DissertationsEnLigne.com - Dissertations gratuites, mémoires, discours et notes de recherche
Recherche

Le Démon; Les Faux Monnayeurs , André Gide

Recherche de Documents : Le Démon; Les Faux Monnayeurs , André Gide. Rechercher de 46 000+ Dissertation Gratuites et Mémoires
Page 1 sur 7

ncent puis le confie au " démon de l'ennui ", il distrait Bernard et le confie au " démon de l'aventure ". Il le souligne dans le Journal des Faux-Monnayeurs dans " ce qui peut m'aider à dessiner un personnage " : " Je voudrais un (le diable) qui circulerait incognito à travers tout le livre et dont la réalité s'affirmerait d'autant plus qu'on croirait moins en lui ".

Partie 2. Mais tout n'est pas simple. Il n'y a pas qu'un personnage et ses apparitions sont variées.

Pour l'ange, seuls Bronja et Bernard sont capables de le voir - et Bernard ne le voit que lorsque l'ange le décide - ; quant au jeune Boris, il essaye désespérément de " voir les anges " (mais peut-être s'agit-il là d'une expression métaphorique ). L'ange qui visite Bernard vient souligner qu'il est temps pour lui de faire un choix. L'ange alors semble " tenter " (comme le ferait le démon) Bernard.

Pour Vincent le démon " auquel il ne croit pas " lui fait transformer la réalité : il lui fait croire " que sa lâcheté dans ses relations avec Laura était en fait une victoire de sa volonté contre ses instincts affectifs ". L'apparition du démon semble lié à l'un des sept péchés capitaux : orgueil de La Pérouse, péché contre la chair de Vedel qui voudrait ne plus " fumer "…, péché d'envie d'Olivier dans sa jalousie de Bernard.

Ange et démon ne sont pas opposés de façon simpliste. On peut penser que Gide pense au Livre de Job quand La Pérouse déclare que " le diable et le bon Dieu ne font qu 'un ", car tous deux déchirent les hommes. " Dieu m'a roulé, il s'amuse. Il nous envoie des tentations auxquelles il sait que nous ne pouvons pas résister ; et quand nous résistons, il se venge plus encore ". C'est ici un dieu méchant. " A ses serviteurs mêmes, Dieu ne fait pas confiance et il convainc ses anges d'égarement. "

Partie 3. On peut tenter de rechercher enfin la réelle symbolique qu'ils représentent.

Ils apparaissent quand les personnages doutent et sont aux prises avec leur conscience. Les scrupules de Vincent sont l'expression même de sa conscience. Une fois éteinte, tous les démons pourront s'emparer de son âme : démon du jeu, démon de l'ennui, démon de la folie. Pour Bronja, si l'on suit le raisonnement de sa mère, elle a créé ses anges pour vivre avec eux dans un monde épuré. Ils sont dans son seul esprit, où Boris ne peut les rejoindre. De même Bernard conduit l'ange dans sa chambre, mais il est le seul à le voir. La bataille se déroule à l'intérieur du personnage ; et Boris se trouve exclu et renvoyé à sa solitude.

Avec La Pérouse, on comprend que le vieillard accuse tous les autres de l'avoir trompé, quand il est sa propre dupe. Les personnages de l'ange et du démon deviennent des personnifications du bien et du mal ; leur apparition souligne les conflits.

Conclusion : Ange et démon deviennent les doubles des personnages qu'ils habitent et apparaissent précisément dans les moments de crise.

____________________________________________________________

_____

Travail n° 2 (éléments)

Un autre travail a insisté sur les personnifications…car les personnages " réels " ont aussi un rôle d'ange ou de démon.

- Bronja est le " bon ange " de Boris. Elle le maintient dans l'espoir de la vie… Quand elle disparaît, Boris se dirige vers la mort.

- Lady Griffith et Passavant sont bien les deux " démons " de Vincent qui

lui apprennent la facilité de l'argent (l'argent a ici toute sa force corruptrice)

l'enferment dans ses plus mauvais instincts : la facilité, le mensonge, la " brillance ".

- Passavant devient aussi le " mauvais ange " d'Olivier : il le tente par ce qu'il a de mauvais instinct, le désir de briller.

- Édouard devient le mauvais ange de Boris

- Armand celui de Bernard et de Sarah.

Le démon (les démons, le diable) est bien l'incarnation du mal qui est en chacun, qui utilise les faiblesses propres de chacun.

C'est avec Édouard que le plus grand nombre de doutes surgit : qui est-il véritablement ?

Un bon " ange ", protégeant la " pécheresse " et l' " orphelin ", généreux car il offre de l'argent et de la protection à Laura , à Bernard et à Rachel ? Qui recueillera et sauvera Olivier ?

Un démon qui essaie de manipuler les autres : il causera la perte de Boris, il joue un jeu trouble avec Georges…et est " curieux " de connaître Caloub.

Aucun acte ne semble " pur " chez Édouard : il propose le mariage à Laura, mais que signifie cette proposition (cette tentation !) ; l'argent qu'il offre à Rachel permet que la pension corruptrice des Vedel-Azaïs puisse continuer son rôle d'étouffoir ; sa générosité envers Bernard n'arrive pas à être totalement gratuite ; son opinion sur Passavant est dictée par des motivations assez troubles…

C'est donc en lui qu'on voit le plus nettement cette lutte du bien et du mal (mais il proposera une formule tout aussi ambiguë de choix de vie : " suivre sa pente … en montant ? " formule très individualiste !).

L'ange ou le démon qui apparaissent " incognito

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (90.5 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur DissertationsEnLigne.com