DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

En Quoi Le Salut De Charles De Gaulle Est-Il Une Epopee ?

Commentaires Composés : En Quoi Le Salut De Charles De Gaulle Est-Il Une Epopee ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

ticiper à de nombreux combats sur tous les grands théâtres d’opérations de la Seconde Guerre Mondiale. (Exemple de combat : la 1ere armée de De Lattre aura pour tâche de franchir le Rhin et d’aller Jusqu’au Danube). De Gaulle prend aussi soin d’envoyer des troupes en France pour obtenir la reddition des places-fortes allemandes à l’ouest de la France. Dans le Pacifique, la présence française peut aussi être le symbole de courage de la France.

Enfin, de nombreux moments montrent l’héroïsme de l’armée française hérité des champs de bataille comme les parades militaires, lorsque les combattants défilent devant De Gaulle. Après la prise de Royan, le chef vient consacrer cette « réussite française » « au milieu des vainqueurs rayonnants » (p.193). Puis, l’hommage aux morts clôt l’action héroïque : le 11 septembre 1945, les cercueils des 15 soldats morts au combat seront posés autour du « Soldat inconnu » à l’Arc de Triomphe. De Gaulle, en rendant hommage, évoque le « haut lieu d’où, pour toujours, ils veilleront sur la capitale ». (p 513).

L’épopée est un récit dramatisé des événements guerriers. La valeur de l’engagement est mise en évidence par les obstacles. De Gaulle refuse la décision américaine qui est de limiter l’armée française à l’occupation de « quelques lambeaux » à Stuttgart. Ainsi, l’entrée de la première armée française de De Lattre, dans cette ville, est une question d’ « intérêt général » pour Charles De Gaulle.

De Lattre doit faire face à 3 difficultés qui sont : « l’ennemi », la 19eme armée allemande, mais aussi, les obstacles du relief du territoire (le Rhin, le massif de la Foret Noire,…) qui permet aux allemands de se réfugiés dans cette « forteresse naturelle ».

L’emploi du « nous » par le mémorialiste montre l’identification du chef, de la nation, de l’armée mais aussi du lecteur. L’utilisation du présent de narration met en évidence la description au niveau du tableau. La fin de l’épisode clôt un nouveau chapitre de la restauration de la grandeur de la France : « le 20 avril 1945, les chars français pénètrent dans la capitale de Wurtemberg, … ».

II) La refondation de la nation française.

Dans le Salut, la situation historique de la France à la fin de la guerre explique la place de l’épopée. Dans les premières pages du chapitre « désunion », De Gaulle montre à quel point la France en 1944 est un pays affaibli, par les pertes matérielles et humaines de la guerre qui vient de se terminer. L’«abaissement » de la France est géographique, démographique mais aussi moral car De Gaulle parle de « dépression morale ». L’instabilité politique met en évidence le déclin de la nation : pas moins de 15 régimes politiques depuis 1789, amenés par « la révolte ou le coup d’état » (p.283). L’histoire de la France est en lent déclin, dont la chute dans l’ « abîme » de juin 1940, et le régime de collaboration de Vichy, ne sont que l’aboutissement, le bilan.

Roosevelt se moquait de De Gaulle en disant qu’il se prenait pour Jeanne d’Arc. L’insulte est cruelle mais montre bien l’enjeu de l’épopée de la France comme la expliqué le mémorialiste dans son œuvre. Il existe un destin particulier de la France, incarnée dans le passé par la figure de Jeanne d’Arc. L’héroïne est l’initiatrice du sentiment de la nation. La France devient une personne et une patrie. Trois dimensions découlent de l’histoire de Jeanne d’Arc : La France est divisée. Ensuite, La France est l’objet d’une protection divine : Son histoire est miraculeuse, c’est une terre élue, elle a un rôle unique à jouer dans le monde dont elle est « marraine ». Enfin, il existe toujours un homme ou une femme, à qui les circonstances donnent l’occasion d’agir, qui a un rôle d’une importance capitale, redonner au pays la place qu’il mérite. Dans le Salut, De Gaulle représente cette personne tout comme Jeanne d’Arc, dans le passé.

Le mémorialiste, en novembre 1945, lorsque s’amorce la rupture politique entre ce dernier et l’Assemblée constituante, insiste sur la place que le monde accorde à la France. Cette place, que les débuts de la guerre froide ne font que rendre encore plus nécessaire, en évoquant « le désir que ressent l’univers de voir la France remplir sa mission » (p.277). Cette France qui réapparaît sur le devant de la

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (81 Kb)   docx (8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com