui plus est du fait d’échanges de plus en plus européens et mondiaux. Cette nécessité de passer d’un référentiel à un autre et cette capacité d’ouverture sur l’extérieur, sur l’autre – d’hier, de là-bas – supposent, par exemple, une certaine maîtrise des langues étrangères, des bases de l’histoire et de la géographie, des principes de la sociologie et de l’économie, des cadres juridiques, du « bon sens » mathématique… Mais, à l’instar de l’improvisation musicale, du bœuf mironton ou du passing shot, la culture générale, entendue comme aptitude à l’intelligence des situations et des relations, suppose un entraînement, de longue haleine et souvent intensif, à partir de fondamentaux sans cesse entretenus. En ce domaine la perfusion et le gavage sont mal tolérés, la motivation et la curiosité d’esprit sont les clés de l’« apprendre à apprendre » et les gages de la réussite, notamment professionnelle, nous dit-on. Car sous nos latitudes, s’il pèse encore des menaces pour la liberté de penser, ce n’est plus tant du fait de forces politiques oppressives que par rétrécissement des moyens de penser par soi-même, par renoncement du jugement face à la complexité. Les causes en sont nombreuses : difficultés à s’abstraire du contingent, de l’urgence, de la technique, fussent-elles portées

VI

© Groupe Eyrolles

Préface

par la pensée que la mode rend dominante ; dévalorisation de la science davantage associée à la notion de risque qu’à celle de progrès ; frilosité à oser la déviance, à risquer le pas de côté, à pratiquer la logique du détour, qui tendent à être refoulés par la massification et à se confiner dans l’indifférence ; appauvrissement de la langue et des références spatio-temporelles… Et pourtant les épreuves de culture générale se multiplient et sont souvent les marches les plus déterminantes des concours destinés à évaluer, à travers une dissertation, un QCM, un entretien… Être cultivé en ces circonstances demande des aptitudes à mobiliser rapidement des connaissances précises et maîtrisées relevant de champs plus ou moins variés et une capacité à les organiser au sein d’une réflexion audible et cohérente pouvant déboucher sur un jugement de plus en plus efficace. L’ouvrage de F. Lejeune et de J.-F. Guédon, qui bénéficie de leurs expériences de membres de jury et de formateurs, entend répondre à diverses problématiques concernant l’épreuve de culture générale : Comment la préparer ? Comment aborder le sujet ? Comment présenter sa composition ? Il propose 30 fiches, regroupées en 4 thématiques, qui sont autant d’occasions de travaux et de lectures, et sur lesquels, le plus régulièrement, les jurys font porter leur choix. Chaque fiche décline épreuves écrites de composition ou épreuves orales d’exposé devant les jurys, commentaires de citations et conversation, fiches d’auteurs, notions fondamentales, liste de mots clés, résumés d’ouvrages, extraits de l’actualité, sans oublier les fameuses citations. Des conseils, des méthodes, des démarches sont proposées et visent à permettre l’argumentation, la composition et la rédaction susceptibles de vous permettre de convaincre le correcteur ou votre interlocuteur. Dominique THIEBAUT Doyen Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Paris 12

© Groupe Eyrolles

VII

■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■

SOMMAIRE

INTRODUCTION .............................................................................................. THÈME 1 – LA DÉMOCRATIE 1. La démocratie dans le monde d’aujourd’hui ..................................... 2. Religion et politique ................................................................................ 3. Bonheur et politique ................................................................................ 4. L’État et la France contemporaine ........................................................ 5. La justice et le droit .................................................................................. 6. Liberté et lien social ................................................................................. THÈME 2 – CULTURE, COMMUNICATION ET ÉDUCATION 7. Culture générale et efficacité professionnelle .................................. 8. Éducation nationale et chômage .......................................................... 9. La révolution de la communication ..................................................... 10. La recherche en France .......................................................................... 11. Les zones d’éducation prioritaires (ZEP) ...........................................

1

15 20 26 30 35 39

45 49 56 61 65

Dissertation de culture générale – 30 fiches pour réussir THÈME 3 – QUESTIONS SOCIALES 12. Le retour des inégalités ........................................................................ 13. Discrimination et égalité ...................................................................... 14. La femme et la vie moderne ................................................................ 15. La domination masculine ...................................................................... 16. La politique des quotas ......................................................................... 17. Santé et démographie médicale ......................................................... 18. La réorganisation du travail ................................................................ 19. Le déclin du syndicalisme ..................................................................... 20. La violence et les jeunes ....................................................................... THÈME 4 – EUROPE ET MONDIALISATION, RELATIONS INTERNATIONALES 21. Mondialisation et histoire .................................................................... 22. Antimondialisation et libéralisme ...................................................... 23. ONG et politique ..................................................................................... 24. Approfondissement ou élargissement de l’Europe ....................... 25. La fin des États-nations ......................................................................... 26. Souveraineté et mondialisation .......................................................... 27. Les guerres modernes ........................................................................... 28. Impérialisme et histoire ........................................................................

...

Télécharger au format  txt (64 Kb)   pdf (417.6 Kb)   docx (34.6 Kb)  
Voir 38 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com