DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

La Mondialisation Est-Elle Un Phénomène Planétaire

Documents Gratuits : La Mondialisation Est-Elle Un Phénomène Planétaire. Rechercher de 47 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 3

ar les échanges qu’elle favorise, a suscité une certaine homogénéisation du monde comme en témoignent la diffusion de la consommation de quelques produits emblématiques, tel le Coca-cola, ou la circulation de l’information via des chaînes de télévision accessibles dans le monde entier telles CNN ou Al Jazira.

• Mais toutes les parties du monde ne participent pas à la mondialisation de la même manière.

-La croissance des échanges est inégale (commerciaux et de personnes notamment), selon les parties du monde ; cette croissance est fonction du niveau d’accès aux modes de communication ;

Les pays de la Triade réalisent ainsi entre eux 85 % des échanges mondiaux.

Au sein de ces pays, ce sont les métropoles les plus importantes qui sont les relais de la mondialisation.

Les courants d’échanges se concentrent donc sur une petite partie du monde et la mondialisation laisse à l’écart de nombreux espaces.

-La concentration spatiale des flux financiers et des flux d’invisibles est, elle aussi, inégale , et il en résulte un essor des échanges de capitaux qui exprime une spéculation souvent égoïste

le processus est dominé par un petit nombre de lieux qui concentrent les flux principaux.

Les espaces qui sont au cœur de la mondialisation sont, de manière schématique, les pays développés. Mais, là encore, une hiérarchie existe. La mondialisation est surtout le fait des pays de la Triade, notamment des États-Unis.

• Les autres parties du monde subissent la mondialisation.

Une mondialisation très sélective et à relativiser

- elle accentue les inégalités à toutes les échelles,

Les pays les moins avancés en sont assez largement exclus. Ils ne possèdent pas les infrastructures de transport et de communication nécessaires pour participer aux échanges.

Il faut savoir que le quartier de Manhattan a environ le même nombre de lignes téléphoniques que l’ensemble de l’Afrique.

De plus, les profils des économies de ces pays n’ont que peu de points communs avec ceux des pays développés, ce qui limite les échanges.

L’inégal degré d’ouverture économique et de participation aux instances internationales C’est dans ces lieux que les décisions politiques et économiques ainsi que les grandes tendances culturelles sont lancées.

CONCLUSION

Le terme de " mondialisation " ne doit pas tromper : elle n’affecte pas l’ensemble du monde de la même manière et elle ne suffit pas à rendre compte de la totalité de l’organisation de l’espace mondial

En dépit de son appellation, la mondialisation ne concerne qu’un nombre restreint d’espaces et, qu’au-delà d’un enrichissement d’ensemble, elle a accru à la fois les disparités entre les pays, et celles au sein des pays.

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (66.5 Kb)   docx (7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com