DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

L'Avenir De La Communication Evenementielle

Recherche de Documents : L'Avenir De La Communication Evenementielle. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 7

1où 50% des entreprises interrogées trouvent la situation de marché favorable. Qu’en est-il en termes d’emploi ?

1.2 Emploi

Les agences de communication événementielle prennent réellement une place dans la stratégique d’une entreprise. Selon l'Anaé, près de 75% des agences de communication événementielle vont augmenter leur activité en 2011, grâce à une bonne reprise après la crise. En effet, elles sont un nombre plus important à recruter ces derniers mois: 67%, par rapport à la rentrée de septembre 2010 où elles étaient seulement 30%.

D’après certains sites comme l’étudiant, studyrama, les jeunes se demandent si l’événementiel est un domaine porteur d’emploi ? Les professionnels apportent des réponses rassurantes. Il y a des idées reçues dans ce secteur sur le fait qu’il y ait moins de job dans l’événementiel. La communication a été beaucoup touchée par la crise comme la plupart des secteurs. Ce pourquoi le budget des entreprises se déplacent de la communication vers l’événementiel. En période difficile elles conservent et accentuent leur effort en matière d’événementiel en effectuant de plus en plus d’événements. Les agences qui fonctionnent bien ont des taux de croissance à deux chiffres et elles embauchent. Les étudiants qui choisissent l’événementiel choisissent un secteur porteur d’avenir, d’après les professionnels du métier. Les responsables de l’école ISTEC déclarent « dans une période de crise on apprend à être beaucoup plus créatif et c’est justement dans des moments où on se remet en cause que l’on peut trouver de nouvelles idées. C’est à ce moment où l’on fait des choses moins artificielles, certes avec moins de budget, mais plus originale et plus proches des cibles visées. C’est toujours dans les périodes les plus creuses où l’on peut obtenir de meilleur résultats ».

M. Mehdi Bennis, directeur de Dom&Events (salon international des professionnels de l’événementiel) nous fait part de ses propos dans l’Economiste au premier semestre 2010 : «on sait que les métiers de l’événement créent de l’emploi et génèrent un chiffre d’affaires non négligeable, mais on est incapable aujourd’hui de donner des chiffres précis. Une étude sera lancée en marge du salon. Les résultats seront dévoilés en 2011». Pour lui ce secteur est donc porteur d’emploi, et donc porteur d’avenir.

Des régions sont plus réceptives à l’organisation d’événements. D’après l’Anaé l’île-de-France est une des régions la plus dynamique dans ce secteur, avec 50% des emplois, suivie par la région PACA qui recrute 32% dans ce domaine. De plus les régions Aquitaine et Rhône-Alpes connaissent la meilleure augmentation en terme d’embauche. Peu d’entreprises françaises s’internationalisent, et elles sont 74% à organiser des événements uniquement en France. En Ile de France, 6 événements sur 10 sont mis en place. La région PACA accueille 13% des événements en 2010. Cette région est moins prisée puisqu’elle était choisie comme destination pour 17% des événements. En Rhones-Alpes 5% des événements sont organisés suivi par l’Aquitaine avec 4,5%, mais aussi par deux destinations nouvelles, le Nord-Pas de Calais (5%) et les Pays de la Loire (3%). Pour l’étranger, l’Espagne reste numéro un de la destination la plus choisie par les entreprises (1/3 des événements), suivi par les Etats-Unis avec 18% des organisations. L’inde et la Chine émergent aussi peu à peu.

Pour les professionnels, le domaine de la communication et donc plus particulièrement de l’événementiel est un secteur porteur d’emploi. Pour eux les débouchés sont nombreux, et les postes à pourvoir très existants sur le marché. Cependant les études requises sont désormais de haut niveau, et l’expérience très demandée. D’après Mme Occansey, juriste, chargée des affaires sociales à l’AACC (Association des agences conseils en communication), l’alternance est de plus en plus recherchée par les entreprises, puisque le jeune aura déjà de l’expérience dans le domaine. Mme Patrin-Leclercq, responsable du diplôme Communication, médias et médiatisation au CELSA ajoute que pour élargir la gamme de métiers que nous aimerions, il faut de nos jours viser un Bac+5 au minimum. Des régions recrutent donc plus que d’autres, mais les emplois sont présents. Malgré tout il y a de plus en plus de jeunes qui se lancent dans des études dans ce domaine, et ceci les met en concurrence les uns contre les autres sur le marché du travail. Leur profil et surtout leurs expériences feront la différence. Beaucoup de jeunes s’orientent vers des formations similaires, et même si il y a des postes à pourvoir dans ce secteur, il faut être mobile, et accepter de bouger pour obtenir un emploi à la hauteur de ses attentes.

Pour évoluer dans ce domaine, en général les jeunes doivent passer par des postes à bas salaire, et pas toujours très intéressants. Chez Ivanhoe, une chef de projet a fait un BTS communication et une licence en management, avant d’être embauchée dans une société de publicité dans laquelle elle a travaillé pendant deux ans. Ensuite elle a été embauchée chez Ivanohe, et cela fait deux ans qu’elle y est. Apparemment elle gagne un peu moins de 1600 euros brut mensuel, alors qu’elle fait des semaines de plus de 40h. la deuxième chef de projet a fait une école d’Art pour devenir architecte. Mais ce métier étant bouché, elle s’est redirigée vers l’événementiel. Elle a étudié dans un bachelor d’événementiel, pour lequel elle a effectué un stage de 4 mois chez Ivanhoe. Etant performante durant le stage, elle a été embauchée en CDD puis prolongée en CDI. Cela fait un an qu’elle est dans l’entreprise, et son salaire ne dépasse pas les 1200 euros mensuel. Les tâches confiées par les directeurs à ces deux chefs de projet, sont toutes les tâches qu’ils n’ont pas envie d’effectuer.

2.3 Les tendances en croissance, dans le vent

En 2010, les événements en développement concernent l’éco-responsabilité, et l’éco-conception.

Il y a des agences de communication spécialisée en événements et animations éco responsables. Cette nouvelles tendances s’affirme de nos jours avec les politiques de développement durables, le BIO, l’écologie, lutte contre la pollution.

Les animations autours des contenus environnementaux, se développent. Ceci permet d’intégrer dans la gestion de l’événement le respect de l’environnement, l’équité sociale ainsi que l’efficacité économique.

L’événement répond au besoin social de l’homme au niveau de la communication, du rassemblement, et est un vecteur formidable pour sensibiliser la population aux thèmes actuels de préservation de la planète.

L’entreprise Eco Ev située à Paris organise des événements avec des animations éco-conçues. Leurs soirées sont effectuées avec un bilan carbone adapté

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (106.7 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com