DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Faut-Il Toujours Obéir Aux Lois ?

Rapports de Stage : Faut-Il Toujours Obéir Aux Lois ?. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 5

ne personne apte au travail reçoive de l'aide sociale? Ce que nous verrons, en clarifiant d'abord notre thèse, puis en présentant deux arguments, une objection et une réponse a l'objection.

Il est juste qu'une personne apte au travail reçoive de l'aide sociale. Une personne apte au travail n'a pas de handicap, soit physique ou psychologique et n'est pas atteint d'une maladie. L'aide sociale est une aide instaurée, par le gouvernement, pour aider financièrement des personnes aptes à faible ou même à aucun revenu.

Premièrement, un programme a été créé pour venir en aide aux personnes aptes au travail. En effet, l'aide sociale assure en quelque sorte un accès à des services publiques de qualité et à une vie un peu moins difficile. L'aide sociale consiste à accorder une aide financière de dernier recours à des personnes qui ne présente pas de contraintes sévères à l'emploi et qui peuvent subvenir difficilement à leurs besoins., donc aux personnes qui sont aptes au travail, mais souvent sans emploi. Le programme vise aussi à les encourager à participer à des activités qui favorise leur intégration et leur implication au travail. Ce montant accordé par le gouvernement va aider ces personnes à pouvoir subvenir à leurs besoins vitaux. Pour les personnes aptes au travail qui n'ont pas d'emploi ce chèque du gouvernement d'environ 574 dollars, pour une personne apte au travail sans contrainte, signifie sa survie. Donc, les personnes aptes au travail peuvent eux aussi recevoir de l'aide sociale tout dépendant de la gravité de leur situation.

Deuxièmement, le gouvernement a engendré la planification et la réalisation d'actions pour combattre la pauvreté, en prévenant les causes, en atténuant les effets sur les individus et les familles, en contrant l'exclusion sociale et en allant vers un Québec sans pauvreté. En effet, l'État québécois est responsable de faire en sorte que tous les citoyens et citoyennes du Québec, peu importe leur condition sociale, aient accès à un revenu décent leur permettant de vivre dans la dignité et d'exercer leurs droits. De plus, elle est aussi responsable de redistribuer la richesse collective et de fournir à tous les citoyens un accès à des services sociaux de qualité. Le programme d'aide sociale serait toujours présent, mais il serait instauré d'une nouvelle façon qui vise à atténuer les classes sociales des personnes aptes au travail, c'est-à-dire, que la somme donné par le gouvernement soit pareille pour pratiquement tout les citoyens. Si gouvernement veut apporter des changements au programme d'aide sociale et veut apporter des meilleurs conditions de vie pour les personnes aptes au travail, il trouve, donc, juste que ces gens, aptes au travail, bénéficient d'aide sociale.

Troisièmement, pourquoi payer des gens aptes au travail à ne rien faire? En effet, le gouvernement pourrait offrir des occasions, aux aptes au travail, de se rendre utile à la communauté et d'acquérir une certaine habitude de travail. Par exemple, les personnes aptes au travail pourraient avoir une semaine de salaire rémunéré par mois pour les habituer tranquillement au marché du travail. Or, pour créer des occasions de travail, le gouvernement pourrait geler l'embauche pour tout poste non qualifié dans les secteurs publiques, parapubliques, les réseaux de la santé et de l'éducation et dans les municipalités. Ce qui veut dire, les emplois qui demande le moins d'expérience de travail et le moins de compétences seraient laissés au personnes aptes au travail pour leur procurer un petit salaire pour commencer. Les gens aptes au travail pourraient se trouver un travail et avoir pour commencer un salaire minime, donc pourquoi, ils auraient besoins de l'aide sociale s'ils peuvent s'en sortir eux même en travaillant quelques heures par mois?

Justement, les emplois qui demande peu d'expérience et peu de compétences sont très rare. En effet, ils sont souvent occupés par des étudiants. Par exemple, on priverait nos étudiants de payer leurs études pour faire travailler des personnes qui s'en sorte avec l'aide sociale. Les personnes qui bénéficie de l'aide sociale n'ont pas des frais de scolarité, qui sont à la hausse, à payer, alors laisser le travail qui demande peu de compétences aux étudiants est primordiale pour qu'ils ne s'endettent pas. Donc, il est juste que les personnes aptes au travail aient droit à l'aide sociale pour

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (75.7 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com